RSS

Archives de Tag: L'Armée De Darwin

[BOUQUINS] Xavier Müller – L’Armée De Darwin

AU MENU DU JOUR


Titre : L’Armée De Darwin
Série : Erectus – Tome 2
Auteur : Xavier Müller
Éditeur : XO
Parution : 2021
Origine : France
487 pages

De quoi ça cause ?

Sept ans après la pandémie Kruger les erectus vivent dans des réserves à l’écart des sapiens. Le débat entre pro et anti est toujours vif mais le véritable danger est ailleurs. Un scientifique voit dans les erectus un possible renouveau de l’humanité, il va créer un nouveau virus, dérivé du Kruger, qui transformera les infectés en erectus « amélioré »…

Pourquoi lui plutôt qu’un autre ?

Parce que j’avais été emballé par Erectus, j’étais curieux de découvrir quelle suite Xavier Müller allait donner à son récit.

Ma Chronique

Avec Erectus Xavier Müller avait réussi à rendre crédible (sinon plausible) une histoire de virus totalement improbable… à une époque (pas si lointaine que ça) où le genre humain n’avait pas à se soucier d’un virus dont le nom semble tout droit sorti d’une brasserie mexicaine.

Après un premier tome totalement maîtrisé, Xavier Müller se devait de tenir le niveau tout en proposant une intrigue 100% originale… pas question de se contenter d’une resucée d’Erectus au vilain parfum de déjà-vu. Et l’auteur évite l’écueil de la facilité en nous plaçant sept ans après la pandémie Kruger, sapiens et erectus cohabitent en un fragile équilibre qui ne satisfait pleinement personne.

Chez les sapiens le débat entre pro et anti erectus fait rage alors que la communauté scientifique s’échine à gérer les conséquences de la pandémie. C’est de cette gestion de crise qu’il sera essentiellement question dans les premiers chapitres du roman. Alors certes ça ne démarre pas sur les chapeaux de roues mais ça permet de planter le décor et de nous ancrer dans le monde d’après Kruger.

Qui aurait pu prévoir que les cartes allaient être redistribuées par une nouvelle pandémie ? Provoquée cette fois en parfaite connaissance de cause par un scientifique en mal de reconnaissance qui rêve d’une humanité 2.0. Humanité dont il serait à la fois le berger et le gourou.

Quand notre professeur foldingue met son plan machiavélique et ravageur en branle, le rythme du récit change du tout au tout. L’auteur nous balade tambour battant au gré de son intrigue et de ses multiples évolutions ; c’est à peine s’il nous laisse le temps de reprendre notre souffle entre les chapitres. On veut savoir, on doit savoir !

La première vague viendra du ciel puisque c’est un moustique, l’aedes aegypti (que l’on connait bien en Nouvelle-Calédonie), qui servira de vecteur de contamination et de propagation. Un nouveau défi pour la communauté scientifique : comment éradiquer le moustique sans nuire à l’équilibre de l’écosystème tout entier ?

« Une usine à moustiques » australienne avait une piste pour combattre le Ganesh : issu de recherches collaboratives, leur procédé consistait à inoculer aux femelles une bactérie capable de stopper la transmission de certaines maladies, type dengue, à l’être humain.

Sur ce coup la réalité rattrape la fiction, une telle bactérie existe bel et bien, la bestiole s’appelle wolbachia et est actuellement au cœur d’un vaste programme de lutte contre la dengue et autres maladies transmises par le moustique mené par le World Mosquito Program et soutenu par l’OMS. La Nouvelle-Calédonie a bénéficié d’un lâcher de moustiques infectés et les résultats ont été des plus concluants.

Même si le Ganesh est encore plus dévastateur (et plus improbable) que le Kruger, Xavier Müller arrive à rendre son intrigue crédible en plus d’être hautement addictive.

Il faut dire aussi que l’auteur ne laisse rien au hasard, surtout pas ses personnages à qui il apporte un soin particulier. C’est avec plaisir que j’ai retrouvé ceux déjà croisés dans Erectus, un contentement renforcé par la place accordée aux erectus (particulièrement au clan de la pierre-levée) et leur rôle dans le déroulé de l’intrigue de ce second opus. Tout comme j’ai eu plaisir à rencontrer de nouveaux personnages, à commencer par Lauryn Gordon et Alice (la fille d’Anna).

Alors this is the end ou doit-on attendre (espérer ?) un retour des erectus, sapiens et ganesh dans un troisième tome ? Très franchement il y aurait matière à une suite, paradoxalement je serai tenté de dire qu’une suite ne s’impose pas. En tout état de cause le seul à détenir la réponse à cette question est l’auteur.

MON VERDICT

 
5 Commentaires

Publié par le 23 avril 2021 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , ,