RSS

Archives de Tag: FX

[TV NEWS] American Horror Story – Apocalypse

AU PROGRAMME DU JOUR

American Horror Story - Apocalypse
Titre : American Horror Story – Apocalypse
Saison : 8
Création : Ryan Murphy & Brad Falchuk
Production : 20th Century Fox
Distribution : FX
Diffusion : Canal+
Origine : USA
Format : 10 épisodes de 42 minutes

Casting

Sarah Paulson : Wilhemina Venable / Cordelia Goode
Cody Fern : Michael Langdon
Kathy Bates : Miriam Meade
Billie Lourd : Mallory
Emma Roberts : Madison
Evan Peters : Mr Gallant / Jeff Pfister

Le pitch

Alors que l’apocalypse nucléaire a ravagé la Terre, des survivants, triés sur le volet, sont répartis en petits groupes dans plusieurs abris appartenant à la puissante et mystérieuse Coopérative.

L’abri n°3 est dirigé d’une main de fer par Wilhemina Venable et Miriam Meade. Leur autorité pourrait toutefois être remise en cause par l’arrivée de Michael Langdon ; un émissaire de la Coopérative chargé de sélectionner les survivants appelés à rejoindre le Sanctuaire qui sera l’ultime refuge des rescapés de l’Apocalypse…

Ma chronique

J’espérais beaucoup de cette huitième saison d’American Horror Story ; après une sixième saison (Roanoke) insipide et une septième (Cult) à peine plus convaincante, il était plus que temps que AHS retrouve tout son panache.

Au fil des saisons la série alterne entre les intrigues fortement teintées de fantastique et celles plus ancrées dans le réel. Place au fantastique donc pour cette huitième saison, et un programme pour le moins prometteur puisqu’il est question de l’Apocalypse.

Point de zombies ou de méchants aliens à l’origine de la fin de l’humanité, la connerie du genre humain se suffit a elle-même quand il s’agit de nuire à l’espèce. Ils ont donc appuyé sur le bouton rouge, ils ont tout fait péter, la série peut commencer…

Si la série commence bel et bien par l’Apocalypse annoncée, nous aurons le droit à une rétrospective des événements antérieurs et notamment la confrontation entre Michael Langdon, l’Antéchrist, et ses alliés sorciers et les sorcières de Cordelia Goode.

Cordelia Goode ? Mais si souvenez-vous, Coven, la troisième saison d’AHS. Les sorcières (et leurs interprètes cela va de soi) reprennent donc service pour tenter de contrecarrer les plans de l’Antéchrist. Au fil des épisodes vous aurez aussi le droit à un bref retour à l’Hotel (saison 5) et même un retour aux sources (saison 1) avec un passage à Murder House (et par la même occasion on retrouve Jessica Lange dans le rôle de Constance).

La plupart des acteurs historiques reprennent d’ailleurs du service dans cette huitième saison, certains interprétant même plusieurs rôles ; mais cela ne ferme pas pour autant la porte à de nouveaux venus, puisque c’est la première apparition de Cody Fern (qui interprète Michael Langdon) dans la série.

Pour ma part j’estime que cette huitième saison est plutôt réussie, bien plus aboutie (cela n’engage que moi) en tout cas que les deux précédentes.

Mais l’Apocalypse façon AHS n’est toutefois pas exempte de défauts ; à commencer par un Antéchrist qui semble endosser le costume un peu à l’insu de son plein gré, en perpétuelle recherche d’un mode d’emploi, genre Apocalypse pour les Nuls, que lui aurait laissé son infernal paternel.

De même j’aurai préféré davantage d’épisodes se consacrant au côté post-apocalyptique de l’intrigue (quitte à en rajouter deux ou trois à la série, l’intrigue pré apocalyptique étant quant à elle parfaitement traitée) ; comme dirait l’autre : vous pouviez pas les faire un p’tit peu plus long ?

Il n’en reste pas moins que cette huitième saison est plutôt encourageante pour la suite, AHS ayant été renouvelée pour deux saisons à ce jour. Comme d’hab très peu d’infos filtrent autour de la prochaine saison, si des noms sont cités pour figurer au casting, le thème de la saison reste quant à lui secret.

♥♥♥♥

 
4 Commentaires

Publié par le 27 mars 2019 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

[TV NEWS] American Horror Story – Cult

AU PROGRAMME DU JOUR

AHS Cult

Titre : American Horror Story – Cult
Saison : 7
Création : Brad Falchuck & Ryan Murphy
Production : 20th Century Fox
Diffusion : Canal+
Origine : USA
Format : 11 épisodes de 42 minutes

Casting

Sarah Paulson : Allyson Mayfair-Richards
Evan Peters : Kai Anderson
Cheyenne Jackson : Dr Rudy Vincent
Billie Lourd : Winter Anderson
Alison Pill : Ivy Mayfair-Richards

Le pitch

Allyson et Ivy Mayfair-Richards vivent une vie de couple sans histoire avec leur jeune fils Oz. Leur quotidien s’effrite avec l’élection de Donald Trump, toutes les phobies qu’Allyson pensait avoir définitivement surmontées refont alors surface.

Pour Kai Anderson, l’élection de Donald Trump est une révélation, il décide alors de se lancer en politique en briguant le poste de conseiller municipal. Son crédo : faire son beurre (et accessoirement son électorat) sur les peurs de ses concitoyens, quitte à créer lui même cette peur.

Ma chronique

La sixième saison d’AHS m’avait laissé sur ma faim avec un sentiment final plus que mitigé, j’attendais donc beaucoup de cette nouvelle saison. Alors, glop ou pas glop ?

Si je commence par vous dire que j’ai bien failli décrocher dès le premier épisode, il serait alors légitime de penser que la réponse est pas glop du tout, voire foutrement pas glop. Il est vrai que le contexte américano-américain autour de leur clown de président ne m’intéresse pas le moins du monde, je m’en fous et m’en contrefous…

Heureusement un changement de cap s’amorce dès le second épisode, on se concentre sur Allyson dont les phobies hallucinatoires pourrissent la vie et celle de son entourage. Et pendant ce temps là Kai Anderson tisse sa toile, il prépare son accession au poste de conseiller municipal et s’entoure de fidèles prêts à tout pour que leur gourou arrive à ses fins.

On y aborde donc les thèmes de la manipulation (individuelle ou en masse) et des dérives sectaires, avec quelques exemples historiques tristement célèbres, notamment en matière de suicides (plus ou moins volontaires) collectifs (le Temple du Peuple de Jim Jones à Jonestown ou encore les « davidiens » de David Koresh à Waco). De même l’on sera amené à croiser le chemin d’autres frapadingues tout aussi tristement célèbres, tels Charles Manson et Valerie Solanas (qui militera pour un féminisme poussé à l’extrême après avoir tenté d’assassiner Andy Warhol). Je ne m’attarderai pas sur l’hypothèse soulevée par la série, attribuant les meurtres du Zodiac à Solanas et sa bande de givrées…

Au final une saison que j’estime plus réussie que la précédente, mais on est loin d’y retrouver l’intensité des premières saisons. Du coup je ne sais pas si je dois me réjouir ou craindre le pire devant le renouvellement de la série pour deux nouvelles saisons.

Au niveau du casting on ne retrouve que deux acteurs historiques de la série, Sarah Paulson et Peter Evans (qui pour l’occasion interprétera six autres rôles en plus de celui de Kai Anderson). D’autres acteurs des saisons précédentes font une apparition plus ou moins remarquée, mais ce serait plutôt au niveau des absents que l’on note un grand vide (on peut notamment regretter que Kathie Bates et Angela Bassett n’aient pas été au casting).

♥♥♥

 
2 Commentaires

Publié par le 6 février 2018 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

[TV News] American Horror Story – Roanoke

AHs - RoanokeNous attendions avec une réelle impatience la sixième saison de American Horror Story, après un parcours sans fautes sur cinq saisons, il nous tardait de voir si Ryan Murphy et Brad Falchuk allaient poursuivre sur leur lancée.
Matt (André Holland) et Shelby Miller (Lily Rabe) quittent Los Angeles pour s’installer dans un vieux corps de ferme au fin fond de la Caroline Du Nord ; rapidement ils vont se rendre compte que des présences maléfiques semblent rôder dans la maison et ses alentours. Un show de télé-réalité va retracer le cauchemar qu’ils ont vécu…
La série se présente comme un mix entre des séquences de reconstitution tournées dans le cadre du tournage du programme TV et des images d’archives laissées par les différents protagonistes. Rapidement le rythme saccadé des vraies fausses images d’archives, tournées caméra sur l’épaule, et le chouinements à répétition des personnages auront raison de ma patience, et plus encore de mon enthousiasme ! La douche froide dès les premières images, malheureusement, malgré quelques trouvailles sympathiques çà et là, mon engouement est resté en berne tout au long des dix épisodes de cette sixième saison.
Je n’irai pas non plus jusqu’à dire que c’est une sinistre daube, simplement les saisons précédentes nous avaient habitués à flirter avec l’excellence, on en est loin et forcément on en ressort avec une pointe de déception tout à fait légitime.
Pour ma part la déception a été d’autant plus grande que je trouvais le contexte (la disparition mystérieuse de la Colonie de Roanoke au XVIème siècle) plutôt prometteur, mais là encore force est de constater que la sauce ne prendra pas.
Comme d’hab on retrouve de nombreux acteurs récurrents de la série, tels que Sarah Paulson, Evan Peters, Lily Rabe, Kathy Bates, Angela Bassett et bien d’autres, nous aurons même le droit à de courtes apparitions de Lady Gaga. À côté des fidèles de plus ou moins longue date, de nouveaux acteurs viennent se frotter à l’expérience AHS (dont Cuba Gooding Jr).
Cette saison en demi-teintes ne m’empêchera pas d’être fidèle au poste pour la septième saison (ainsi que pour les suivantes), je fais confiance à l’équipe de tournage pour nous faire oublier ce dérapage trop souvent mal contrôlé.

 
2 Commentaires

Publié par le 6 juin 2017 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , ,

[TV News] American Horror Story – Hostel

American Horror Story S05En avant pour la cinquième saison d’American Horror Story, intitulée Hostel. La série TV de Brad Falchuk et Ryan Murphy nous a pour le moment offert un sans faute sur quatre saisons, quatre environnements et quatre ambiances, sans cesse renouvelés. Autant dire nous étions confiants en pénétrant de ce fameux hôtel.
L’intrigue est centrée autour de l’énigmatique Hôtel Cortez à Los Angeles, en Californie, lequel attire l’attention d’un enquêteur intrépide, John Lowe (Wes Bentley). L’hôtel abrite notamment sa propriétaire, la Comtesse (Lady Gaga), une vampire assoiffée de sang et de sexe ; et James Patrick Marsh (Evan Peters), concepteur de l’hôtel et tueur en série devenu fantôme.
Ouverture sur l’habituel générique, la bande son reste la même mais les images changent, une mise en bouche plutôt prometteuse.
Le premier changement notable vient du casting, Jessica Lange quitte le programme pour céder sa place à Lady Gaga. Je craignais le pire mais finalement elle est plus que convaincante de le rôle de cette mystérieuse et sanguinaire Comtesse. Une agréable surprise.
Une Comtesse plutôt bien entourée. Fidèles à l’esprit de la série, on retrouve de nombreux acteurs récurrents, qu’ils soient présents depuis la première saison, ou qu’ils aient rejoint la série en route. Parmi eux on peut citer notamment : Evan Peters, Sarah Paulson, Denis O’Hare, Kathy Bates, Angela Bassett, ou encore Lily Rabe…
Dans le même esprit d’alternance entre fantastique et réalisme, cette cinquième saison joue à fond la carte de l’imaginaire. On revisite les thèmes du vampirisme et de la maison hantée dans une ambiance glauque à souhait. Le quatrième épisode, La Nuit du Diable, est à ce titre un régal d’humour noir (et rouge sang).
Dès les premières images l’ambiance est posée, même si bien des surprises vous attendent encore au fil des épisodes, notamment quant au rôles de certains personnages et leur évolution. On est entrés confiants, nous en sommes ressortis convaincus (et en un seul morceau). Une fois de plus la série a su se renouveler, le sans faute se poursuit, pour notre plus grand plaisir.
Un petit bémol toutefois, trois fois rien, je regrette que l’on pas pu voir à quoi ressemblait la progéniture de la Comtesse, tout comme on ignore ce qu’il advient d’elle.
Cette cinquième saison se décline en douze épisodes de 42 minutes, c’est toujours FX qui assure la diffusion en VO et Ciné+ Frissons qui a l’exclusivité de la version française.
Une sixième saison est en chantier, aucune info n’a fuité quant à l’environnement choisi, ni sur l’intrigue. On sait juste que Lady Gaga rejoint le casting récurrent (il faut dire que son interprétation de la Comtesse a été récompensée d’un Golden Globe Award).

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 juin 2016 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

[TV NEWS] American Horror Story – Freak Show

AHS - Freak ShowAvec un peu de retard nous avons enfin pu nous plonger dans la quatrième saison de American Horror Story, avec comme toile de fond un Freak Show (une foire aux monstres en français) et Ryan Murphy et Brad Falchuck aux manettes.
Jupiter (Floride), 1952. Les siamoises Bette et Dot (Sarah Paulson) rejoignent la troupe de « monstres » de Miss Elsa (Jessica Lange) ; elles se sentent enfin au milieu d’une vraie famille et ont un véritable succès auprès du public. Miss Elsa, qui supporte mal que l’on puisse lui voler la vedette, va tout mettre en oeuvre pour les écarter. Au même moment un tueur en série sème la panique en ville…
Décidément AHS s’impose comme une série majeure du moment, plutôt que d’user et abuser d’une trame vue et revue, elle se renouvelle saison après saison ; si les thèmes peuvent paraître classiques, la façon dont ils sont abordés leur offre une énième jeunesse. Proposée par FX aux Etats-Unis c’est Ciné+ Frissons qui assure la diffusion en France, comme les précédentes saison celle-ci se découpe en 13 épisodes de 45 minutes.
Au niveau du casting on retrouve des acteurs et actrices ayant participé aux saisons précédentes, outre Jessica Lange et Sarah Paulson on peut citer entre autres Kathy Bates (qui incarne une très touchante femme à barbe), Evan Peters (un homme homard plus impulsif que réfléchi), Angela Basset (une femme à trois seins au caractère en acier trempé), Emma Roberts (une fausse voyante) et Denis O’Hare (un escroc manipulateur et amoral). Si je devais décerner une palme d’interprétation parmi les habitués de la série j’opterai sans hésitation pour Sarah Paulson qui incarne deux soeurs aux caractères diamétralement opposés mais condamnées à habiter le même corps.
Bien entendu il faudra aussi compter avec son lot de nouveaux venus, notamment Mat Fraser (un homme poisson au grand coeur), Michael Chicklis (un monsieur Muscle pas très futé et complexé) ou encore Finn Wittrock (adulte pourri gâté surprotégé par sa mère, mais surtout un tantinet psychopathe). Sans hésitation c’est à ce dernier qu’irait ma palme d’interprétation des nouveaux, le parfait psychopathe et psychotique, fou mais loin d’être con.
La série alternant avec les genres il n’y a aucun élément fantastique dans cette saison, toutefois il est difficile de la caser dans un genre en particulier, je dirai thriller psychologique si vraiment je devais choisir. Une intrigue qui frôle la perfection, des acteurs convaincants et convaincus (qu’ils soient attachants ou détestables… attention toutefois à ne pas trop vous attacher, syndrome GRR Martin inside), des décors sobres mais efficaces… rien à redire cette quatrième saison répond à toutes nos attentes.
Et en parlant d’attente je terminerai ce post en précisant, si besoin est, que j’attends avec impatience la cinquième saison, baptisée Hotel et qui devrait renouer avec le fantastique. Cinquième saison qui, pour la première fois, n’inclura pas Jessica Lange au casting.

 
4 Commentaires

Publié par le 16 juillet 2015 dans TV News

 

Étiquettes : , , , ,

[TV News] The Strain

The StrainSi je devais citer une série que j’attendais avec impatience je nommerai sans la moindre hésitation The Strain. Pourquoi elle et non une autre ? parce qu’il s’agit de l’adaptation télé de l’excellente trilogie vampirique La Lignée de Guillermo Del Toro et Chuck Hogan. Outre les deux créateurs du scénario original on trouve aussi Carlton Cuse aux commandes.
Une équipe du CDC, dirigée par le Dr Ephraïm Goodweather (Corey Stoll) est dépêchée à l’aéroport JFK, un Boeing 777 en provenance d’Europe vient de se poser mais aucun signe de vie. Sur les 210 passagers, seuls 4 ont survécus, aucune explication rationnelle ne peut expliquer la situation. Le mystère du vol DL753 ne fait que commencer, ainsi que le cauchemar…
Si on retrouve bien les personnages principaux des bouquins la série ne suit pas exactement le même déroulement chronologique sans toutefois couper les ponts avec l’original (Guillermo Del Toro et Chuck Hogan sont là pour veiller au grain). Du coup même si vous avez lu la trilogie il y a peu, la série devrait quand même réussir à vous surprendre agréablement.
Vous aurez donc le droit à un affrontement façon David contre Goliath entre les humains survivants / résistants menés par Abraham Setrakian (David Bradley) dans le rôle de David, et Le Maître (Robin Atkins Downes) et ses hordes de vampires dans le rôle de Goliath. Un face à face ponctué de quelques flash-back permettant de suivre le parcours et le combat de Setrakian contre Le Maître. A l’issue de cette première saison les fameux résistants sont encore divisés en deux groupes (mais je n’en dirai pas davantage, na !).
Sans surprise l’intrigue tient parfaitement la route, certains épisodes sont plus rythmés que d’autres mais tous contribuent à faire avancer l’ensemble de la façon la plus cohérente (en gardant à l’esprit que l’on est dans le domaine du fantastique) qui soit.
Une série fantastico-horrifique se doit de bénéficier d’effets spéciaux à la hauteur, rien à redire sur ce point les Stregoïs (vampires) sont vraiment bien travaillés, notamment leur système d’attaque très particulier. S’agissant de vampires non suceurs de guimauve, je tiens à préciser que la série n’est pas forcément à mettre entre toutes les mains.
Cette première saison se décline sous forme de 13 épisodes de 42 minutes, diffusés aux Etats-Unis sur FX, c’est Canal+ Séries qui a acheté les droits en France. Une seconde saison est d’ores et déjà en chantier. Les producteurs n’entendent pas user et abuser de la franchise, la série devrait s’étendre sur un maximum de cinq saisons. Perso je suis partant pour la suite, et même les suites !

 
6 Commentaires

Publié par le 30 mars 2015 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

[TV News] American Horror Story – Coven

AHS - CovenEt c’est parti pour la troisième saison de la série de Ryan Murphy et Brad Falchuk, American Horror Story, intitulée Coven. Une troisième saison (13 épisodes de 45 minutes) que l’on s’est faite en un week-end, il faut dire qu’une fois pris par l’intrigue il devient difficile de lâcher l’affaire.
Zoe (Taissa Farmiga) intègre l’école pour jeunes filles spéciales de Cordelia Foxx (Sarah Paulson). Elle y rejoint trois autres apprenties qui vont devoir apprendre à développer et maîtriser leurs dons de sorcellerie. La donne change quand Fiona (Jessica Lange), la mère de Cordelia et actuelle Suprême de l’Assemblée, débarque. Celle-ci sent que ses pouvoirs l’abandonnent et que la prochaine Suprême pourrait bien se trouver parmi ces apprenties ; sauf qu’elle n’est pas décidée à passer la main.
Pour cette troisième saison on revient à une thématique plus fantastique après le côté assumé et revendiqué thriller psychologique de Asylum. Fantastique oui, horrifique, un peu mais pas du tout flippant, c’est d’avantage le côté divertissement qui est mis en avant ; les créateurs de la série semblent vouloir donner un ton nouveau à chaque saison. Et ça marche impeccablement !
Si la sorcellerie se taille la part du lion dans cette saison, ce n’est pas le seul thème abordé, l’esclavage tient aussi une part importante dans l’intrigue. c’est d’ailleurs de cette situation que débuteront le conflit entre l’Assemblée et le Vaudou. Et bien entendu la chasse aux sorcières sera aussi de la partie.
L’aspect psychologique n’est pas laissé en plan du fait des relations complexes entre les personnages. Sorcières et vaudou se tirent dans les pattes. Les sorcières devront aussi se méfier de Fiona qui apparaitra rapidement comme une menace majeure (et encore puissante). Enfin, même entre apprenties l’ambiance n’est pas toujours au beau fixe, elle se dégrade même au fur et à mesure que les épreuves pour désigner la future Suprême se rapprochent.
On retrouve aussi les flashbacks qui tiennent de nouveau une place importante dans l’intrigue, notamment au niveau du conflit entre Delphine Lalaurie (excellente et détestable Kathy Bates) et Marie Laveau (Angela Bassett), la prêtresse vaudou.
Quelques mots sur le casting pour terminer cette chronique, comme vous avez pu le constater en lisant ces quelques lignes, on retrouve des acteurs des saisons précédentes dans de nouveaux rôles plus ou moins fournis. Mais les auteurs nous réservent quelques surprises de poids avec de nouvelles têtes ; à ce titre la plus grande surprise aura certainement été la présence de Stevie Nicks (la chanteuse du groupe Fleetwood Mac), qui incarne son propre rôle (et pour ne rien gâcher participe activement à la bande son).
Bref vous l’aurez sans doute compris, AHS confirme être une série aussi complète que aboutie, autant du point de vue de ses intrigues que de l’esthétique. Honnêtement même en fouillant bien je ne trouve rien à y redire, je suis fan. A ce titre je ne peux que me réjouir d’apprendre que la série a été renouvelée pour une quatrième saison.

 
2 Commentaires

Publié par le 7 juillet 2014 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

[TV News] American Horror Story Asylum

Deuxième weekend passé essentiellement à glander devant la TV. Samedi et dimanche dernier nous nous sommes fait toute la seconde saison de Homeland, je confirme ma première bonne impression, vraiment bien foutu et addictif à souhait ; au vu du final j’ai hâte de découvrir la saison 3. Ce samedi aura plutôt été placé sous le signe du cinéma avec deux films que je ne chroniquerai pas ici (sans être nuls ils ne présentent pas un grand intérêt cinématographique), Mais Qui A Re-Tué Pamela Rose (de et avec Kad Merad et Olivier Baroux) et Hôtel Transylvanie (une animation des studios Sony). Enfin ce dimanche nous opterons pour un programme 100% série TV puisque l’on passera la journée avec American Horror Story Asylum (qui est l’objet du présent post) et les premiers épisodes de la saison 3 de Strike Back (que je chroniquerai ultérieurement).

American Horror Story AsylumRevenons à nos moutons et donc à American Horror Story Asylum, comme son nom l’indique il s’agit de la seconde saison de AHS, une série de Ryan Murphy et Brad Falchuck pour la chaîne FX. La première saison nous ayant agréablement surpris il nous tardait de découvrir cette suite qui n’en est pas une puisque le cadre et les personnages changent.
1964. Quand Lana Winters (Sarah Paulson), jeune et ambitieuse journaliste, pénètre dans l’Institut Briarcliff, un asile psychiatrique dirigé d’une main de fer par Soeur Jude (Jessica Lange), elle est loin de se douter que sa curiosité lui vaudra d’être internée contre son  gré. Elle se liera avec Kit (Evan Peters), un jeune homme accusé de plusieurs meurtres sordides, et Grace (Lizzie Brocheré), une jeune femme qui a tué son père et sa belle mère. Tout trois n’auront de cesse de s’échapper afin de dénoncer les horreurs qui se passent entre les murs de Briarcliff…
Dès le générique stroboscopique on plonge dans l’ambiance unique d’American Horror Story ; toutefois si la saison 1 (Murder house) nous plongeait au coeur d’une maison hantée avec son lot de phénomènes inexpliqués et revenants, Asylum change de registre, la maison est uniquement le théâtre des horreurs. A ce titre on se retrouve avec un saison plus classique et moins subtile que la première mais toujours aussi glauque, surprenante et aussi bien ficelée. Vous aurez le droit, en vrac, à un cas de possession (avec l’exorcisme qui va de pair), des extra-terrestres aux intentions pas clairement définies et des tueurs en série (un qui sévit en 1964 et un autre de nos jours).
Autre changement de taille, Murder House se déroulait de nos jours, les flashbacks permettaient de revenir sur des événements liés à la maison, Asylum se déroule presque exclusivement en 1964 (avec quelques flashbacks concentrés le personnage de Soeur Jude), peu de séquences contemporaines, et il faut attendre les derniers épisodes avoir confirmation du lien entre le passé et le présent(sans être un disciple de Sherlock Holmes on le devine bien avant).
Un petit détour par le casting, outre Jessica Lange et Evan Peters qui retrouvent des rôles clés dans Asylum, l’on retrouve d’autres acteurs de Murder House qui gagnent du galon en changeant de rôle (j’indique entre parenthèses leur rôle et la fréquence de leur apparition dans la première saison) : Sarah Paulson (Billie, 3 épisodes), Zachary Quinto (Chad, 4 épisodes) et Lily Rabe (Nora, 7 épisodes). Je ne serai pas exhaustif si j’oubliais de mentionner deux nouveaux venus prestigieux: Joseph Fiennes (Monseigneur O’Hara) et James Cromwell (Docteur Arden). Parmi tout ce beau monde je lève mon chapeau à Jessica Lange qui semble à l’aise dans tous les états imposés par son rôle (je ne peux pas en dire plus afin de laisser la surprise intacte), je n’avais aucun doute quant à ses talents (connus et reconnus) d’actrice mais là j’avoue avoir été bluffé.
Cette seconde saison se décline sous la forme de 13 épisodes de 42 minutes, les fans (dont je suis) seront ravis d’apprendre que la série a été renouvelée pour une troisième saison, American Horror Story Covent, dont le tournage devrait démarrer cet automne…

Générique de American Horror Story Asylum

 
6 Commentaires

Publié par le 24 juin 2013 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,