RSS

Archives de Tag: Star Wars

[BRD] Rogue One

Rogue OneQue l’on soit fan ou non, difficile de nier que la saga Star Wars restera dans les annales du cinéma. Non contents de lancer une troisième trilogie, les studios Disney entendent développer plusieurs films dérivés de la saga. Rogue One, réalisé par Gareth Edwards est le premier de ces spin-off.
Jyn Erso (Felicity Jones) est délivrée des geôles impériales par une troupe rebelle conduite par le capitaine Cassian Andor (Diego Luna). L’Alliance Rebelle souhaite que Jyn contacte Saw Gerrara (Forest Whitaker), un séparatiste qui a rompu ses liens avec l’Alliance et qui détiendrait un pilote impérial déserteur en possession d’un message important concernant une arme développée par l’Empire…
Chronologiquement Rogue One se situe juste avant l’épisode IV (Un Nouvel Espoir), le premier film de la série (1977… déjà !). L’arme en question étant l’Etoile de la Mort, le film nous explique comment les rebelles sont entrés en possession des plans qui permettront à Luke Skywalker de la détruire. Le film se termine d’ailleurs quelques minutes avant la séquence d’ouverture de l’épisode IV.
La première surprise est à la fois visuelle et sonore : où qu’il est le générique Star Wars ??? On veut le texte jaune déroulant avec en fond sonore l’incontournable Main Title de John Williams, interprété par le London Philarmonic Orchestra. Et bin non ! Ca surprend, mais on ne va pas se laisser décourager pour un générique historique passé à la trappe…
J’ai eu un peu de mal à entrer à fond dans l’histoire et ce n’est que dans la dernière partie du film, la bataille de Scarif, que j’ai retrouvé pleinement l’esprit Star Wars. Ceci dit le film n’est pas mauvais, loin s’en faut !
J’ai bien aimé le personnage de Jyn, une solitaire habituée à se débrouiller toute seule, qui se retrouve bien malgré elle embringuée dans un combat qu’elle estime ne pas être le sien. Au fur et à mesure des événements elle finira par y croire, peut être même plus encore que certains rebelles de la première heure.
Par contre j’ai trouvé que le personnage de Cassian Andor manquait de charisme, sans doute du fait de sa personnalité plutôt renfermée et secrète.
Mon coup de coeur va sans hésitation au droïde K-2SO, un impérial reprogrammé pour l’Alliance Rebelle. La boite de conserve sur pattes ne manque ni de répartie ni de sarcasme. J’ai bien aimé le duo Chirrut Imwe (Donnie Yen) et Baze Malbus (Jiang Wen) ; respectivement un ancien moine persuadé d’être protégé par la Force et son acolyte mercenaire.
L’intrigue tient la route, rien à redire là dessus. Visuellement c’est une totale réussite. Mais malgré tout il manque un petit je ne sais quoi pour provoquer le WAOW ! L’impression d’être dans Star Wars sans vraiment y être…
La fin de l’année devrait voir la sortie de l’épisode VIII, Les Derniers Jedi, en 2018 nous devrions avoir un second spin-off, consacré cette fois à la jeunesse de Han Solo (titre encore inconnu à ce jour).

♥♥♥½

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le 21 avril 2017 dans DVD / BRD

 

Étiquettes : , , , , , ,

[BRD] Star Wars – Le Réveil De La Force

sw7lrdlfSorti en fin d’année dernière au ciné, j’ai été fortement tenté de remettre les pieds dans un cinéma (la dernière fois c’était pour Titanic), mais finalement mon asociabilité chronique aura eu raison de ma curiosité. J’ai donc, fidèle à mes habitudes, attendu sagement la sortie en Blu-ray (tout en fuyant les spoilers) avant de visionner Star Wars – Le Réveil De La Force, réalisé par J.J. Abrams.
Trente ans après la victoire de l’Alliance Rebelle l’avenir reste incertain pour la Nouvelle République. Une nouvelle menace, le Premier Ordre, dirigé par le Suprême Leader Snoke (Andrew Serkis) et son acolyte Kylo Ren (Adam Driver), rallie les nostalgiques de l’Empire Galactique…
Bien que fan de la première heure de la saga Star Wars j’avoue que l’annonce de ce septième volet m’a laissé sceptique (voire pire si non affinités). D’une part je me demandais ce que pourrait donner l’univers Star Wars entre les mains de Disney ; je m’étais posé la même question lorsque Disney a racheté la licence Marvel, Avengers puis Les Gardiens De La Galaxie ont définitivement balayé mes doutes sur le devenir de nos super-héros préférés. Espérons qu’il en soit de même pour l’univers Star Wars
Quand le nom du réalisateur, J.J. Abrams, est tombé le doute s’est de nouveau immiscé dans mon esprit. Je ne peux pas dire que j’ai été totalement convaincu par sa reprise en main de Star Trek. D’un autre côté, et pour être tout à fait franc, je n’ai jamais aimé la saga Star Trek, donc il n’y avait pas de raison particulière pour que j’accroche à ces suites…
Enfin restait en suspens la question du scénario. Les inconditionnels de l’univers étendu Star Wars (les romans qui viennent prolonger l’histoire de la saga) sont bien placés pour savoir qu’il y a de quoi puiser des idées à foison, et surtout des scénarios de qualité (je pense notamment à La Croisade Noire du Jedi Fou de Timothy Zahn ou encore, quitte à prendre des distances avec la saga initiale, Le Nouvel Ordre Jedi). Mais que nenni, Disney annonce un scénario 100% original ! La douche froide… Bien qu’étant le premier déçu par ce choix je vais pourtant essayer de me faire l’avocat du diable, un tel choix aurait exigé, afin de rester crédible, de choisir de nouveaux acteurs pour incarner les personnages phares de la saga… Pas certains que les fans auraient apprécié de voir leurs héros changer de tronche… Sans parler du poids qui aurait pesé sur les épaules des acteurs chargés de donner une nouvelle jeunesse à Luke Skywalker, Han Solo et consorts…
Voilà pour le fond, il serait peut être dans de se plonger dans la forme, et de vous donner mes impressions après avoir visionné Le Réveil De La Force.
Certes l’intrigue est bien ficelée mais reste parfois assez (trop ?) proche de celle de l’Episode IV, Un Nouvel Espoir, jusqu’à certaines scènes qui semblent quasiment copier-coller d’un film à l’autre. Heureusement cette impression de déjà-vu reste diffuse, pour être tout à fait honnête avec vous, c’est surtout après avoir vu le film dans son intégralité que les ressemblances sautent aux yeux. A chaud la magie Star Wars fonctionne, on se prend aisément au jeu.
Au niveau des personnages, l’idée de combiner nouveaux héros et anciennes figures emblématiques de la saga (par ordre d’apparition, Han Solo, Chewbacca, Leia Organa et Luke Skywalker) plutôt bien trouvée. Je ne vous ferai pas un portrait détaillé des nouveaux venus mais ils s’intègrent plutôt bien à l’intrigue et donnent une seconde jeunesse à la saga. Au niveau des gentils, et donc futurs rebelles, on trouve Rey (Daisy Ridley), une jeune femme qui vivote en pillant des épaves et va se retrouver embringuée dans l’intrigue presque malgré elle, et Finn (John Boyega), un stormtrooper déserteur qui souhaite mettre le plus de distance possible entre le Premier Ordre et lui. Des personnages qui trouvent pleinement leur place dans l’intrigue mais méritent de s’étoffer. Gros coup de coeur par contre pour le droïde BB-8 ; je veux le même !
Au niveau des méchants de service, et donc les rangs du Premier Ordre, le Leader Suprême reste un entouré d’un voiie de mystère. Ses seconds se livrent à une bataille d’ego avec d’un côté le Général Hux (Domhnall Gleeson), militaire pur et dur adepte de la force brute, et de l’autre Kylo Ren, apprenti de Snoke et chef des Chevaliers de Ren. Au niveau du Premier Ordre le bât blesse, Hux est le parfait cliché du militaire aussi belliqueux qu’ambitieux, et Ren apparaît comme souvent comme un gamin gâté colérique. Ca manque cruellement de profondeur dans les rangs, espérons que les choses amélioreront dans les épisodes suivants (au moins du côté de Ren, je doute qu’un militaire borné soit une denrée récupérable).
Même si ça me donne l’impression d’enfoncer des portes ouvertes, je tiens à préciser que visuellement le film est irréprochable. Les décors et les effets spéciaux sont parfaitement maîtrisés, on retrouve de nombreux éléments qui contribuent à la richesse de l’univers Star Wars.
En conclusion (il était temps diront certains), j’ai passé un très bon moment devant ce septième volet de la saga Star Wars, mais j’en espérais davantage (quitte à me répéter, surtout en connaissant la richesse de l’univers étendu). Il n’y a pas eu d’enthousiasme débordant, ni de WAOW, bouche bée et les yeux en soucoupes… Ce qui ne m’empêchera pas d’être fidèle au rendez-vous pour les prochains films.

♥♥♥♥

 
1 commentaire

Publié par le 29 mars 2016 dans DVD / BRD

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,