RSS

Archives de Tag: Espionnage

[BRD] 007 Spectre

jbspecUne pause cinéphile en compagnie de James Bond est généralement gage d’un bon divertissement, d’autant qu’après le très bon Skyfall, le duo composé de Sam Mendes aux commandes et Daniel Craig dans le rôle titre était attendu au tournant. 007 Spectre est le vingt quatrième film de la franchise et permet à Daniel Craig d’endosser pour la quatrième fois le rôle du plus célèbre des espions.
Bien que le MI6 ait décidé de dissoudre la cellule double zéro, James Bond poursuit en électron libre sa mission. Mission qui ne tarde pas à le mettre sur la piste d’une puissante organisation criminelle : SPECTRE, dirigée par Franz Oberhauser (Christoph Waltz)…
Le divertissement est bel au bien au rendez-vous avec un rythme des plus soutenu, de l’action, de l’humour et les inévitables courses poursuites à bord de voitures de rêve… mais il manque un soupçon de je ne sais quoi pour que la sauce prenne vraiment. du coup au lieu d’un WAOW enthousiaste, on quitte le film sur un HMOUAIS mitigé. Peut être étions nous trop exigeants après le sublime Skyfall
Attention je ne dis pas que le film est un ratage complet, on a même le droit à quelques séquences qui resteront dans les annales de la saga James Bond. La séquence d’ouverture au Mexique est tout simplement géniale. L’explosion du repaire de SPECTRE dans le désert est grandiose, elle figure d’ailleurs au Guiness Book of Records comme étant la plus grande explosion jamais réalisée au cinéma. Mais il n’empêche que globalement l’ensemble manque de vraisemblance (je ne parle pas de crédibilité, je suis bien conscient qu’on est dans une fiction à grand spectacle). Peut être étais-je dans un mauvais état d’esprit mais même Daniel Craig ne m’a pas totalement convaincu dans son interprétation de 007 (dans les trois films précédents j’ai trouvé qu’il incarnait un excellent James Bond).
Terminons par la touche charme, l’agent Zero-Zero-Sex accroche deux nouvelles conquêtes à son impressionnant palmarès de coucheries. A 51 ans Monica Bellucci devient la plus âgée des James Bond girls à avoir fait des galipettes avec Bond. Lui succédera, dans le film, Léa Seydoux (30 ans) ; pour la petite histoire elle est la septième actrice française à succomber aux charmes de 007.
La saga étant toujours bankable (880 millions de dollars au box-office mondial pour un budget de 245 millions) nul doute que nous retrouverons rapidement James Bond sur nos écrans. Selon toute vraisemblance, et contrairement à ce que laisse supposer la fin de Spectre, c’est de nouveau Daniel Craig qui devrait incarner l’agent 007.

♥♥♥½

 
7 Commentaires

Publié par le 1 mars 2016 dans DVD / BRD

 

Étiquettes : , , , ,

[BRD] Kingsman – Services Secrets

KingsmanRien de tel qu’une pause cinéphile pour égayer notre weekend, au menu du jour le film Kingsman – Services Secrets, réalisés par Matthew Vaughn et adapté d’un comics signé Dave Gibbons et Mark Millar.
Les Kingsman forment un réseau d’espionnage international indépendant de tout gouvernement. Suite à la perte d’un de leurs agents une campagne de recrutement est organisé, chaque responsable exécutif doit proposer un candidat. Le choix de Harry Hart (Colin Firth) se porte sur Eggsy Unwin (Taron Egerton), le fils d’un agent tué en mission quelques années plus tôt…
Ce n’est pas la première fois que Matthew Vaughn s’attaque à l’adaptation d’un comics co-signé par Mark Millar, le duo a déjà travaillé ensemble sur Kick-Ass. Pas de super héros ici mais plutôt des super espions, par contre on retrouve le même ton décalé dans la façon d’aborder le sujet (on est loin du James Bond façon Daniel Craig).
Le film nous propose d’alterner entre la formation des candidats (dont un seul sera retenu) et l’enquête des Kingsman concernant les affaires de Richmond Valentine (Samuel L. Jackson), un milliardaire un peu trop philanthrope pour être honnête.
On retrouve dans l’univers de Valentine le côté totalement décalé et décomplexé du film, son plan est totalement improbable mais dans le contexte ça passe comme une lettre à la poste. Et encore je vous laisse découvrir son bras droit, Gazelle, une nana pleines de ressources ; je dirai simplement que si Oscar Pistorius avait eu les mêmes prothèses il aurait pu se passer de flingue pour éliminer sa nana…
Si les agents du Kingsman reçoivent un entraînement intensif ils peuvent aussi compter sur une impressionnante panoplie de gadgets pour leur faciliter la tâche. Gadgets hautement improbables mais on s’en fout, Matthew Vaughn nous vend et produit déjanté et assumé ; et on en redemande.
De l’action, de l’humour et surtout une bonne dose de second degré, il faut croire que la recette fonctionne au vu du succès public et critique (et je ne vous parle pas gros sous). De fait Matthew Vaughn travaille déjà sur une suite, même s’il avoue que pour le moment rien n’est finalisé je ne serai pas surpris que davantage d’infos « fuitent » rapidement…
Une dernière chose avant de clore ce post, ne partez pas avant la fin du générique !

♥♥♥♥

 
1 commentaire

Publié par le 20 juillet 2015 dans DVD / BRD

 

Étiquettes : , , , , , , ,

[TV News] Strike Back – Shadow Warfare

SB - Shadow WarfareCe week-end aura été l’occasion de visionner les derniers épisodes de la cinquième saison (quatrième saison US) de l’excellente série Strike Back proposée par Cinémax. Nous avions raté la fin lors de sa diffusion sur Canal+, heureusement Ciné+ Premier nous offre une séance de rattrapage.
Tandis qu’ils profitent de vacances bien méritées, Damien Scott (Sullivan Stapleton) et Michael Stonebridge (Philip Winchester) sont rappelés en urgence au sein de la Section 20 désormais dirigée par Rachel Dalton (Rhona Mitra). Un agent vient en effet d’être exécuté alors qu’il enquêtait sur une vaste attaque terroriste programmée par l’insaisissable Al-Zuhari (Tony Caprari). Scott et Stonebridge prennent le relai afin d’identifier la menace et de la neutraliser…
Fidèle à ses habitudes la série se décline en 10 épisodes qui suivent un même arc narratif mais changent de théâtre d’opération tous les 2 épisodes. Ainsi nos deux héros débuteront leur périple en Colombie avant de visiter le Liban, la Hongrie, la Russie et enfin l’Allemagne. Un périple qui ne sera pas de tout repos comme vous pouvez vous en douter.
Pourquoi changer une recette déjà éprouvée ? Cette cinquième saison s’articule autour d’une intrigue parfaitement maîtrisée et riche en rebondissements. Bien entendu les scènes d’action sont nombreuses et bien chorégraphiées, le duo Scott/Stonebridge fonctionne toujours aussi bien et ne manque pas d’apporter quelques touches d’humour çà et là (même dans le feu de l’action). Des personnages présents depuis plusieurs saisons disparaîtront, des nouveaux venus prendront la relève et éventuellement certains rôles secondaires gagneront en importance. Le hic c’est qu’il m’est difficile d’en dire plus sans prendre le risque d’en dire trop ; le suspense constant fait aussi le charme de la série.
Une série à ne pas forcément mettre entre toutes les mains (l’entrée soudaine d’une balle dans le corps humain ne se fait pas sans effusion de sang… et après l’effort rien de tel que de trouver un peu de réconfort en charmante compagnie), mais pour le moment elle réussit un sans faute. Les ingrédients de base sont les mêmes mais l’intrigue est sans cesse renouvelée.
Une sixième et dernière (snifff) saison est d’ores et déjà prévue, le tournage a dû être repoussé suite à une blessure de l’acteur Sullivan Stapleton. Je suis curieux de découvrir le sort réservé à nos deux baroudeurs…

 
4 Commentaires

Publié par le 13 octobre 2014 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , ,

[BOUQUINS] Tom Clancy – Cybermenace

Tom Clancy - CybermenaceEncore une sortie que je guettais avec avidité, non seulement parce que je suis un inconditionnel de la saga Jack Ryan mais aussi du fait du décès récent de son auteur, Tom Clancy. Retour au Campus et à la Maison Blanche avec Cybermenace.
Réélu à la Maison Blanche, Jack Ryan va devoir faire face aux ambitions territoriales de la Chine. L’ennemi mise non seulement sur une intervention militaire sur le terrain mais aussi et surtout sur des attaques informatiques visant à paralyser les USA. Rien ne semble pouvoir échapper à la vigilance des hackers chinois mobilisés pour « défendre » leur pays, même le Campus, organisation ultra secrète, est pris dans leur ligne de mire…
Tom Clancy nous avait habitué à des pavés mais cette fois il s’est montré plus raisonnable en proposant un titre un peu moins épais que ses prédécesseurs (720 pages tout de même) et décliné en un seul volume (contre 2 volumes pour Ligne De Mire qui comptait à peine 70 pages de plus). Mais gageons que ce n’est pas la taille quantité qui compte mais bel et bien la qualité… Je vous rassure tout de suite la qualité est bel et bien au rendez-vous avec une intrigue toujours aussi efficacement menée et richement documentée. Croyez moi Tom Clancy réussira, une fois de plus, à vous surprendre mais aussi à mettre votre palpitant à rude épreuve.
Je ne sais pas si tout ce qui concerne les capacités de cyberguerre de la Chine est véridique mais si tel est le cas ça fait vraiment froid dans le dos, une organisation comme le Vaisseau Fantôme devrait être la cible prioritaire de tous les services secrets du monde si elle existait véritablement. Le pire c’est que, connaissant le degré de précision de Tom Clancy, si ce n’est pas tout à fait exact ça doit quand même vachement se rapprocher de la réalité… C’est d’autant plus inquiétant que les autres nations semblent avoir plusieurs trains de retard en matière de sécurité informatique et de hacking offensif.
Avant-dernier périple de la saga, le dernier, Command Authority sort aux States début décembre, avec un peu de chance on devrait l’avoir en français courant d’année prochaine. La véritable question qui me turlupine est de savoir comment cela va se terminer ; généralement les titres de la saga clôturent l’intrigue en cours, de quoi se montrer plutôt confiant…
Et puisque j’ai abordé la question de la traduction (notez l’effet de transition, du grand art), sur les trois derniers opus de la saga j’ai relevé quelques bourdes du traducteur qui ne sont pas vraiment anodines (en plus de coquilles diverses et variées) :
Mort Ou Vif : Jack Jr appelle son cousin, Dominic Caruso, Brian qui est le prénom de son jumeau, cela survient à un moment de l’intrigue ou la confusion est totalement impossible.
Ligne De Mire : l’hélicoptère russe Kamov-50 surnommé Black Shark devient un Black Hawk, surnom du Sikorsky UH-60 qui est un hélicoptère de combat américain.
Cybermenace : encore quelques cafouillages dans les noms (Jack Jr devient John, Wei devient Wu) et les marques (la Sienna de chez Toyota devient une Ford).
Du coup quand je repère une bourde je me fie à une VO récupérée sur le Net pour vérifier, sans surprise ce n’est pas au niveau de Tom Clancy que ça coince…

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 novembre 2013 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , ,

[TV News] Strike Back – Vengeance

Strike Back S03Encore une série pour laquelle nous aurons pris Canal+ de vitesse, la troisième saison de Strike Back, intitulée Vengeance, est en cours de diffusion sur la chaîne cryptée.
Michael Stonebridge (Philip Winchester) a quitté la Section 20 du MI6 pour un boulot plus « serein » d’entraîneur des futurs commandos du SAS afin de privilégier une vie de famille normale auprès de sa femme. Toutefois quand Damien Scott (Sullivan Stappelton), son ancien collègue et ami, est capturé par un groupe de rebelles somaliens, il n’hésite pas à reprendre temporairement du service pour une mission d’extraction non officielle. De retour en Grande Bretagne un incident au cours d’un entraînement l’oblige à tuer une recrue du SAS devenue incontrôlable, pour se venger Graig Hanson (Shane Taylor), son frère, lui même ancien commando, abat la femme de Stonebridge. Ce dernier demande alors à réintégrer la section 20, d’une part pour traquer Hanson mais aussi pour démanteler un réseau qui cherche à mettre la main sur des détonateurs nucléaires…
Suite à la mort d’Eleanor Grant (Amanda Mealing) en fin de saison 2, c’est désormais Rachel Dalton (Rhona Mitra) qui dirige la Section 20 avec Oliver Sinclair (Rhashan Stone), le reste de l’équipe demeure inchangé. Bien entendu les agents spéciaux vont croiser un tas d’individus peu recommandables, si bon nombre d’entre eux connaîtront une fin aussi rapide que brutale, d’autres leur causeront d’avantage de soucis, dont Karl Matlock (Vincent Regan), qui dirige une milice sur-entraînée et sur-armée.
Le découpage de cette troisième saison est le même que celui de la seconde, une trame unique déclinée sous forme de 10 épisodes de 42 minutes, les épisodes se regroupent deux à deux pour situer l’action sur une même zone géographique : Somalie (épisodes 1 et 2), Niger/Algérie (3 et 4), Le Cap (5 et 6), Zimbabwe (7 et 8) et enfin Johannesburg (9 et 10) . Comme les saisons précédentes celle-ci repose sur un rythme boosté à l’adrénaline, aucun temps mort, les scènes d’action spectaculaires se succèdent et le duo Stonebridge/Scott fonctionne à merveille, apportant même quelques touches d’humour dans les situations les plus désespérées. Mais bon ce serait dommage de limiter Strike Back à une succession de pétarades, l’intrigue est réellement fouillée et riche en rebondissements, qui plus est visuellement plus que convaincant.
La série a été renouvelée pour une quatrième saison dont on ne sait pas grand chose à l’heure actuelle (il est question d’un réseau terroriste agissant à l’échelon mondial). Au niveau des saisons c’est un peu compliqué de s’y retrouver, certaines chaines estiment que la première saison constitue une série à part entière, les saisons 2 et 3 étant une forme de spin-off ; d’une part je suppose à cause du changement de casting (et pourtant c’est toujours la Section 20 qui opère) mais aussi je pense du fait qu’à partir de la seconde saison la production devient anglo-américaine avec l’arrivée de HBO (via sa filiale Cinemax) dans le projet. Du coup les américains estiment que Strike Back démarre à la saison 2 (n’ayant pas participé à la première ça peut se comprendre), du coup la saison 3 devient saison 2 aux States ; par contre j’ai plus de mal à comprendre la chose quand les chaînes françaises (dont Canal+) suivent cette même logique…

 
2 Commentaires

Publié par le 30 juin 2013 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

[TV News] Homeland

HomelandDu fait de notre black-out télévisuel nous étions passé à côté de la série Homeland, coup de bol Canal+ a décidé de rediffuser la première saison juste avant de lancer la seconde, du coup nous avons pu profiter de cette séance de rattrapage.
Carrie Mathison (Claire Danes), analyste à la CIA, est convaincue que le sergent Nicholas Brody (Damian Lewis), récemment libéré après huit ans de détention en Irak et accueilli en héros, a été retourné par le groupe terroriste d’Abu Nazir (Navid Neghaban). Seule contre tous mais avec le soutien de son supérieur, Saul Berenson (Mandy Patinkin), elle va chercher à prouver qu’elle a raison…
La série d’Alex Gansa et Howard Gordon s’inspire d’une série israélienne, Hatufim (diffusée actuellement par Arte), cette première saison se découpe en 13 épisodes de 42 minutes.
Outre un scénario riche en surprises et rebondissement la série repose aussi sur les personnalités complexes de ses deux interprètes principaux ainsi que sur quelques seconds rôles de poids (je pense notamment au personnage de Saul). Bref elle a tout ce qu’il faut pour que l’on accroche dès le premier épisode, et une fois ferré on ne peut plus la lâcher avant la fin du dernier épisode.
L’avantage de cette séance de rattrapage est que l’on n’aura pas besoin de patienter avant d’enchaîner sur la saison deux, dès la semaine prochaine on va pouvoir s’y mettre.
Petit cafouillage chez Canal+ par contre dans la diffusion des trois derniers épisodes, ils n’ont rien trouvé de mieux que nous passer les épisodes 12 et 13 avant de revenir sur le 11 (forcément on n’avait pas trop envie de zieuter le dixième épisode une fois la série bouclée).
D’autre part, et toujours au chapitre des cafouillages made in Canal+, la chaîne interrompt la seconde saison de Scandal après 13 épisodes (sur 22) pour programmer la saison deux de Homeland ; il va falloir que je fouine sur internet pour récupérer la suite.
Quant à Homeland, la série poursuit son petit bonhomme de chemin puisque elle a été reconduite pour une troisième saison.

 
6 Commentaires

Publié par le 1 juin 2013 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,