RSS

Archives de Tag: Challenge Zombies

[BOUQUINS] Peter Stenson – Déchirés

P. Stenson - DéchirésC’est en parcourant le catalogue des éditions Super 8 que j’ai découvert ce roman et presque instantanément craqué pour ce titre. Qui plus est il fait un parfait invité surprise pour mon challenge zombies. Plein de bonnes raisons qui font que Déchirés de Peter Stenson s’est retrouvé propulsé au sommet de mon Stock à Lire Numérique.
Chase et son pote, Sténo, sont tous les deux des junkies accros à la méth. Après une semaine à planer dans les brumes de cristal, ils réalisent que quelque chose ne tourne pas rond… Et pour cause, ils se retrouvent au coeur d’un chaos apocalyptique où les zombies jouent les invités surprises. Des invités affamés de chair fraîche…
La quatrième de couv’ présente le bouquin comme un mix entre les séries Breaking Bad (entendu parler mais jamais vu) et Walking Dead (complètement fan). Une chose est certaine ce roman propose une approche totalement originale (et délirante) de l’Apocalypse Z.
L’auteur nous plonge dans le grand bassin dès les premières page avec une gosse zombifiée qui attaque et bouffe un rottweiler (à ne pas confondre avec le Trierweiler). Amis des bêtes rassurez vous, quelques pages plus tard ce sont des chats qui bectent joyeusement leur maîtresse morte. Un partout, balle au centre.
N’allez pas pour autant vous imaginer que ce bouquin est une grossière parodie de la littérature zombie (un genre qui a le vent en poupe depuis quelques années). Certes l’humour (souvent noir) est bel et bien présent (voire omniprésent) mais les fondamentaux du genre sont respectés. Un mix osé entre humour et horreur sans jamais virer à la farce, le rire et le gore font bon ménage au fil des pages. Un choix original parfaitement maîtrisé par l’auteur, pour notre plus grand plaisir.
La première originalité du bouquin tient de ses deux héros, une paire de bras cassés camés jusqu’aux yeux. Qui plus est les survivants qu’ils croisent ont eux aussi un gros faible pour la méth : la conclusion s’impose d’elle même pour Chase : « Tous ceux qui sont encore en vie sont accros à la méthamphétamine« . Rassurés par cette conclusion (à moins que ce ne soit l’essence même de la pensée junkie), en plus de leur survie nos deux comparses vont devoir assurer leur ravitaillement en méth.
Les zombies version Peter Stenson ne sont guère différents de ceux que l’on peut croiser ailleurs (ciné, tv ou bouquins), si ce n’est qu’au lieu des grognements habituels ils ont opté pour le ricannement. Leur petit nom ? Les Morbacs, pour Morts-back.
Ecrit à la première personne l’auteur nous fait partager les événements vus par Chase, un style très imagé (par exemple « Des morceaux de chair se détachent de son visage comme de fines tranches de kebab« , ou encore « Ça sent comme un cunni pendant les règles« …) et des pensées pas toujours des plus lucides.
Toujours au niveau du style et de l’écriture les dialogues ne sont pas marqués par des guillemets ou des tirets ; ça surprend un peu au début mais finalement ça contribue à rendre le récit plus vivant, comme si Chase te le racontais de vive voix.
L’auteur nous offre une véritable cocotte-minute, ça commence doucement puis la pression monte progressivement jusqu’à un final qui nous explose littéralement à la gueule (oui je sais que ce n’est pas censé être le cas des cocottes-minute, on va dire qu’elle avait un défaut de fabrication).
Un bouquin qui se hisse tout de suite sur les plus hautes marches de la littérature zombie, non seulement il devrait séduire les adeptes du genre mais aussi attirer un public plus large (et pourquoi pas convertir de nouveaux adeptes). Un genre encore réservé à un public limité, méconnu et souvent méprisé (surtout par ceux qui ne le connaissent pas) ; je suis loin de prétendre être un expert en la matière mais depuis le début de mon challenge zombies j’ai découvert des bouquins bien plus profonds qu’il n’y paraissent et offrant tous une approche différente.
Deuxième titre que je lis des éditions Super 8 et deuxième coup de coeur, il m’en reste deux en stock (sur cinq sortis à ce jour, c’est un score honorable). Sans parler des prochains titres annoncés qui promettent d’être tout aussi savoureux… Bon, sur ce, j’y retourne !

 
15 Commentaires

Publié par le 4 septembre 2014 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

[BOUQUINS] Craig DiLouie – Homeland Of The Dead

G. DiLouie - Homeland Of The DeadCa faisait un petit moment que je n’avais pas fais une petite excursion au rayon des viandes avariées. Voilà qui devrait réparer cet oubli et alléger mon challenge zombie. L’heureux moisi est Homeland Of The Dead deCraig Di Louie.
Afin de faire face à une pandémie les Etats-Unis décident de rapatrier leurs forces armées déployées à l’étranger sur le sol national. Le lieutenant Bowman et ses hommes sont expédiés à New York, leur mission est de protéger les « centres vitaux » qui leur sont assignés. Rapidement le virus mute, les infectés prolifèrent. L’escouade du lieutenant Bowman reçoit un nouvel ordre de mission…
Classique le pitch me direz-vous ? Oui… et non. Faut pas rêver, la base de toute histoire avec des zombies reposera plus ou moins sur le même principe (perso je préfère la version pandémie virale que les morts qui sortent de terre façon années 70), ce qui change c’est l’approche de l’auteur. Ici on assiste à cette Apocalypse Zombie à travers les yeux d’une escouade de l’armée, ce qui ajoute la dimension Grande Muette (surnom de l’armée) à l’intrigue. Non seulement les gars vont devoir protéger leur cible et lutter pour leur survie mais en plus ils devront faire avec des informations plus que parcellaires.
Si je peux me permettre un conseil, armez vous d’un calepin et d’un stylo et notez les noms, prénoms et grades des personnages au fur et à mesure de leur apparition. Ils sont nombreux et j’avoue que parfois j’ai dû m’y reprendre à plusieurs reprises pour parvenir à recadrer le qui est qui. Eventuellement vous pouvez aussi vous munir d’un stylo rouge pour rayer les morts…
L’auteur ne s’attarde pas à peaufiner ses personnages, quelques portraits esquissés rapidement suffisent à cerner la personnalité du personnage. ici c’est clairement le rythme qui est privilégié, et à ce titre le moins que l’on puisse dire c’est que l’on est servi. Ca speede du début à la fin sans nous laisser le temps de reprendre notre souffle.
Nos petits soldats, vétérans de l’Irak, ne sont pas des machines à tuer décérébrées. Confrontés à une situation inédite (ils doivent tuer des américains pour survivre) on partage leurs états d’âme, d’ailleurs leur perception de la mission évolue au fil des événements.
Si la majeure partie du bouquin se concentre sur l’unité du lieutenant Bowman, ce ne sont pas les seuls protagonistes majeurs du récit. On suivra aussi un petit groupe de scientifiques, prisonniers dans leur laboratoire, qui tentent coûte que coûte de mettre au point un remède contre le virus. Au sein des deux groupes nous n’aurons pas de vision d’ensemble de la situation, juste ce qu’ils en savent eux. ce qui confère au récit une certaine humanité au milieu du chaos ambiant. Comme le dit l’un des gradés : « Pour l’instant, ma perception de la situation ne dépasse pas ce que je peux voir de mes propres yeux« .
Une nouvelle escapade en territoire zombie plutôt convaincante malgré quelques poussées de patriotisme américano-américain et une fin pas vraiment finalisée. Pour le moment j’ai plaisir  voir que, sur une même base (on ne sait pas exactement comment tout a commencé et encore moins comment ça va finir), les auteurs parviennent à nous offrir des récits ayant leur propre identité. Pourvu que ça dure…
C’est la première incursion de l’auteur dans la littérature zombie, il semblerait qu’il ait pris goût  la chose puisque depuis il a sorti le diptyque Infection (disponible chez Panini Books, et inscrit au programme de mon challenge zombie).

 
15 Commentaires

Publié par le 29 avril 2014 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , ,

[BOUQUINS] VM Zito – L’Homme Des Morts

VM Zito - L'Homme Des MortsIl m’aura fallu du temps mais j’ai enfin réussi à mettre la main sur L’Homme Des Morts de VM Zito. Pour les fans du genre il semblerait que ce soit un incontournable de la littérature zombie, du coup quoi de plus normal que de l’inscrire comme invité surprise à mon challenge zombies.
Depuis l’apocalypse zombie les USA sont coupés en deux, à l’Est les survivants sont regroupés dans la Zone Libre, un refuge sûr mais sous le joug d’un régime quasi dictatorial, tandis que l’Ouest, la Zone occupée, est abandonné aux morts. Marco a choisi de vivre parmi les morts, il traque et tue les zombies qu’on lui désigne, permettant à la famille et aux proches de faire leur deuil. Un jour il est contacté par le Ministère de la Sécurité Intérieure, sa mission est de localiser et éliminer un scientifique contaminé, aperçu pour la dernière fois dans une prison californienne. Marco ignore le pourquoi du comment de la mission mais il est loin de se douter que d’autres s’intéressent à sa cible…
Si l’idée du chasseur de zombies peut faire penser à Apocalypse Zombie c’est bien là le seul point commun à ces deux bouquins. VM Zito nous impose un roman beaucoup plus noir (genre noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir) et boosté à l’adrénaline pur jus. Aucun temps mort dans l’intrigue, l’auteur nous ferre dès les premières pages et ne nous lâche plus avant le clap de fin.
Outre les USA coupés en deux zones, une saine et l’autre infectée, séparées par le fleuve Mississippi, la touche d’originalité de ce bouquin tient au fait que seuls les Etats Unis aient été contaminés, dommage que l’auteur ne nous explique pas comment l’épidémie a pu être ainsi confinée (par contre on apprendra comment tout a commencé).
Au niveau des personnages le roman repose pour beaucoup sur Marco. Un chasseur de zombie en proie au paradoxe de son existence, il remplit ses contrats de renvoi avec une redoutable efficacité et pourtant il n’a jamais réussi à localiser la personne à qui il souhaite accorder un juste repos : Danielle, sa femme. Un personnage attachant, profondément humain, avec ses forces et faiblesses.
Dès le début de la mission il va se retrouver escorté par Wu, un agent de la sécurité intérieure chinoise qui se fait passer pour un soldat de l’UAR (Unité Anti Résurrection) afin de gagner la confiance de Marco. De loin le personnage le plus difficile à cerner, implacable quand il s’agit de lutter pour survivre, toutefois on le sent partagé entre sa mission et un certain attachement (pas seulement professionnel) à Marco.
Reprenant les ingrédients de la recette, maintes fois éprouvée, du duo improbable les échanges entre les deux hommes sont parfois hauts en couleur, et apportent çà et là une touche de légèreté histoire de détendre l’atmosphère. Bien entendu il faudra aussi compter avec de nombreux morts vivants affamés qui rêvent de s’offrir un  Mc Marco ou/et des Wu Nuggets. Mais dans la Zone Occupée les morts ne sont peut être pas les ennemis les plus dangereux…
La fin me laisse sceptique (pas déçu, loin s’en faut) : suite ou pas suite ? Certes toute cette histoire semble cacher encore bien des secrets, mais d’un autre côté les choses se jouent à un niveau qui dépasse largement les compétences du Dr Marco.
Il semblerait que les tractations soient en cours en vue d’une adaptation cinéma de L’Homme Des Morts, le projet étant relativement nouveau peu d’informations filtrent. Pour éviter la classification R (pour Rated, équivalent à une interdiction aux moins de 18 ans en France) et toucher un public aussi large que possible (tout en restant, je l’espère vivement, réservé à un public averti), il faudra quelques coupes franches, certaines scènes sont franchement gore. D’un autre côté je suppose que l’auteur serait honoré de voir son roman devenir un film, après tout il le qualifie lui même d’hommage au cinéma de George R. Romero (et à Richard Matheson en littérature).

 
10 Commentaires

Publié par le 24 février 2014 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , ,

[BOUQUINS] Jonathan Maberry – Apocalypse Zombie

J. Maberry - Apocalypse ZombieRetour parmi les morts-vivants pour ma prochaine chronique avec Apocalypse Zombie de Jonathan Maberry. Second et dernier titre estampillé young adult inscrit au programme de mon challenge zombies, une dernière douceur avant d’attaquer du brut de décoffrage.
A son quinzième anniversaire Benny se doit de trouver un travail pour contribuer à la survie de leur communauté, une ville fortifiée peuplée de survivants à l’apocalypse zombie. C’est à contrecoeur qu’il finit par rejoindre son frère ainé, Tom, afin que ce dernier lui enseigne les rudiments du métier de chasseur de zombies. Une occasion pour les deux frères de combler le fossé qui les sépare et pour Benny d’apprendre beaucoup plus qu’un travail…
Si je m’inquiétais de trouver une certaine redondance dans les histoires de zombies force est de reconnaître que je faisais fausse route, les titres que j’ai lu pour le moment proposent tous une approche et une intrigue totalement différente (toujours sur fond d’épidémie d’origine virale de source incertaine). Et tant que je suis au rayon des préjugés je confirme que parfois la littérature young adult peut réserver de bonnes surprises.
Et oui je reconnais avoir passé un bon moment en compagnie de ce bouquin, ce n’était pourtant pas gagné d’avance, dans les premières pages Benny est franchement du genre tête à claques (le genre ado de 15 ans en quelque sorte, rebelle de pacotille et convaincu de tout savoir sur tout), heureusement qu’il change rapidement et murit confronté aux réalités de la vie.
La grande originalité de ce bouquin tient surtout au fait qu’ici les zombies sont presque accessoires, l’intrigue principale est ailleurs, qui plus est le zombie n’est pas présenté comme une créature foncièrement mauvaise mais d’avantage comme une victime, on ne tardera pas à découvrir que certains humains sont bien pire que les morts-vivants. Cela donne un caractère particulier à l’intrigue, ajoutez à cela qu’elle devient rapidement addictive et vous surprendra plus d’une fois et vous tenez entre les mains un bouquin dans lequel vous aurez plaisir à vous plonger.
L’autre force du roman réside dans ses personnages, tous sont bien travaillés et ont une véritable profondeur. Il y a bien entendu Benny et Tom, deux frères que tout semble opposer, mais aussi les  copains de Benny : Chong, Morgie et Nix, la fille du groupe. Et de l’autre côté de la frontière entre le Bien et le Mal une poignée de chasseurs de primes pourris jusqu’à la moelle. Entre les deux une mystérieuse Fille Perdue
Jonathan Maberry a écrit plus d’une vingtaine de bouquins dans différents genre (plus quelques BD pour Marvel), à ce jour seuls deux titres sont disponibles en français ; reste à espérer que le second volet de cette saga, annoncé pour 2014 en VO, fasse l’objet d’une future traduction. pour ma part je retrouverai avec plaisir cet univers post-apocalyptique qui nous réserve certainement encore bien des surprises.

 
9 Commentaires

Publié par le 28 janvier 2014 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , ,

[BOUQUINS] Max Brooks – Guide De Survie En Territoire Zombie

M. Brooks - Guide De Survie En Territoire ZombieQuel idiot je fais, commencer un challenge zombies sans apprendre le b.a.-ba sur ces charmantes bestioles est une erreur monumentale ; heureusement il n’est jamais trop tard pour rectifier le tir. C’est désormais chose faite avec Le Guide De Survie En Territoire Zombie de Max Brooks.
Comme son nom l’indique ce n’est pas un roman que vous aurez entre les mains mais bel et bien un guide de survie (avec quelques illustrations assez sommaires). Après une rapide présentation des aptitudes et comportements du zombie, l’auteur vous apprend comment leur survivre et comment les combattre. S’il y a bien quelques traits d’humour, le bouquin n’est en rien comique ; c’est d’ailleurs assez amusant de voir le sérieux avec lequel l’auteur traite d’une hypothèse hautement improbable (perso je ne crois pas le moins du monde à une hypothétique attaque zombie).
L’auteur s’intéresse ici à la vision contemporaine du zombie, à savoir le résultat d’une attaque virale (le virus étant ici appelé Solanum). Sans doute le résultat d’expérimentations militaires ratées… Adeptes des zombies made in 70’s ou 80’s passez votre chemin, ici point de morts-vivants qui s’extirpent de leur tombes (au contraire, selon l’auteur cette hypothèse est totalement impossible).
Entre les chapitres survie et chasse on retrouve quelques redondances mais rien de bien méchant, j’avoue avoir un faible pour les deux dernières parties ; Vivre dans un monde envahi par les zombies, une sorte de condensé de tout ce qui a été dit précédemment et Epidémies recensées, un inventaire des attaques supposées ou avérées de zombies au fil des âges (de -60000 avant JC à nos jours).
Contrairement à ce que j’annonce en intro la lecture de ce guide de survie est loin d’être indispensable avant d’aborder la « mode » zombie, toutefois elle n’est pas non plus inintéressante, ça permet de voir qu’aujourd’hui la vision du zombie semble s’être plus ou moins harmonisée (voire rationalisée) que ce soit au cinéma, à la TV ou dans la littérature.
Comme je l’ai déjà signalé lors de ma chronique du film World War Z, l’éditeur Orbit propose désormais une Intégrale Z qui regroupe le roman WWZ, le Guide de Survie et quatre nouvelles inédites… Un bon moyen de tout avoir sous la main en un seul volume.

 
7 Commentaires

Publié par le 10 janvier 2014 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , ,

[BOUQUINS] Madeleine Roux – Un Blog Trop Mortel

M. Roux - Un Blog Trop MortelHistoire de commencer en douceur et pour ménager ma grande sensibilité, j’ai opté pour un premier titre zombie pioché dans la littérature jeunesse (mais pas trop), avec Un Blog Trop Mortel de Madeleine Roux.
Septembre 2009. Des hordes de zombies attaquent les humains, les tuant ou pire, les transformant. Allison, une étudiante, se réfugie avec cinq autres rescapés dans la réserve de la boutique où elle travaillait. Elle se lance alors dans l’écriture d’un blog, ce qui était à la base un appel au secours va peu à peu devenir le récit du quotidien des rescapés pour leur survie…
Commençons par la genèse du bouquin, au départ Madeleine Roux, s’est lancée dans une blog-fiction (Allison Hewitt Is Trapped), les premiers chapitres (et certains commentaires de visiteurs qui ont joué le jeu) correspondent mot pour mot au blog originel. La popularité et le style de l’auteure a fini par attirer l’attention d’un éditeur qui a suggéré à Madeleine Roux d’en faire un roman, roman finalement publié en 2011. Un peu frustrant pour les visiteurs du blog qui devront se payer le bouquin pour connaître la fin (et découvrir des posts inédits), mais on ne peut pas blâmer l’auteure d’avoir accepté la proposition…
Le bouquin se présente en effet comme un blog, chaque chapitre correspond à un post d’Allison avec les commentaires des visiteurs. La sauce prend tout de suite, on croirait vraiment lire le blog d’une étudiante en fac, bien écrit mais sans fioritures inutiles qui viendraient alourdir le style (et de fait nuire à la crédibilité du blog).
Au final c’est plutôt une agréable surprise, peut être pas un must du genre mais ça se lit tout seul, c’est suffisamment prenant pour nous donner envie d’aller toujours plus loin dans la lecture du blog. Dommage que le bouquin soit desservi par un titre français vraiment naze (en VO il porte le même nom que le blog) et une couv’ pas franchement alléchante. Le contenu n’est pas franchement jeunesse, je dirai plutôt ado (à partir de 13/14 ans). Certaines scènes sont bien gore (normal on est en pays zombie), l’ambiance oppressante et angoissante et bien rendue. Quelques touches de légèreté bienvenues avec l’humour d’Allison, parfois même dans les pires situations.
Premier roman de Madeleine Roux qui en a depuis publié deux autres, le dernier, Asylum, ayant fait un joli carton, espérons que l’éditeur (Fleuve Noir, qui inaugure sa collection Territoires avec ce titre) nous les fasse découvrir prochainement. Pour un coup d’essai on peut dire que c’est bigrement bien ficelé.

 
10 Commentaires

Publié par le 18 décembre 2013 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , ,

Challenge Zombies

Zombie
Et oui je sais que je suis loin d’avoir achevé mon challenge SF mais je vous rassure je compte bien le poursuivre jusqu’à avoir épuisé mon stock. Histoire de varier un peu les plaisirs et parce que c’est un genre littéraire que je ne connais pas de masses, j’ai décidé de me faire un petit programme de lecture 100% zombies. Un peu de chair en putréfaction à l’approche des fêtes, rien de tel pour se mettre en appétit.
Avec un peu d’organisation et de bonne volonté je devrai alterner entre SF, Zombies et les autres titres divers et variés qui squattent mon Stock à Lire Numérique.
Le hic c’est qu’il faut trouver de quoi alimenter ce challenge, n’étant pas un expert du genre je me suis donc fait un programme en fonction des bouquins que j’ai pu glaner çà et là, si vous avez d’autres propositions je suis preneur…

Un Blog Trop Mortel de Madeleine Roux
Le Guide De Survie En Territoire Zombie de Max Brooks
Apocalypse Zombie de Jonathan Marberry
Homeland Of The Dead de Graig Di Louie
The Walking Dead de Robert Kirkman et Jay Bonansinga (2 tomes)
Zombie Story de David Wellington (3 tomes)
Chroniques De L’Armageddon de JL Bourne (3 tomes)
Le Virus Morningstar de ZA Recht (3 tomes)

 
13 Commentaires

Publié par le 17 décembre 2013 dans Bouquins

 

Étiquettes :