RSS

Archives de Tag: Sarah Paulson

[TV NEWS] American Horror Story – Apocalypse

AU PROGRAMME DU JOUR

American Horror Story - Apocalypse
Titre : American Horror Story – Apocalypse
Saison : 8
Création : Ryan Murphy & Brad Falchuk
Production : 20th Century Fox
Distribution : FX
Diffusion : Canal+
Origine : USA
Format : 10 épisodes de 42 minutes

Casting

Sarah Paulson : Wilhemina Venable / Cordelia Goode
Cody Fern : Michael Langdon
Kathy Bates : Miriam Meade
Billie Lourd : Mallory
Emma Roberts : Madison
Evan Peters : Mr Gallant / Jeff Pfister

Le pitch

Alors que l’apocalypse nucléaire a ravagé la Terre, des survivants, triés sur le volet, sont répartis en petits groupes dans plusieurs abris appartenant à la puissante et mystérieuse Coopérative.

L’abri n°3 est dirigé d’une main de fer par Wilhemina Venable et Miriam Meade. Leur autorité pourrait toutefois être remise en cause par l’arrivée de Michael Langdon ; un émissaire de la Coopérative chargé de sélectionner les survivants appelés à rejoindre le Sanctuaire qui sera l’ultime refuge des rescapés de l’Apocalypse…

Ma chronique

J’espérais beaucoup de cette huitième saison d’American Horror Story ; après une sixième saison (Roanoke) insipide et une septième (Cult) à peine plus convaincante, il était plus que temps que AHS retrouve tout son panache.

Au fil des saisons la série alterne entre les intrigues fortement teintées de fantastique et celles plus ancrées dans le réel. Place au fantastique donc pour cette huitième saison, et un programme pour le moins prometteur puisqu’il est question de l’Apocalypse.

Point de zombies ou de méchants aliens à l’origine de la fin de l’humanité, la connerie du genre humain se suffit a elle-même quand il s’agit de nuire à l’espèce. Ils ont donc appuyé sur le bouton rouge, ils ont tout fait péter, la série peut commencer…

Si la série commence bel et bien par l’Apocalypse annoncée, nous aurons le droit à une rétrospective des événements antérieurs et notamment la confrontation entre Michael Langdon, l’Antéchrist, et ses alliés sorciers et les sorcières de Cordelia Goode.

Cordelia Goode ? Mais si souvenez-vous, Coven, la troisième saison d’AHS. Les sorcières (et leurs interprètes cela va de soi) reprennent donc service pour tenter de contrecarrer les plans de l’Antéchrist. Au fil des épisodes vous aurez aussi le droit à un bref retour à l’Hotel (saison 5) et même un retour aux sources (saison 1) avec un passage à Murder House (et par la même occasion on retrouve Jessica Lange dans le rôle de Constance).

La plupart des acteurs historiques reprennent d’ailleurs du service dans cette huitième saison, certains interprétant même plusieurs rôles ; mais cela ne ferme pas pour autant la porte à de nouveaux venus, puisque c’est la première apparition de Cody Fern (qui interprète Michael Langdon) dans la série.

Pour ma part j’estime que cette huitième saison est plutôt réussie, bien plus aboutie (cela n’engage que moi) en tout cas que les deux précédentes.

Mais l’Apocalypse façon AHS n’est toutefois pas exempte de défauts ; à commencer par un Antéchrist qui semble endosser le costume un peu à l’insu de son plein gré, en perpétuelle recherche d’un mode d’emploi, genre Apocalypse pour les Nuls, que lui aurait laissé son infernal paternel.

De même j’aurai préféré davantage d’épisodes se consacrant au côté post-apocalyptique de l’intrigue (quitte à en rajouter deux ou trois à la série, l’intrigue pré apocalyptique étant quant à elle parfaitement traitée) ; comme dirait l’autre : vous pouviez pas les faire un p’tit peu plus long ?

Il n’en reste pas moins que cette huitième saison est plutôt encourageante pour la suite, AHS ayant été renouvelée pour deux saisons à ce jour. Comme d’hab très peu d’infos filtrent autour de la prochaine saison, si des noms sont cités pour figurer au casting, le thème de la saison reste quant à lui secret.

♥♥♥♥

 
4 Commentaires

Publié par le 27 mars 2019 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

[TV NEWS] American Horror Story – Cult

AU PROGRAMME DU JOUR

AHS Cult

Titre : American Horror Story – Cult
Saison : 7
Création : Brad Falchuck & Ryan Murphy
Production : 20th Century Fox
Diffusion : Canal+
Origine : USA
Format : 11 épisodes de 42 minutes

Casting

Sarah Paulson : Allyson Mayfair-Richards
Evan Peters : Kai Anderson
Cheyenne Jackson : Dr Rudy Vincent
Billie Lourd : Winter Anderson
Alison Pill : Ivy Mayfair-Richards

Le pitch

Allyson et Ivy Mayfair-Richards vivent une vie de couple sans histoire avec leur jeune fils Oz. Leur quotidien s’effrite avec l’élection de Donald Trump, toutes les phobies qu’Allyson pensait avoir définitivement surmontées refont alors surface.

Pour Kai Anderson, l’élection de Donald Trump est une révélation, il décide alors de se lancer en politique en briguant le poste de conseiller municipal. Son crédo : faire son beurre (et accessoirement son électorat) sur les peurs de ses concitoyens, quitte à créer lui même cette peur.

Ma chronique

La sixième saison d’AHS m’avait laissé sur ma faim avec un sentiment final plus que mitigé, j’attendais donc beaucoup de cette nouvelle saison. Alors, glop ou pas glop ?

Si je commence par vous dire que j’ai bien failli décrocher dès le premier épisode, il serait alors légitime de penser que la réponse est pas glop du tout, voire foutrement pas glop. Il est vrai que le contexte américano-américain autour de leur clown de président ne m’intéresse pas le moins du monde, je m’en fous et m’en contrefous…

Heureusement un changement de cap s’amorce dès le second épisode, on se concentre sur Allyson dont les phobies hallucinatoires pourrissent la vie et celle de son entourage. Et pendant ce temps là Kai Anderson tisse sa toile, il prépare son accession au poste de conseiller municipal et s’entoure de fidèles prêts à tout pour que leur gourou arrive à ses fins.

On y aborde donc les thèmes de la manipulation (individuelle ou en masse) et des dérives sectaires, avec quelques exemples historiques tristement célèbres, notamment en matière de suicides (plus ou moins volontaires) collectifs (le Temple du Peuple de Jim Jones à Jonestown ou encore les « davidiens » de David Koresh à Waco). De même l’on sera amené à croiser le chemin d’autres frapadingues tout aussi tristement célèbres, tels Charles Manson et Valerie Solanas (qui militera pour un féminisme poussé à l’extrême après avoir tenté d’assassiner Andy Warhol). Je ne m’attarderai pas sur l’hypothèse soulevée par la série, attribuant les meurtres du Zodiac à Solanas et sa bande de givrées…

Au final une saison que j’estime plus réussie que la précédente, mais on est loin d’y retrouver l’intensité des premières saisons. Du coup je ne sais pas si je dois me réjouir ou craindre le pire devant le renouvellement de la série pour deux nouvelles saisons.

Au niveau du casting on ne retrouve que deux acteurs historiques de la série, Sarah Paulson et Peter Evans (qui pour l’occasion interprétera six autres rôles en plus de celui de Kai Anderson). D’autres acteurs des saisons précédentes font une apparition plus ou moins remarquée, mais ce serait plutôt au niveau des absents que l’on note un grand vide (on peut notamment regretter que Kathie Bates et Angela Bassett n’aient pas été au casting).

♥♥♥

 
2 Commentaires

Publié par le 6 février 2018 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

[TV News] American Horror Story Asylum

Deuxième weekend passé essentiellement à glander devant la TV. Samedi et dimanche dernier nous nous sommes fait toute la seconde saison de Homeland, je confirme ma première bonne impression, vraiment bien foutu et addictif à souhait ; au vu du final j’ai hâte de découvrir la saison 3. Ce samedi aura plutôt été placé sous le signe du cinéma avec deux films que je ne chroniquerai pas ici (sans être nuls ils ne présentent pas un grand intérêt cinématographique), Mais Qui A Re-Tué Pamela Rose (de et avec Kad Merad et Olivier Baroux) et Hôtel Transylvanie (une animation des studios Sony). Enfin ce dimanche nous opterons pour un programme 100% série TV puisque l’on passera la journée avec American Horror Story Asylum (qui est l’objet du présent post) et les premiers épisodes de la saison 3 de Strike Back (que je chroniquerai ultérieurement).

American Horror Story AsylumRevenons à nos moutons et donc à American Horror Story Asylum, comme son nom l’indique il s’agit de la seconde saison de AHS, une série de Ryan Murphy et Brad Falchuck pour la chaîne FX. La première saison nous ayant agréablement surpris il nous tardait de découvrir cette suite qui n’en est pas une puisque le cadre et les personnages changent.
1964. Quand Lana Winters (Sarah Paulson), jeune et ambitieuse journaliste, pénètre dans l’Institut Briarcliff, un asile psychiatrique dirigé d’une main de fer par Soeur Jude (Jessica Lange), elle est loin de se douter que sa curiosité lui vaudra d’être internée contre son  gré. Elle se liera avec Kit (Evan Peters), un jeune homme accusé de plusieurs meurtres sordides, et Grace (Lizzie Brocheré), une jeune femme qui a tué son père et sa belle mère. Tout trois n’auront de cesse de s’échapper afin de dénoncer les horreurs qui se passent entre les murs de Briarcliff…
Dès le générique stroboscopique on plonge dans l’ambiance unique d’American Horror Story ; toutefois si la saison 1 (Murder house) nous plongeait au coeur d’une maison hantée avec son lot de phénomènes inexpliqués et revenants, Asylum change de registre, la maison est uniquement le théâtre des horreurs. A ce titre on se retrouve avec un saison plus classique et moins subtile que la première mais toujours aussi glauque, surprenante et aussi bien ficelée. Vous aurez le droit, en vrac, à un cas de possession (avec l’exorcisme qui va de pair), des extra-terrestres aux intentions pas clairement définies et des tueurs en série (un qui sévit en 1964 et un autre de nos jours).
Autre changement de taille, Murder House se déroulait de nos jours, les flashbacks permettaient de revenir sur des événements liés à la maison, Asylum se déroule presque exclusivement en 1964 (avec quelques flashbacks concentrés le personnage de Soeur Jude), peu de séquences contemporaines, et il faut attendre les derniers épisodes avoir confirmation du lien entre le passé et le présent(sans être un disciple de Sherlock Holmes on le devine bien avant).
Un petit détour par le casting, outre Jessica Lange et Evan Peters qui retrouvent des rôles clés dans Asylum, l’on retrouve d’autres acteurs de Murder House qui gagnent du galon en changeant de rôle (j’indique entre parenthèses leur rôle et la fréquence de leur apparition dans la première saison) : Sarah Paulson (Billie, 3 épisodes), Zachary Quinto (Chad, 4 épisodes) et Lily Rabe (Nora, 7 épisodes). Je ne serai pas exhaustif si j’oubliais de mentionner deux nouveaux venus prestigieux: Joseph Fiennes (Monseigneur O’Hara) et James Cromwell (Docteur Arden). Parmi tout ce beau monde je lève mon chapeau à Jessica Lange qui semble à l’aise dans tous les états imposés par son rôle (je ne peux pas en dire plus afin de laisser la surprise intacte), je n’avais aucun doute quant à ses talents (connus et reconnus) d’actrice mais là j’avoue avoir été bluffé.
Cette seconde saison se décline sous la forme de 13 épisodes de 42 minutes, les fans (dont je suis) seront ravis d’apprendre que la série a été renouvelée pour une troisième saison, American Horror Story Covent, dont le tournage devrait démarrer cet automne…

Générique de American Horror Story Asylum

 
6 Commentaires

Publié par le 24 juin 2013 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,