[BRD] Thor – Le Monde Des Ténèbres

Thor 2Croyez le ou non mais c’est une pure coïncidence si je mentionnais Mjöllnir dans ma chronique de Reflex avant d’enchaîner sur un billet consacré au film Thor – Le Monde Des Ténèbres réalisé par Alan Taylor ; aucune préméditation là-dedans. Rien à la TV, on se fait un film ? Ah bin tiens pourquoi pas Thor 2 ? Adjugé vendu ! Normal nous sommes tous les deux fans de l’univers Marvel.
De retour à Asgard, Thor (Chris Hemsworth) commande les troupes chargées de ramener la paix dans les Neufs Royaumes. A peine sa mission accomplie, qu’un nouvel ennemi, Malekith (Christopher Eccleston) et ses elfes noirs, menacent Asgard. Pour vaincre cette menace Thor n’hésitera pas à s’opposer à son père et roi, Odin (Anthony Hopkins)…
Ce second film centré sur Thor est l’occasion de retrouver des têtes connues, dont la femme qu’il aime, Jane Foster (Natalie Portman), mais aussi l’incontournable Loki (Tom Hiddleston) avec qui il devra s’allier pour parvenir à ses fins et bien d’autres qu’ils soient terriens ou asgardiens.
Le couple Marvel/Disney n’a plus rien à prouver aux fans de l’univers Marvel, Thor 2 ne fait que confirmer ce que l’on savait déjà. On retrouve un mélange bien dosé entre action brute de décoffrage et humour, le tout parsemé d’une once de romance. Ajoutez à cela un scénario qui se tient, des effets spéciaux toujours aussi bluffants (d’autant que l’on a le droit à une grande variété de décors entre Asgard, le Monde des Ténèbres et la Terre).
Petite piqûre de rappel, n’oubliez pas de laisser défiler le générique jusqu’au bout, il y a deux séquences bonus à la clé.
Les fans de Marvel retrouveront ce qu’ils aiment, le profane qui commencera par Thor 2 risque fort d’être complètement largué (et pour cause il y a 7 films à voir avant pour tout reprendre depuis le début), et les « anti » n’aimeront pas (mais on peut légitimement se demander pourquoi ils iraient voir le film).
Si vous en avez marre de Marvel alors il vous faudra prendre votre mal en patience. Thor 2 est le second film de la phase 2 (après Iron Man 3), il est suivi par Captain America – Le Soldat De L’Hiver et Les Gardiens De La Galaxie afin d’ouvrir la voie royale au grand retour des Avengers (2015). Et c’est pas fini ! Il y a encore une phase 3, plus ou moins finalisée dans l’idée, qui devrait aboutir à un troisième volet des Avengers (2017/2018) et même une phase 4 qui reste à définir. Pour ma part je suis aux anges, au moins jusqu’à Avengers 2, pour la suite j’aviserai.

[BRD] Iron Man 3

Iron Man 3Nous nous sommes offert un weekend plutôt chargé en cinéma (version DivX), si j’ai choisi de ne dédier une chronique unique qu’à Iron Man 3 ce n’est pas forcément parce que je considère que c’est le meilleur du lot mais surtout par attachement personnel à l’univers Marvel. Place donc à ce nouveau volet des aventures de l’homme de fer, réalisé par Shane Black (Jon Favreau conserve toutefois sa casquette de producteur délégué et le rôle de Hogan, le chef de la sécurité du Groupe Stark).
Après son combat new-yorkais avec les Avengers, Tony Stark, alias Iron Man (Robert Downey Jr) est plus que jamais en proie aux doutes, il souffre d’insomnie et de crises d’angoisse qui le poussent à se réfugier dans la conception de nouveaux gadgets et de nouvelles armures ; au détriment de sa compagne, Pepper Potts (Gwyneth Paltrow). Toutefois quand les USA sont la cible d’attaques terroristes orchestrées par Le Mandarin (Ben Kingsley), Stark va tout mettre en oeuvre pour l’identifier et le neutraliser. Il pourra compter sur l’aide de son ami, le lieutenant James Rhodes (Don Cheadle), qui incarne désormais War Machine (une version militaire de l’armure d’Iron Man)…
Incontestablement de l’équipe Avengers Tony Stark/Iron Man est mon personnage préféré (pourtant en version BD je n’étais pas fan), j’adore sa désinvolture et son humour. Toutefois la grande nouveauté de ce troisième volet est qu’il ne pourra plus compter sur une profusion de gadgets high-tech (un peu quand même, rassurez-vous), sa baraque ayant été littéralement pulvérisée par une attaque ennemie (je ne considère pas cette info comme un spoiler étant donné que c’était le moment fort de la bande annonce).
Si les puristes apprécieront l’entrée en scène de War Machine, ils risquent fort d’être surpris par le personnage du Mandarin. Pour ma part ça m’a plutôt amusé comme choix, fallait oser aborder de la sorte un des pires ennemis d’Iron Man. Pour le reste rien à redire, de l’action, de l’humour, des effets spéciaux toujours aussi époustouflants (non réalisés par ILM)… Que du bonheur !
La fin laisse planer le doute sur un éventuel quatrième volet (Robert Downey Jr a d’ores et déjà fait savoir qu’il endosserait l’armure de nouveau l’armure d’Iron Man uniquement pour les deux prochains Avengers) ; en attendant Disney a du pain sur la planche afin de préparer leur retour (annoncé pour mai 2015) : Thor – Le Monde Des Ténèbres (novembre 2013), Captain America – Le Soldat De L’Hiver (avril 2014) et Les Gardiens De La Galaxie (août 2014).

PS : prochainement une chronique groupée sur les autres films vus…