[BOUQUIN] Millénium 2 – La Fille Qui Rêvait D’un Bidon D’essence Et D’une Allumette

Millénium 2Enfin j’ai bouclé le second tome de la saga Millénium (avec, une fois de plus, un titre à rallonge), comme je l’ai dit bien que le scénario soit vachement intéressant je trouve que le style de Stieg Larsson est relativement lourd à lire et du coup ça casse un peu le rythme de la lecture ; mais bon ce n’est pas vraiment un problème, lentement mais sûrement on avale les pages à son rythme.
On retrouve nos deux personnages clés mais chacun vit sa vie. Mikael Blomkvist profite pleinement de sa totale réhabilitation et Millénium prépare déjà, en association avec deux auteurs extérieurs au journal, un nouvel article qui devrait faire l’effet d’une bombe, dans la ligne de mire du journal le commerce du sexe en Suède et l’implication de certaines personnalités très en vue dans ces pratiques plus que douteuses. Lisbeth Salander de son côté rentre en Suéde après une année sabbatique passée à faire le tour du monde…
Mais les choses se compliquent quand le couple à l’origine de l’article de Millénium est assassiné ainsi que le tuteur juridique de Lisbeth. Pour la police elle passe en quelques jours de suspecte à coupable toute désignée, les médias s’empressent de relayer l’info en empiétant largement sur sa vie privée mais elle demeure insaisissable. Seul Blomkvist refuse de la croire coupable de ce triple homicide et compte bien l’aider même si elle semble l’éviter, voire le fuir pour des raisons qu’il ignore…
Comme dans le premier volet l’auteur prend son temps pour placer son intrigue et nous faire suivre l’évolution des enquêtes (celle de la police et celle de Millénium) et la découverte de la personnalité tourmentée de Lisbeth Salander (elle est incontestablement le personnage central de ce second volume et on sent que l’auteur l’aime et veut nous faire partager son attachement) ; même si le rythme est plus soutenu que dans le premier roman il faudra attendre la dernière partie du récit (et la riposte de Lisbeth Salander) pour que les choses se mettent réellement en branle ; et comme dans le premier volet une fois la machine lancée plus rien ne l’arrête ! Par contre autant le premier roman pouvait être considéré comme un récit « complet » (avec un début et une fin) autant à peine le second tome refermé que l’on se rue sur le troisième qui est sa suite directe et obligatoire. Bref je suis plus que jamais conquis par cette saga policière venue du froid, et je m’en vais d’ailleurs de ce pas poursuivre la lecture du troisième et dernier volume…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s