RSS

Archives de Tag: Eoin Colfer

[BOUQUINS] Eoin Colfer – Le Dernier Dragon Sur Terre

AU MENU DU JOUR

E. Colfer - Le dernier dragon sur terre

Titre : Le Dernier Dragon Sur Terre
Auteur : Eoin Colfer
Éditeur : Pygmalion
Parution : 2020
Origine : Grande-Bretagne
400 pages

De quoi ça cause ?

Quand Everett ‘Squib’ Moreau, un jeune débrouillard, un peu fainéant et roublard, qui connaît les marais comme sa poche, est le témoin d’une scène à laquelle il n’aurait jamais dû assister, il sait que sa survie ne tient qu’à un fil… et à sa fuite !

Sauf que ladite fuite le mène tout droit à la planque de Vern, un ancien seigneur dragon qui vit aujourd’hui planqué au fin fond des marais.

Pour Vern il ne fait aucun doute que ce visiteur imprévu doit être éliminé… à moins que le dragon et l’adolescent ne scellent un accord gagnant-gagnant.

Pourquoi lui plutôt qu’un autre ?

Une envie de fantasy qui sorte de l’ordinaire.

Ma Chronique

Eoin Colfer est surtout connu en tant qu’auteur de littérature jeunesse, notamment avec sa saga Artemis Fowl, mais il est plutôt du genre touche-à-tout. Il a ainsi signé l’ultime volet de la série du Guide Du Voyageur Galactique (les cinq précédents volumes ayant été écrits par Douglas Adams), et deux romans policiers publiés dans la collection Série Noire de Gallimard. Le Dernier Dragon Sur Terre est sa première incursion en fantasy adulte.

De son propre aveu, l’auteur aime prendre un genre littéraire et le tordre en revisitant ses règles ; et c’est exactement ce qu’il fait avec le présent roman. S’il y a bien un dragon au cœur de l’intrigue, celui-ci ne ressemble en rien à ceux que l’on a l’habitude dans le monde de la fantasy. D’autre part son intrigue se déroule en Louisiane de nos jours.

Ce curieux mélange donne au final en roman qui tire plus vers le thriller que vers la fantasy pure et dure. Un thriller au second degré improbable totalement assumé.

Hormis la présence du dragon et d’une autre créature fantastique, l’intrigue demeure relativement classique. Le ton léger et les nombreuses touches d’humour viennent contrebalancer une ambiance qui aurait rapidement pu virer au noir tendance glauque.

Une lecture agréable, mais qui ne restera pas dans les annales du genre (ou plutôt devrai-je dire, des genres). C’est bien écrit, c’est léger, c’est décalé, ça ne manquera pas de vous faire sourire, mais ça reste très superficiel.

L’aspect atypique de Vern nous rend le dragon sympathique même s’il a parfois un foutu caractère et n’est pas un modèle de sociabilité (c’est marrant j’ai l’impression de parler de moi). Dans la même veine, mais pour d’autres raisons, on s’attache facilement au personnage de Squib.

C’est Regence Hooke, représentant de la loi corrompu, pourri jusqu’à la moelle, vicieux et magouilleur qui incarne le méchant de l’histoire. Et méchant il l’est incontestablement, surtout avec ceux qui auraient la mauvaise idée de venir piétiner ses plates-bandes ou contrecarrer ses ambitions. Sauf qu’en l’occurrence le trait est tellement poussé à l’extrême qu’il en deviendrait presque risible.

Étrangement ces bémols ne gâchent pas le plaisir, sans doute parce qu’on sent à la lecture qu’ils sont voulus et assumés par Eoin Colfer.

Une lecture sympathique pour commencer cette nouvelle année avec un peu de légèreté.

Le Dernier Dragon Sur Terre (Highfire en VO) va être prochainement adapté au format série animée pour la chaine Amazon Prime, c’est Nicolas ‘Moumoute’ Cage qui prêtera sa voix à Vern.

MON VERDICT

 
2 Commentaires

Publié par le 8 janvier 2021 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , ,