[BRD] Shang-Chi Et La Légende Des Dix Anneaux

À L’AFFICHE DU JOUR


Titre : Shang Chi Et La Légende Des Dix Anneaux
Réalisation : Destin Daniel Cretton
Production : Marvel Studios
Distribution : Walt Disney Company
Origine : États-Unis
Durée : 2h12

Casting

Simu Liu : Shaun / Shang-Chi
Awkwafina : Katy
Tony Leung : Wenwu
Meng’er Zhang : Xialing
Michelle Yeoh : Ying Nan
Fala Chen : Jiang Li

Le pitch

Shaun est voiturier à Los Angeles, avec sa collège, Katy, ils croquent la vie à plein dents sans se soucier du lendemain. Quand il est attaqué par plusieurs hommes qui lui volent un médaillon que lui avait offert sa mère, Shaun réalise qu’il va devoir renouer avec son passé et affronter son père, puissant chef du groupe terroriste des Dix Anneaux…

Ma chronique

Vous reprendrez bien une part de MCU ? C’est en tout cas ce que l’on a fait en enchaînant sur le film Shang-Chi Et La Légende Des Dix Anneaux. Une totale découverte pour moi, je ne connaissais pas du tout ce personnage de l’écurie Marvel. Encore un personnage n’ayant aucun super-pouvoir mais qui s’illustre par sa maîtrise des arts martiaux.

Si la première partie du film reste assez classique, on y découvre l’amitié entre Shaun et Katy, deux jeunes qui vivent leur vie au jour le jour. Mais Shaun cache un lourd secret lié à son passé, et ce passé va justement le rattraper…

La force du film est le mix entre l’univers Marvel contemporain et des éléments issus de la tradition et folklore chinois ; c’est ce qui donne au film une identité à part entière. Qu’il s’agisse de la forteresse des Dix Anneaux (largement inspirée de celle de Fu Manchu, dont le personnage de Wenwu, le père de Shang-Chi, est une libre adaptation – dans le comics Shang-Chi est le fils de Fu Manchu). Mais plus encore lorsque les personnages découvrent le village caché de Ta Lo, l’occasion de nous en mettre plein les mirettes, qu’il s’agisse des décors ou de la chorégraphie des combats.

Le fait de faire figurer au casting des acteurs phares du cinéma asiatique, tels Tony Leung et Michelle Yeoh, est un choix des plus judicieux. Il est appréciable pour les téléspectateurs de retrouver des visages connus dans des rôles qui leur sont parfaitement adaptés.

Outre les créatures qui peuplent Ta Lo – et les démons qui y sont retenus prisonniers – le principal élément fantastique de l’intrigue restent les anneaux que possède Wenwu. Non seulement ils lui garantissent l’immortalité, mais ils augmentent considérablement ses prouesses de combattant. La confrontation s’annonce aussi difficile qu’inégale pour notre brave Shang-Chi…

Pas évident d’intégrer Shang-Chi au MCU, il faut dire que pour le moment le fil rouge de ce nouveau cycle ne saute pas aux yeux. Dans la première séquence post-générique, Shang-Chi rencontre Bruce Banner (Hulk) et Carol Danvers (Captain Marvel), qui lui annoncent simplement que désormais plus rien ne sera comme avant. Quant à la seconde scène post- générique, elle laisse à penser que Shang-Chi n’en a sans doute pas encore fini avec les Dix Anneaux.

Il n’en reste pas moins que le film et les personnages sont une agréable découverte, comme d’hab. avec les films du MCU, on ne voit pas le temps passer.

Une fois de plus les Studios Marvel ont visé juste au niveau de la rentabilité, avec un budget compris entre 150 et 200 millions de dollars, le film a déjà engrangé plus 432 millions au box-office mondial.

♥♥♥♥