RSS

[BOUQUINS] Deborah Install – Il Y A Un Robot Dans Le Jardin

21 Fév

D. Install - Il y a un robot dans le jardinDans la famille « les éditeurs chez qui j’ai un retard monstrueux« , je demande Super 8. Bonne pioche ! Ma dernière chronique date en effet de décembre 2015 alors que j’achète (presque) systématiquement tous leurs titres… Commençons par leur premier bébé de l’année 2017 histoire de me faire pardonner, la chose s’appelle Il Y A Un Robot Dans Le Jardin et est signée Deborah Install.
Un matin Ben Chambers découvre qu’un robot a élu domicile dans son jardin. Au grand dam de son épouse Ben se prend d’affection pour ce robot. Quand elle le quitte, il décide de partir en Californie, sur les traces du créateur de Tang, le robot. Il ignore encore que ce sera la première étape d’un improbable voyage qui changera sa vie…
Le hasard (si, si, je viens de le découvrir à l’instant) a voulu que ma dernière chronique d’un titre de Super 8 porte sur un roman de SF atypique, Prime Time de Jay Martel, et de fait je remets le pied à l’étrier avec un autre récit de SF tout aussi atypique mais dans un registre différent.
Alors pourquoi lui plutôt qu’un des 17 autres titres de l’éditeur qui attendent d’être lus et chroniqués ? D’une part par facilité, c’est le dernier sorti (c’était quand j’ai commencé ma lecture), il n’a donc pas encore eu le temps de se retrouver noyé sous la masse des nouveaux entrants. Mais ce n’est pas la seule raison ayant motivé mon choix, le titre a tout de suite titillé ma curiosité et je suis tombé sous le charme de sa couverture. Et pis c’est tout !
Si j’ai employé le terme atypique pour définir ce roman, ce n’est pas un hasard. Certes on est bel et bien dans un contexte de science-fiction, mais je suis convaincu que ce bouquin a tous les ingrédients pour séduire un public bien plus large que les seuls adeptes du genre (pour tout dire, les puristes pourraient même être un tantinet déconcertés par cette lecture).
Deborah Install ose un cocktail pour le moins improbable en mixant science-fiction et feel good ; et ça fonctionne tellement bien que l’on est même pas surpris par le mélange des genres, on adhère immédiatement, tout simplement.
A travers un tour du monde riche en surprises, Ben et Tang vont apprendre à se connaître. Se connaître l’un et l’autre mais aussi se connaître soi-même et évoluer. La relation entre Ben et Tang est une véritable ode à l’amitié, une amitié qui se teintera parfois d’une paternaliste.
Si le personnage de Ben nous apparaît comme sympathique, il faut bien reconnaître qu’il est loin d’être facile à vivre : égoïste, égocentrique, fainéant, m’en-foutiste… Par bien des aspects il semble être resté bloqué dans sa phase ado pourri-gâté.
Mais l’auteure délivre aussi un message de tolérance, presque une revendication au droit à la différence. Dans une société où l’on ne jure que par les androïdes hyper-sophistiqués, Tang, petit robot fait de bric et de broc, ne passe pas inaperçu. Et pourtant il vous réservera bien des surprises.
Une histoire qui, incontestablement devrait plaire à un public de 7 à 77 ans, et pour cause il y a plusieurs niveaux de lecture possibles : les plus jeunes se contenteront d’une lecture au premier degré d’une sympathique fable futuriste, quant aux plus âgés, ils ne devraient pas être insensibles aux messages sous-jacents évoqués précédemment.
Un livre bourré de bons sentiments, sans (ou presque) une once de violence, mais aussi et surtout sans mièvrerie, ni sentimentalisme inutile. A l’image de l’écriture de son auteure, simple mais élégante, et de son style, drôle mais pétillant d’intelligence. Pour un premier roman, on peut dire que Deborah Install a réussi son pari ; que du bonheur !
Oooh I feel good ! So good, so good !

MON VERDICT
jd4d

Publicités
 
12 Commentaires

Publié par le 21 février 2017 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , ,

12 réponses à “[BOUQUINS] Deborah Install – Il Y A Un Robot Dans Le Jardin

  1. Yvan

    21 février 2017 at 16:18

    Yeah I feel good ! (on va monter un club du Feel Good Install)

     
    • Lord Arsenik

      22 février 2017 at 07:30

      Assez rigolé, retour au thriller !
      Mais c’est vrai que ça fait du bien de temps en temps.

       
  2. belette2911

    23 février 2017 at 07:27

    AAAH, je comprends pourquoi tu le plébiscites !! 😆 Vu comme ça, tu enfonces le clou après l’Yvan. Ok les mecs, je vais le sortir, mais je sais pas quand, niveau retard, le mien est dantesque !!

     
    • Lord Arsenik

      23 février 2017 at 08:12

      Alleeez quoi, ça se lit tout seul 😉

       
      • belette2911

        24 février 2017 at 09:16

        Moins horrible que Résilience, je suppose, mais bon, je vais pousser résilience, bien que j’hésite avec le camp et ton robot aussi… rhâââââ

         
      • Lord Arsenik

        24 février 2017 at 14:11

        Résilience est vraiment un bouquin au top.
        Le Camp j’ai en stock, pas encore eu l’occasion de me pencher dessus.

         
      • belette2911

        25 février 2017 at 08:37

        Faudrait que je me penche aussi sur le camp ! Je dois me pencher sur tant de romans que je suis à la ramasse !

         
      • Lord Arsenik

        26 février 2017 at 07:34

        A force de pencher on va finir par se casser la gueule 🙂

         
      • belette2911

        27 février 2017 at 08:22

        Oui, surtout si on a fait un sort à la bière !

         
  3. Nathalie M

    25 février 2017 at 21:24

    j’ai envie de me faire du bien moi aussi , je vais donc le prévoir bientôt en lecture 🙂

     
    • Lord Arsenik

      26 février 2017 at 07:43

      Je suis sûr que tu seras conquise par Ben et Tang 🙂

       
      • Nathalie M

        26 février 2017 at 18:26

        Je le pense aussi ☺

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :