[BRD] Les Nouveaux Héros

Les Nouveaux HérosUne pause ciné en compagnie de Disney est généralement l’assurance d’un très bon moment, voyons si le petit dernier, Les Nouveaux Héros, réalisé par Don Hall et Chris Williams, confirme…
Un petit génie de la robotique nommé Hiro Hamada découvre qu’un complot criminel menace de détruire la ville de San Fransokyo. Avec l’aide de son plus proche ami, Baymax le robot infirmier, et de ses compagnons qu’il va transformer en une bande de super-héros high-tech, Hiro va tout faire pour sauver la ville et sa population de l’infâme Yokai…
Pour son nouveau bébé Disney puise dans l’écurie Marvel, le film est en effet une libre adaptation des comics Big Hero 6. Le cadre est un cocktail d’inspiration américaine et nippone ; à la base il s’agit de la ville de San Francisco, reconstruite par les japonais après sa destruction par un tremblement de terre et rebaptisée San Fransokyo. De même les personnages, bien que visiblement américain, portent des noms japonais. Un cadre imaginaire qui laisse une grande liberté visuelle pour le rendu de la ville.
Oubliez les Avengers, ici nos super-héros en sont encore au stade de l’apprentissage. Pas de super-pouvoirs mais des gadgets high tech qu’ils ne maîtrisent pas toujours à la perfection. Gros coup de coeur pour Baymax, un croisement entre un Marshmallow et le Bibendum, paisible et débonnaire robot infirmier que Hiro veut transformer en machine de guerre. Il n’en reste pas moins que tous les personnages ont bénéficié d’un soin tout particulier et sont mis au service d’une intrigue qui tient parfaitement la route ; sans oublier une bonne dose d’humour !
Sans surprise l’animation et les effets graphiques sont irréprochables, le film a d’ailleurs été récompensé par l’Oscar 2015 du meilleur film d’animation.
Une fois de plus la magie Disney fonctionne à merveille et devrait séduire les petits et les grands… Une fois de plus le film peut se regarder à plusieurs niveaux, soit vous prenez uniquement l’aspect divertissement sans vous posez de questions, soit vous réfléchissez au thèmes abordés par le film (les dangers de la technologie mal utilisée, la soif de vengeance…). Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise recette, chacun aborde le film comme il l’entend.

♥♥♥♥

[BRD] Thor – Le Monde Des Ténèbres

Thor 2Croyez le ou non mais c’est une pure coïncidence si je mentionnais Mjöllnir dans ma chronique de Reflex avant d’enchaîner sur un billet consacré au film Thor – Le Monde Des Ténèbres réalisé par Alan Taylor ; aucune préméditation là-dedans. Rien à la TV, on se fait un film ? Ah bin tiens pourquoi pas Thor 2 ? Adjugé vendu ! Normal nous sommes tous les deux fans de l’univers Marvel.
De retour à Asgard, Thor (Chris Hemsworth) commande les troupes chargées de ramener la paix dans les Neufs Royaumes. A peine sa mission accomplie, qu’un nouvel ennemi, Malekith (Christopher Eccleston) et ses elfes noirs, menacent Asgard. Pour vaincre cette menace Thor n’hésitera pas à s’opposer à son père et roi, Odin (Anthony Hopkins)…
Ce second film centré sur Thor est l’occasion de retrouver des têtes connues, dont la femme qu’il aime, Jane Foster (Natalie Portman), mais aussi l’incontournable Loki (Tom Hiddleston) avec qui il devra s’allier pour parvenir à ses fins et bien d’autres qu’ils soient terriens ou asgardiens.
Le couple Marvel/Disney n’a plus rien à prouver aux fans de l’univers Marvel, Thor 2 ne fait que confirmer ce que l’on savait déjà. On retrouve un mélange bien dosé entre action brute de décoffrage et humour, le tout parsemé d’une once de romance. Ajoutez à cela un scénario qui se tient, des effets spéciaux toujours aussi bluffants (d’autant que l’on a le droit à une grande variété de décors entre Asgard, le Monde des Ténèbres et la Terre).
Petite piqûre de rappel, n’oubliez pas de laisser défiler le générique jusqu’au bout, il y a deux séquences bonus à la clé.
Les fans de Marvel retrouveront ce qu’ils aiment, le profane qui commencera par Thor 2 risque fort d’être complètement largué (et pour cause il y a 7 films à voir avant pour tout reprendre depuis le début), et les « anti » n’aimeront pas (mais on peut légitimement se demander pourquoi ils iraient voir le film).
Si vous en avez marre de Marvel alors il vous faudra prendre votre mal en patience. Thor 2 est le second film de la phase 2 (après Iron Man 3), il est suivi par Captain America – Le Soldat De L’Hiver et Les Gardiens De La Galaxie afin d’ouvrir la voie royale au grand retour des Avengers (2015). Et c’est pas fini ! Il y a encore une phase 3, plus ou moins finalisée dans l’idée, qui devrait aboutir à un troisième volet des Avengers (2017/2018) et même une phase 4 qui reste à définir. Pour ma part je suis aux anges, au moins jusqu’à Avengers 2, pour la suite j’aviserai.

[BRD] Lone Ranger

Lone RangerEtant donné qu’actuellement les programmes TV de l’après-midi sont squattés par les téléfilms de Noël et que je commence à en faire une overdose je me rabats volontiers sur les Blu-ray que le Père Noël a eu la gentillesse de m’offrir. Au programme du jour, une production Disney signée Gore Verbinski, Lone Ranger.
Tonto (Johnny Depp), le guerrier commanche, raconte comment John Reid (Armie Hammer), un ancien défenseur de la loi, est devenu un justicier légendaire. Ces deux héros vont devoir apprendre à faire équipe pour affronter le pire de la cupidité et de la corruption.
Pour tout vous dire ce film ne figurait pas sur ma liste de Noël, la bande annonce m’avait en effet fait craindre un Pirate des Caraïbes sauce Far West et le flop retentissant du film aux Etats Unis (à peine 89 millions de dollars au box office pour un budget de 215 millions) m’a définitivement refroidit.
Autant vous le dire de suite on retrouve effectivement un petit air Pirate des Caraïbes mais la bonne nouvelle c’est qu’on retrouve l’ambiance des premiers films. Le ton est franchement au western avec un bon dosage d’action et d’humour. Sans être la révélation de l’année, ça reste un divertissement agréable. Une bonne surprise au final.
Le personnage du Lone Ranger est né en 1933 d’un feuilleton radio et s’est depuis répandu via de multiples supports (BD, romans, séries TV, téléfilms, films et jeu vidéo) au point de venir une icone de la culture pop yankee. Etrangement la notoriété du personnage n’a pas franchi l’Atlantique pour venir envahir la France. Son spin-off par contre est beaucoup plus connu puisqu’il s’agit du Frelon Vert qui met en scène Brett Reid (petit neveu de John Reid) et son acolyte Kato (incarné par Bruce Lee dans la série TV). Pour ma part j’ai découvert le personnage un peu par hasard en version BD il y a fort fort longtemps…
J’avoue avoir un peu de mal à comprendre pourquoi le film s’est vu affligé d’un PG13 aux States (interdit aux moins de 13 ans non accompagnés d’un adulte) ; c’est un divertissement familial qui n’a rien de vraiment choquant… Surtout dans un pays où n’importe quel quidam peut se payer un flingue au supermarché du coin.
Au niveau mondial le film sort à peine la tête de l’eau, avec un peu plus de 260 millions de dollars de recettes. Si Disney pensait détenir une franchise lucrative ils ont dû méchamment déchanter… A moins que la carrière DVD/BRD ne relance la machine (ça me parait peu probable).