RSS

[BOUQUINS] Annette Wieners – Coeur De Lapin

15 Fév

A. Wieners - Coeur De LapinFermement décidé à ne passer à côté d’aucun titre de la collection La Bête Noire de Robert Laffont, je me suis tout naturellement rué sur ce Coeur De Lapin signé Annette Wieners.
Un matin comme les autres, Gesine réalise qu’elle est en train de préparer les couronnes mortuaires pour les obsèques de Mareike, sa soeur, celle qu’elle considère aujourd’hui encore comme responsable de la mort de son fils, dix ans plus tôt. Ses parents la juge responsable de la mort de Mareike, la police la suspecte ; Gesine va devoir prendre sur elle pour découvrir la vérité sur la mort de sa soeur…
Pour son premier roman l’auteure opte davantage pour le drame psychologique que pour le thriller pur et dur. Le rythme est lent, très lent même, l’intrigue policière sert plus de toile de fond qu’autre chose ; Annette Wieners explore les tréfonds de l’esprit de ses personnages, notamment celui de Gesine.
Gesine est une femme brisée par le décès brutal de son jeune fils dans des circonstances qui n’ont jamais été clairement définies. Etouffée par les secrets de famille, les mensonges et les non dits, elle a radicalement coupé les ponts avec sa vie d’avant. Depuis elle vit repliée sur elle même, elle refuse toute émotion sinon la colère et la rancoeur. Un personnage d’une extrême froideur dont il est difficile de se sentir proche compte tenu de son manque total d’empathie. Il faut attendre les derniers chapitres du roman pour qu’elle fasse preuve d’un semblant d’humanité.
J’avoue quitter ce bouquin avec un sentiment mitigé. D’un côté j’ai vraiment été pris par l’intrigue, pas tant par la résolution de l’enquête en elle même (on devine assez rapidement qui est le coupable) mais sur le pourquoi du comment et ce qu’il s’est passé dix ans plus tôt (l’idée étant surtout de savoir si Gesine est complètement parano ou pas). D’un autre côté j’ai eu du mal à entrer pleinement dans le récit, il a fallu attendre le dernier tiers du roman pour que je sois enfin en immersion.
Avec le recul le ressenti positif l’emporte, j’espère que la suite de la série me confortera et même renforcera ce sentiment. Quoi qu’il en soit je resterai fidèle aux titres de La Bête Noire, j’en ai d’ailleurs un nouveau qui vient de grossir les rangs de mon Stock à Lire Numérique.

MON VERDICT
jd3

Publicités
 
28 Commentaires

Publié par le 15 février 2016 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , , , ,

28 réponses à “[BOUQUINS] Annette Wieners – Coeur De Lapin

  1. collectifpolar

    15 février 2016 at 17:45

    J’en entends beaucoup parler de celui-ci.
    je crois qu’à cause de toi, je vais demander le fichier à l’éditeur pour me faire mon propre avis 😉

     
    • Lord Arsenik

      16 février 2016 at 07:41

      Je suis curieux d’avoir ton avis. Ce bouquin semble diviser ses lecteurs, tout nouvel avis est bon à prendre 😉

       
      • collectifpolar

        16 février 2016 at 17:48

        Houlà, déjà il va me falloir me le procurer puis trouver le temps de le lire 😉

         
      • Lord Arsenik

        17 février 2016 at 07:38

        Ah le temps… c’est ce qui nous manque à tous.

         
      • collectifpolar

        17 février 2016 at 17:44

        Oui, il faut faire des choix.
        Mais c’est déjà pas si mal d’avoir le choix 😉

         
      • Lord Arsenik

        19 février 2016 at 07:51

        Oui finalement nous sommes plutôt privilégié d’avoir de telles facilités d’accès à la culture… et ce presque sans censure !

         
      • collectifpolar

        19 février 2016 at 20:29

        Oh que oui, c’est pas la bibliothécaire que je suis qui va te dire la contraire 😉

         
  2. belette2911

    16 février 2016 at 08:53

    Ah, mitigé ? Devrais-je ajouter la terrible sauce lapin familiale pour que le rabbit passe ?? Je verrai bien, j’ai le lapin dans mon terrier aussi.

     
    • Lord Arsenik

      16 février 2016 at 09:42

      J’adore le lapin… dans mon assiette 🙂

       
      • belette2911

        17 février 2016 at 04:29

        Moi aussi et sa fourrure sur le dos !

         
      • Lord Arsenik

        17 février 2016 at 07:46

        Pour la fourrure je passe mon tour. Actuellement il fait 35° à l’ombre 😀

         
      • belette2911

        18 février 2016 at 06:08

        Oh pitain, salaud !! mdr

         
      • Lord Arsenik

        19 février 2016 at 07:56

        Si ça peut te consoler on est aussi sous le coup d’une double alerte épidémie : dengue et conjonctivite virale.
        Trop dingue pour la dengue mais j’me suis pris la conjonctivite de plein fouet depuis mercredi. Je peux tout juste commencer à rester quelques minutes devant un écran sans avoir l’impression qu’on me verse des charbons ardents dans les paupières.

         
      • belette2911

        21 février 2016 at 00:01

        Je ne savais même pas qu’on pouvait

         
      • belette2911

        21 février 2016 at 00:02

        Merde, un mauvais clic… je ne savais même pas qu’on pouvait souffrir de conjonctivite virale, moi !

        Purée, ça doit faire mal…

         
      • Lord Arsenik

        21 février 2016 at 08:11

        Les 2 premiers jours ça a été l’enfer… Après on prend son mal en patience 😉

         
      • belette2911

        22 février 2016 at 05:32

        A-t-on le choix ?? Non… :-((

         
      • Lord Arsenik

        22 février 2016 at 07:11

        Ca fait du repos forcé… pas vraiment le choix il n’y a que dans le noir, les yeux fermés que l’on se sent bien.
        Pas pratique pour lire !!!

         
      • belette2911

        23 février 2016 at 01:51

        C’est ça le plus chiant ! Quant tu es malade et que tu sais lire, c’est le pied, mais quand tu sais pas parce que tu es trop mal, moi, j’enrage à fond.

         
      • Lord Arsenik

        23 février 2016 at 07:23

        Pas de liseuse, pas de tablette, pas d’ordi et pas de TV… c’est plus de la convalescence, ça devient un internement à domicile 😀

         
      • belette2911

        24 février 2016 at 06:49

        Ça donne envie de se suicider à coup de yaourts périmés… c’est toute ma vie à la maison que tu viens de résumer (bon, avec la conjonctivite, le ménage irait se faire foutre).

         
      • Lord Arsenik

        24 février 2016 at 07:12

        Chouchou t’exploiterait-il ?

         
      • belette2911

        24 février 2016 at 07:13

        Chouchou, non… le patron, sans aucun doute ! mdr

        Mais on le lui rend bien 😉

         
  3. Yvan

    16 février 2016 at 16:32

    J’aime beaucoup cette collection, mais ce bouquin m’attire moins que les autres donc je ne l’ai pas lu. Toi non plus tu n’es pas aussi emballé 😉

     
    • Lord Arsenik

      17 février 2016 at 07:38

      Différent des autres titres de la collection. Plus psy que thriller, du coup ça surprend.
      Pas désagréable à lire mais pas indispensable 😀

       
  4. Nathalie M

    17 février 2016 at 17:56

    C’est marrant ( ou pas) mais je trouve le titre complètement rédhibitoire. Ça tient à peu de choses quand même. .. 🙂

     
    • Lord Arsenik

      19 février 2016 at 07:52

      D’accord avec toi, édité par un autre éditeur ou même dans une autre collection j’aurai passé mon chemin !
      Je confirme un craquage, ou pas, tient à peu de choses…

       
      • Nathalie M

        20 février 2016 at 02:08

        c’est clair 🙂

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :