[TV News] iZombie

iZombieLes zombies ont le vent en poupe depuis quelques années, et pourtant trouver une intrigue qui sorte des sentiers battus et rabattus n’est pas une mince affaire. Rob Thomas et Diane Ruggiero (le duo à l’origine de Veronica Mars, série et film) ont pourtant relevé le défi avec la série iZombie.
Olivia Moore (Rose McIver) était une brillante étudiante en médecine, jusqu’à ce qu’elle soit tuée et reprenne conscience en tant que zombie. Depuis elle travaille comme assistante à la morgue, un job idéal qui lui procure toute la nourriture dont elle peut avoir besoin. Elle se rend rapidement compte qu’en se nourrissant des cerveaux des victimes elle partage leurs souvenirs et une partie de leur personnalité. Un atout de taille pour prêter main forte à la police dans les cas d’homicide…
On est loin du zombie qui se traîne maladroitement en multipliant les borborygmes gutturaux, Olivia mène une vie plus ou moins normale, partagée entre sa famille, son quotidien et son travail. Quotidien qui sera quelque peu bouleversé quand elle réalisera qu’elle n’est pas la seule zombie en ville , et que nombre de ses pairs, menés par Blaine DeBeers (David Anders) sont bien moins intentionnés qu’elle.
Heureusement elle pourra compter sur l’aide de son patron, le Dr Ravi Chakrabati (Rahul Kohli), le seul à être au courant de sa condition, et du lieutenant Clive Babinaux (Malcom Goodwin) qu’elle assiste dans ses enquêtes en se faisant passer pour une médium.
La série est une libre adaptation d’une BD signée Chris Roberson et Mike Allred pour DC Comics. Cette première saison compte 13 épisodes de 42 minutes, diffusée aux USA par The CW, c’est France 4 qui en a acquit les droits pour la version française.
Habile mélange entre fantastique et policier, la série est plutôt agréable à suivre (même si ça ne vaut pas The Walking Dead), sa principale force étant de voir Olivia endosser les différentes personnalités des victimes dont elle boulotte la cervelle, fortement rehaussée de Tabasco. Chaque épisode propose une enquête et un double fil rouge avec d’un côté les recherches de Ravi et Olivia pour lui rendre son humanité, et de l’autre leurs efforts afin stopper Blaine et ses sbires. Cerise sur le gâteau, l’humour est omniprésent, même dans les situations les plus critiques.
Une seconde saison est en cours de diffusion au USA, prenons notre mal en patience en attendant son arrivée sur nos écrans…

[TV News] Zoo

ZooAu menu de cette chronique une visite au zoo, enfin presque… disons plutôt la série TV Zoo, adaptée du roman de James Patterson et Michael Ledwidge.
Alors que les animaux modifient radicalement leur comportement et s’attaquent ouvertement aux hommes, une équipe est mise en place pour enquêter sur le phénomène. Dirigée par Chloé Tousignant (Nora Arnezeder), une consultante de la DGSE, elle est composée de Jackson Oz (James Wolk), spécialiste du comportement animal, Abraham Kenyatta (Nonso Anozie), guide de safari en Afrique, Mitch Morgan (Billy Burke), vétérinaire pathologiste, et Jamie Campbell (Kristen Connolly), journaliste autodidacte…
N’ayant pas lu le bouquin je ne dispose donc d’aucun élément de comparaison, je sais simplement que James Patterson a donné son accord pour que la série prenne certaines libertés par rapport à son roman. C’est donc l’esprit vierge de tout a priori que j’aborde cette chronique.
La série se décline au format de 13 épisodes de 42 minutes, diffusée sur CBS aux USA. En France c’est TF1 qui a obtenu les droits.
Sympathique de trouver une série qui ose s’écarter des sentiers battus (séries policières, médicales, zombiesques…) en choisissant un thème vraiment original. Reste à savoir si le ramage se rapporte au plumage comme dirait l’autre…
Et la réponse est… roulements de tambour… quel suspense… OUI ! Non seulement l’intrigue est bien menée avec son lot de surprises mais les acteurs sont plutôt convaincants (j’voudrais vous y voir vous si votre matou ou votre toutou vous zieutait comme une proie potentielle). L’ensemble est bien fichu, crédible même et devient rapidement addictif.
Je ne dois pas être le seul à le penser étant donné qu’une seconde saison a d’ores et déjà été annoncée. Par contre il ne faudrait pas pécher par excès de confiance, cette seconde saison devrait boucler la boucle ; faute de quoi je crains un risque d’essoufflement.

[TV News] Strike Back – Legacy

Strike Back - LegacyAu menu du jour, la cinquième et ultime saison de Strike Back, intitulée Legacy. Avant même de nous lancer on ne peut s’empêcher d’avoir un léger pincement au coeur en sachant que nous devrons dire adieu à la Section 20. Reste à savoir quel sort est réservé aux différents protagonistes que l’on suit depuis quelques temps déjà…
Sous le commandement du Colonel Philip Locke (Robson Green), la Section 20 se déploie à Bangkok afin de délivrer la fille de l’ambassadeur anglais. Scott (Sullivan Stappleton) et Stonebridge (Philip Winchester) sont en première ligne pour une mission qui va rapidement s’avérer plus complexe que prévue…
Fidèle au format adopté depuis la saison deux, Legacy se décline en dix épisodes de 52 minutes, comme d’hab c’est Canal+ qui a l’exclusivité de la première diffusion en France.
Cette ultime saison est pour moi la plus réussie de la saga, une intrigue complexe bourrée de rebondissements, les retournements de situations, complots et autres joyeusetés seront bien entendu au rendez-vous. Heureusement que l’on retrouve, même en plein coeur de l’action, l’humour cinglant de Damien et de Michael (ils forment un duo toujours aussi efficace que complémentaire).
Face à la Section 20, une ennemie particulièrement coriace et vicieuse interprétée sublimement par Michele Yeoh. Comme d’hab l’intrigue promène la section 20 de part le monde avec quatre épisodes en Thaïlande, deux en Corée du Nord, deux en Autriche et enfin deux en Suisse.
Alors quid de la Section 20 ? Ne comptez pas sur moi pour répondre précisément à cette question cruciale ; je dirai simplement que c’est la saison dans laquelle la Section paie le plus lourd tribut humain.
Au vu du final on comprend pourquoi Strike Back tire définitivement sa révérence après un sans faute exemplaire. La série quitte la grille des programmes au sommet de sa gloire, en ayant su se renouveler au fil des saisons. N’empêche que j’aurai bien demandé du rab tellement c’est bon…