Coupe du Monde 2015 : le sacre des All Blacks !

La première demi-finale opposant la Nouvelle-Zélande à l’Afrique du Sud avait des allures de finale avant l’heure. Si le match a été âprement disputé et incertain jusqu’au coup de sifflet final, les All Blacks n’ont pas vraiment donné le meilleur de leur jeu, ils ont accumulé les erreurs écopant de 6 pénalités (soit les 18 points inscrits par les Springboks). La NZ s’imposera tout de même 20 à 18 grâce à deux essais transformés.
Face à l’Argentine l’Australie aura eu la partie plus facile même si les Pumas ont opposé une défense vaillante. L’expérience des Wallabies fera la différence, ils s’imposeront 29 à 15.

Samedi matin (7h00) le match pour la troisième place opposait donc l’Afrique du Sud à l’Argentine. Les deux équipes ont assuré le show en ne concédant rien face à l’adversaire. Là encore l’expérience jouait en défaveur des argentins qui s’inclineront sur le score de 24 à 13. La troisième place revient donc de fait à l’Afrique du Sud.

All Blacks

Ce matin réveil aux aurores (3h00) pour une finale au sommet entre la Nouvelle-Zélande et l’Australie. La première mi-temps aura largement été en faveur des All Blacks, notamment grâce à un essai marqué (et transformé) dans les dernières minutes du temps réglementaire. A la reprise les Blacks enfonceront le clou avec un second essai transformé. Les Wallabies ne baisseront pas les bras pour autant, ils réussiront même à inscrire deux essais transformés, collant ainsi au score de leur adversaire. Les All Blacks affirmeront leur suprématie grâce a un superbe drop de Dan Carter et un ultime essai transformé. La Nouvelle-Zélande remporte ainsi son troisième titre mondial.

Pour la petite histoire je voudrais préciser que la coupe du monde de rugby est une compétition relativement jeune, la première édition date en effet de 1987.
Cette victoire des All Blacks est historique à plus d’un titre. C’est en effet la première fois que la Nouvelle-Zélande remporte la compétition alors qu’elle est organisée dans l’hémisphère nord. Les All Blacks sont les premiers à remporter deux titres mondiaux consécutifs. Enfin la Nouvelle-Zélande est la première équipe à inscrire trois titres mondiaux à son palmarès.

Coupe de Monde de rugby 2015

Je ne vous ai pas encore parlé de la Coupe du Monde de rugby qui se déroule actuellement à Londres. Ce n’est par manque d’engouement mais plutôt du fait du décalage horaire. J’ai suivi au jour le jour tous les résultats mais sur l’ensemble des matches du premier tour je n’ai dû en voir que deux en direct, et trois ou quatre en différé.
RWC2015
Un premier tour riche en surprises. La première intervenant dès le deux jour de la compétition avec une défaite de l’Afrique du Sud face au Japon (32-34). Un démarrage raté qui n’empêchera pas l’Afrique du Sud de finir en tête de son groupe avec 16 points (l’Ecosse se classera en seconde position avec 14 points).
La plus grosse surprise viendra de l’Angleterre qui sera éliminée de son groupe après une courte défaite contre le Pays de Galles (25-28) et une branlée infligée par l’Australie (13-33). Se qualifieront pour les quarts l’Australie (17 points) et le Pays de Galles (13 points).
La Nouvelle-Zélande confirme sa suprématie dans son groupe en réalisant un sans faute qui leur vaudra la première place avec 19 points. L’Argentine se classera en seconde position avec 15 points).
Et la France dans tout ça ? Les Bleus ont remporté leurs trois premiers matches (Italie, Roumanie et Canada) mais sans pour autant convaincre les supporters. La première place du groupe se jouait face à l’Irlande… avec comme sanction pour le perdant une quart de finale contre les All Blacks. Et la France s’inclinera (9-24) pour finir en seconde position avec 14 points, derrière l’Irlande qui affiche 18 points au compteur.

Des quarts de finale c’est justement le seul match que j’ai suivi en direct. Pour découvrir une équipe de France complètement dépassée par des All Blacks qui ont déployé un jeu magnifique (certes facilité par l’absence totale de capacités offensives et défensives des Bleus). La Nouvelle-Zélande s’impose logiquement sur le score sans appel de 62 à 13… Et les Bleus rentrent à la maison la queue entre les pattes.
A l’heure où j’écris ce post j’ai suivi en différé le premier quart opposant l’Afrique du Sud au Pays de Galles. Un match âprement disputé qui se soldera par une victoire à l’arrache des Springboks (23-19).
De la seconde journée des quarts je n’ai encore vu aucun des deux matches joués. En toute logique l’Argentine s’est imposée face à l’Irlande sur un score de 20 à 43. Le second match opposant l’Australie à l’Ecosse ; les Wallabies s’imposeront d’une courte tête (35-34) grâce à une pénalité obtenue à la dernière minute de jeu.

Les demi-finales seront donc 100% sudistes avec à l’affiche un Afrique du Sud / Nouvelle-Zélande qui devrait être digne d’un match de finale. La seconde rencontre opposera l’Argentine à l’Australie. C’est la première fois depuis 1987, date de la première Coupe du Monde de rugby, qu’aucune équipe de l’hémisphère nord n’est présente en phase finale.
Faites vos jeux pour la suite… Perso je vois une finale Nouvelle-Zélande / Australie avec un premier titre mondial remporté par les All Blacks dans un pays organisateur de l’hémisphère nord.