RSS

Archives de Tag: CBS

[TV NEWS] Supergirl – Saison 1

AU PROGRAMME DU JOUR

Supergirl

Titre : Supergirl
Création : Allison Adler & Greg Berlanti
Production : Warner Bros / DC Comics
Diffusion : CBS (USA) / TF1 (France)
Origine : USA (2015)
Format : 20 épisodes de 42 minutes

Le pitch

Peu avant la destruction de la planète Krypton, Kara Zorl-El (Melissa Benoist) est envoyée sur Terre afin de veiller sur son jeune cousin, Kal-El. Une collision dans l’espace la fait arriver à destination 20 ans plus tard, son cousin est désormais connu étant comme Superman, le héros de Metropolis.
Pour sauver les apparences, Kara se fait embaucher chez NatCo, un puissant organe de presse dirigé d’une main de fer par Cat Grant (Calista Flockart). Elle a promis à sa famille adoptive, les Danvers, de ne jamais révéler sa véritable identité et ses pouvoirs.
Le jour où la vie de sa soeur, Alex Danvers (Chyler Leigh), passagère d’un gros porteur en détresse, est menacée, Kara sort de l’ombre en évitant le crash de l’appareil.
Désormais elle sera Supergirl, la protectrice de National City. Mais elle n’est pas au bout de ses surprises et ignore encore que la vie de superhéros n’est pas de tout repos…

Ma chronique

Avant d’entrer dans le vif du sujet, j’avoue avoir beaucoup de mal à comprendre la stratégie de TF1 concernant la diffusion de Supergirl ; plutôt que de privilégier une série inédite, la chaîne opte pour une diffusion en seconde partie de soirée (soit entre 23 et 23h30 pour le premier épisode) après Esprits Criminels (des rediffusions d’anciennes saisons).

Certes les séries policières ont toujours la côte auprès de l’audimat, mais franchement un petit coup de neuf sur la grille des programmes ne ferait pas de mal de temps en temps ; remarque qui ne s’applique pas qu’aux programmes d’après le 20 heures, mais à l’ensemble de la grille estivale de TF1 qui comble le néant avec du déjà-vu et revu (hormis, cet été, un feuilleton quotidien, que je ne nommerai pas, au ras des pâquerettes diffusé après les traditionnelles émissions de divertissement puisées dans les archives de la chaîne).

Le cas Supergirl n’est pas un cas isolé, toutes les séries inspirées de l’univers DC Comics (Flash et The Arrow) ont déjà eu à subir (et subissent encore) le même sort. Qu’on ne vienne pas me dire que c’est pour ménager le public ; Esprits Criminels est bien plus éprouvant et surtout plus réaliste que Supergirl, qui joue à fond sur le l’aspect divertissement. Je dirai plutôt que les têtes pensantes de TF1 sont bien trop frileuses pour oser s’aventurer hors de leur zone de confort (et donc financièrement plus rentable).

Laissons TF1 à ses basses stratégies commerciales et entrons dans le vif du sujet.

Kara va rapidement découvrir qu’elle n’est pas arrivée seule sur Terre, l’objet qui a dévié sa trajectoire n’est autre que la forteresse de Fort Rozz, un pénitencier destiné aux pires criminels intergalactiques. La forteresse s’est écrasée sur Terre en même temps que la navette de Kara, permettant aux détenus de prendre la poudre d’escampette.

Heureusement la plupart ont pu être interceptés par le DEO, une agence secrète gouvernementale chargée de protéger l’humanité des attaques extra-terrestres. Agence dirigée par Hank Henshaw (David Harrewood) et pour qui travaille Alex Danvers, la soeur de Kara. C’est donc tout naturellement que Supergirl travaillera en étroite collaboration avec le DEO.

Kara pourra également compter sur l’aide et le soutien de Winn Schott (Jeremy Jordan), un discret, mais brillant informaticien qui travaille avec elle à NatCo, et de Jimmy Olsen (Mehcad Brooks), ancien reporter au Daily Planet, proche de Superman et récemment embauché par NatCo.

Il faudra bien toute cette fine équipe pour affronter, au fil des épisodes, divers super-vilains de toutes origines (humains, cyborgs ou encore extra-terrestre). A commencer par le Général Astra (Laura Benanti), la tante de Kara, condamnée à l’exil sur Fort Rozz avec son fidèle lieutenant et époux, Non (Chris Vance), par Alura-Zor-El, la mère de Kara.

J’arrête là avec la présentation du casting sinon je vais en avoir pour des plombes, j’oublie volontairement certains personnages secondaires, mais néanmoins importants afin de vous laisser le plaisir de découvrir par vous même tout ce petit monde et leurs relations. L’équilibre entre les personnages principaux et secondaires ainsi que les relations qu’ils développent est d’ailleurs une des forces de la série. Personne n’est là pour faire de la figuration (à part les figurants cela va de soi), chacun aura, à un moment ou à un autre son rôle à jouer et, souvent, des secrets inattendus à révéler.

Si la série joue clairement la carte du divertissement, ça ne l’empêche pas moins de rester cohérente, aussi bien dans chacun des épisodes que dans sa trame globale. Action, humour et surprises sont bien dosés, on se prend rapidement au jeu et l’on voit défiler avec plaisir (sans lassitude ni prise de tête) les épisodes.

Même si à l’issue de cette première saison il reste bien des questions en suspens, la trame principale est achevée, permettant ainsi à la série de se renouveler pour sa seconde saison. Pour le plus grand plaisir des spectateurs qui attendent impatiemment la suite des aventures de Supergirl.

A l’heure d’aujourd’hui The CW, qui a pris le relais de CBS pour la diffusion de la série dès la seconde saison, a reconduit le programme pour une troisième saison. La version française de la saison deux n’est toujours pas disponible, mais il y a fort à parier qu’elle voie le jour dans les mois à venir.

♥♥♥½

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le 30 août 2017 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

[TV News] Zoo

ZooAu menu de cette chronique une visite au zoo, enfin presque… disons plutôt la série TV Zoo, adaptée du roman de James Patterson et Michael Ledwidge.
Alors que les animaux modifient radicalement leur comportement et s’attaquent ouvertement aux hommes, une équipe est mise en place pour enquêter sur le phénomène. Dirigée par Chloé Tousignant (Nora Arnezeder), une consultante de la DGSE, elle est composée de Jackson Oz (James Wolk), spécialiste du comportement animal, Abraham Kenyatta (Nonso Anozie), guide de safari en Afrique, Mitch Morgan (Billy Burke), vétérinaire pathologiste, et Jamie Campbell (Kristen Connolly), journaliste autodidacte…
N’ayant pas lu le bouquin je ne dispose donc d’aucun élément de comparaison, je sais simplement que James Patterson a donné son accord pour que la série prenne certaines libertés par rapport à son roman. C’est donc l’esprit vierge de tout a priori que j’aborde cette chronique.
La série se décline au format de 13 épisodes de 42 minutes, diffusée sur CBS aux USA. En France c’est TF1 qui a obtenu les droits.
Sympathique de trouver une série qui ose s’écarter des sentiers battus (séries policières, médicales, zombiesques…) en choisissant un thème vraiment original. Reste à savoir si le ramage se rapporte au plumage comme dirait l’autre…
Et la réponse est… roulements de tambour… quel suspense… OUI ! Non seulement l’intrigue est bien menée avec son lot de surprises mais les acteurs sont plutôt convaincants (j’voudrais vous y voir vous si votre matou ou votre toutou vous zieutait comme une proie potentielle). L’ensemble est bien fichu, crédible même et devient rapidement addictif.
Je ne dois pas être le seul à le penser étant donné qu’une seconde saison a d’ores et déjà été annoncée. Par contre il ne faudrait pas pécher par excès de confiance, cette seconde saison devrait boucler la boucle ; faute de quoi je crains un risque d’essoufflement.

 
8 Commentaires

Publié par le 21 janvier 2016 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , ,

[TV News] Extant

ExtantLa seconde série qui a connu sa conclusion provisoire cette semaine est Extant.
Après plus d’un an passé dans une mission spatiale en solo, Molly Woods (Halle Berry) rentre sur Terre rejoindre son mari, John (Goran Visnjic) et leur « fils » Ethan (Pierce Gagnon) qui est en fait un automate programmé pour être autonome et acquérir des comportements humains. Peu de temps après son retour, Molly apprend qu’elle est enceinte et que le bébé aurait été conçu pendant son séjour dans l’espace…
Je dois reconnaître que cette série de Mickey Fisher pour CBS a su tout de suite capter ma curiosité ; je suppose que le fait que Steven Spielberg (via sa société Amblin Entertainment) en soit producteur n’y est pas totalement étranger. Et puis un peu de science-fiction pour égayer le weekend ça ne peut pas faire de mal.
L’intrigue est plutôt bien ficelée et s’étoffe au fil des épisodes, jusqu’à en devenir parfois un peu brouillon, mais globalement elle parvient à susciter notre intérêt et surtout à nous donner envie d’en savoir plus sur le pourquoi du comment de la chose.
J’ai eu un peu le même ressenti au niveau du jeu des acteurs, globalement convaincant mais par moment on a l’impression qu’ils surjouent alors que ça ne s’impose pas.
La série, proposée par M6 en France, se décline sous le format relativement classique de 13 épisodes de 42 minutes. Elle a été renouvelée pour une seconde saison donc le tournage devrait débuter en 2015. Pas certain que cette seconde saison s’imposait même s’il reste des blancs à combler pour que l’ensemble devienne cohérent.

Au programme des prochaines semaines :
– Une découverte à creuser : Ray Donovan (Canal+)
– Une fin de série définitive : Neighbors – Saison 2 (Comédie+)
– Une nouveauté : Agents of SHIELD (Serieclub)
– Une saison 2 qui commence : Under The Dome (M6)

 
8 Commentaires

Publié par le 27 octobre 2014 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

[TV News] Under The Dome

Under The DomeIl nous aura fallu moins de deux jours pour mater les treize épisodes de la première saison de Under The Dome, sérié de Brian K. Vaughan inspirée du roman de Stephen King.
Les habitants de Chester’s Mill, sont, du jour au lendemain, coupés du monde et piégés dans la ville à cause d’un immense dôme transparent. Pour James « Big Jim » Rennie (Dean Norris), conseiller municipal, c’est l’occasion d’affirmer, de manière dissimulée, sa position de leader, voire de sauveur. Mais certains, comme Dale « Barbie » Barbara (Mike Vogel), vétéran de guerre en Irak, ne se laisseront pas impressionner…
Bien que Stephen King ait activement participé à la série ne vous amusez pas à comparer le roman et la série TV, vous seriez forcément déçu. Pour ma part je me suis plongé dans la série en essayant de faire abstraction du roman. La série, proposée par CBS et diffusée en France par M6, se décline sous la forme de 13 épisodes de 42 minutes.
Outre les personnages de Big Jim et Barbie on retrouve d’autres personnages principaux issus du roman, notamment Junior (Alexander Koch), le fils un tantinet perturbé de Big Jim, Linda Esquivel (Natalie Esquivel) qui deviendra responsable de la police suite à la mort brutale du sheriff et bien entendu Julia Shumway (Rachelle Lefèvre), journaliste et amie de Barbie.
Tout ce petit monde se retrouve confronté à la question de la survie maintenant qu’ils sont totalement isolés du reste du monde, mais surtout, confinement oblige, les secrets que certains auraient sans doute préférés laisser dans l’ombre vont refaire surface, créant des tensions entre les habitants et révélant des complots bien plus amples qu’il n’y parait de prime abord. A ce titre la série réussi son pari en nous surprenant par ses nombreux rebondissements et les révélations concernant le Dôme. Ajoutez à cela un jeu d’acteur plutôt convaincant, des effets spéciaux réussis et une ambiance de plus en plus oppressantes et vous devriez tomber sous le charme de la série.
La saison s’achève sur un cliffhanger qui vous laissera les nerfs à vif, mais rassurez-vous une saison 2 est bel et bien en chantier. Par contre j’espère que CBS se limitera à deux saisons afin de ne pas surexploiter la franchise et risquer de décevoir (ou de lasser) le public.
Une série qui tire plutôt bien son épingle du jeu même si l’intrigue et les personnages restent bien moins travaillés (et par bien des aspects totalement différents) que dans le roman.

 
27 Commentaires

Publié par le 6 janvier 2014 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , ,