RSS

Archives de Catégorie: Trucs en vrac

[BOUQUINS] Anonyme – Que Le Diable L’Emporte

AU MENU DU JOUR

Anonyme - Que Le Diable L'>Emporte

Titre : Que Le Diable L’Emporte
Auteur : Anonyme
Éditeur : Sonatine
Parution : 2019
Origine : USA
400 pages

De quoi ça cause ?

JD, surtout connu comme étant le Bourbon Kid, et Beth essayent au mieux de mener une vie aussi normale que faire se peut. Pas évident quand on a le FBI aux trousses, mais aussi et surtout Scratch, le diable, qui n’a pas vraiment apprécié que le Kid la lui fasse à l’envers…

Pourquoi lui plutôt qu’un autre ?

La question ne se pose même pas. C’est le retour du Bourbon Kid, la saga la plus déjantée et la plus jouissive qu’il m’ait été donné de lire. Dès la première apparition du Bourbon Kid (Le Livre Sans Nom) j’ai été emballé par cet univers complètement barré, depuis je suis accro et je n’ai jamais été déçu…

Ma Chronique

Une fois n’est pas coutume, je vais faire mien l’avertissement qui figure en quatrième de couv’ : Vous êtes bien-pensant ? Conformiste ? Poli, honnête et respectable ? Vous voulez le rester ? N’ouvrez jamais ce livre.

Force est de reconnaître que notre anonyme préféré revient au top de la forme ! Plus barré que jamais. Plus trash que jamais. Plus irrespectueux que jamais ! Bref, c’est tout ce qu’on aime en version XXL.

Outre le Kid et Beth, les Dead Hunters (Rodeo Rex, Elvis et Jasmine) seront aussi de la partie, ainsi que l’inénarrable Sanchez et sa petite amie, Flake. Bien entendu il faudra aussi compter avec le diabolique Scratch, déterminé à faire payer le prix fort au Kid qui l’a roulé dans la farine en se faisant passer pour mort.

Bien entendu il faudra aussi compter avec de nouveaux personnages, vous croiserez notamment un certain comte Dracula qui en verra de toutes les couleurs (mais aussi et surtout de toutes les odeurs).

Tout ce beau monde vous invite à les rejoindre dans un voyage en absurdie où tous les coups sont permis, et ils ne se refusent rien quand il s’agit de mettre de l’ambiance ! Est-il besoin de préciser que l’intrigue du présent roman est totalement déjantée ? Les amateurs du Bourbon Kid se régaleront et n’en finiront pas de se marrer… Et les autres ? Quels autres ? Ils n’existent pas…

Je ne résiste pas à l’envie de partager un de ces moments de poésie en prose fleurie dont le roman foisonne :

Sentant que son cul commençait à transpirer sérieusement sous la pression de l’interrogatoire de Flake, Sanchez porta sa main à son slip pour l’extraire de sa raie, et se sentit immédiatement soulagé.

C’est beau, non ?

Cette cuvée 2019 du Bourbon Kid est incontestablement un grand cru qui régalera les amateurs (oui je sais, je l’ai déjà dit).

Le roman peut sans doute se lire indépendamment des autres mais pour l’apprécier pleinement je pense qu’il vaut mieux connaître la saga depuis ses débuts ; et puis ce serait dommage de se priver de ces romans purement et simplement jouissifs.

L’auteur, étonnamment toujours aussi anonyme qu’à ses débuts, fidèle à son habitude, termine son roman par un énigmatique et prometteur FIN (peut-être…). Pour ma part je ne serai pas surpris de retrouver prochainement le Kid pour une ultime (?) mission ; d’une part parce qu’il en fait la promesse à la fin du présent roman, d’autre part parce que les cartes ont été redistribuées afin d’équilibrer la partie…

Pour l’anecdote j’avais sollicité ce bouquin via Net Galley, mais pour une raison X ou Y qui m’échappe, depuis le mois dernier Sonatine rejette toutes mes demandes alors qu’auparavant ils avaient plutôt tendance à les accepter systématiquement. Je vais voir si cela se confirme à l’avenir, au cas où je les contacterais afin d’avoir une explication (ça ne me traumatise pas outre mesure, mais j’aime comprendre le pourquoi du comment des choses).

MON VERDICT
Coup double

 
12 Commentaires

Publié par le 31 août 2019 dans Trucs en vrac

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

J’ai 10 ans…

J’ai dix ans
Je sais que c’est pas vrai
Mais j’ai dix ans
Laissez-moi rêver
Que j’ai dix ans
Ça fait bientôt quinze ans
Que j’ai dix ans
Ça parait bizarre mais
Si tu m’crois pas hé
Tar’ ta gueule à la récré

Merci à Alain Souchon (à l’insu de son plein gré) pour cette introduction musicale… Evidemment je n’ai pas dix ans, et aucune nostalgie vis-à-vis de mon enfance. J’ai plus de 50 piges et ça me va très bien comme ça.

C’est la version WordPress du blog qui a eu dix ans fin juin (le 24 juin pour être précis). Si à l’époque on m’avait dit que l’aventure durerait 10 ans je vous aurai certainement ri au nez, alors que aujourd’hui je rempile volontiers pour 10 ans de plus (sauf imprévu indépendant de ma volonté… genre infarctus, camion citerne qui grille un feu rouge pendant que je traverse, requin blanc qui s’égare dans ma baignoire alors que je m’y prélasse… tout peut arriver !).

J’ai quasiment renoncé à développer le côté blog perso de la chose, le narcissisme et moi ça fait deux… et puis mon quotidien est tellement palpitant que je préfère me le garder pour moi tout seul. Je n’aborde quasiment plus les questions d’actualité, avec le temps mon côté ours asocial tend à prendre le dessus sur mon intérêt pour le monde qui m’entoure (je m’en fous, tout simplement).

Aujourd’hui je me concentre en priorité sur la littérature en restant fidèle à ma ligne de conduite initiale qui était de faire un état des lieux de toutes mes lectures, que mon ressenti ait été positif ou négatif. Un avis qui n’engage que moi et sur lequel je ne consacre pas des plombes à sa rédaction (faut que la réaction soit épidermique, viscérale, spontanée… en direct live plutôt qu’en différé lissé et policé).

Je partage aussi mes avis sur les films que j’ai vus, pas systématiquement, la décision de parler ou non de tel ou tel film se fait au feeling. Je peux ainsi passer sous silence un film que j’ai bien aimé mais dézinguer un film qui m’a profondément déçu. Là par contre je peux rédiger ma chronique avec plusieurs semaines de différé, non parce que je la veux plus chiadée (rien à battre), juste parce que ce n’est pas ma priorité. Devraient suivre prochainement mon avis sur les films Nicky Larson & Le Parfum de Cupidon et Aquaman.

Je ne cesse de me répéter qu’il faudrait que je développe les chroniques musicales mais paradoxalement je ne m’accorde pas le temps nécessaire pour me pencher réellement sur un album afin de m’en imprégner vraiment (ce qui nécessite plusieurs écoutes, de préférence non successives… ça me gave d’écouter de la musique en boucle). J’ai bon espoir toutefois de vous proposer prochainement mon ressenti sur les derniers albums de Within Temptation et Rammstein.

Comme dirait Patriiick : je vous donne rendez-vous dans 10 ans

 
18 Commentaires

Publié par le 22 juillet 2019 dans Trucs en vrac

 

Étiquettes : ,

Oooh… What a surprise !

macronSans surprise, aucune, le résultat du second tour des érections pestilentielles 2017 est tombé : notre nouveau président sera donc Emmanuel Macron
Sans surprise non plus, l’abstention atteint un niveau record avec plus de 25%.
Ajoutez y les bulletins blancs ou nuls (quelle idée de se déplacer pour un vote foireux) qui flirtent allègrement avec les 11%… plus d’un tiers des français n’ont pas voulu choisir entre la peste et le choléra !
Comme annoncé après le premier tour, je suis resté fidèle à ma ligne de conduite en optant pour l’abstention malgré des convictions qui m’auraient porté vers un vote FN.
A défaut de m’être intéressé aux programmes des candidats je me suis surtout penché sur la campagne virtuelle menée via les réseaux sociaux, les forums et les blogs… les politologues autoproclamés s’en sont donnés à coeur joie à grand renfort de malhonnêteté, d’intolérance et d’insultes gratuites. Marrant de constater que les plus virulents ne sont pas les sympathisants de l’extrême droite ; à contrario je les ai trouvé totalement absents de cette mascarade virtuelle… pour ma part je n’ai pas hésité à affirmer haut et fort mes sympathies frontistes, tout en me revendiquant abstentionniste.
Facile de traiter les autres de facho, homophobes, racistes, antisémites (etc… les clichés ne manquent pas), tout en dégueulant votre fiel à tout va ! Bel exemple de tolérance !
Pour ma part autant je peux me déchaîner contre un candidat qui me débecte (en l’occurrence aucun ne m’intéressait, ça me simplifie la vie), jamais je ne me permettrai de juger (et moins encore d’insulter) les électeurs de ces candidats. J’estime que tout à chacun mérite le respect, quels que soient ses idéaux et ses convictions.
A ce titre je remercie mes anciens contacts FB qui m’ont éjecté de leur liste d’amis après que j’aie ouvertement affiché mes sympathies avec les idéaux du Front National, Ca m’évite une chasse aux cons dans mes contacts, cet auto-nettoyage est plutôt bienvenu.

En attendant de voir les premiers effets de cet élan macroniste, je vous offre une part de maquereau aux carottes ?
Maquereau carottes

 
7 Commentaires

Publié par le 8 mai 2017 dans Trucs en vrac

 

Étiquettes : , ,

Les carottes son cuites…

carottesBien que les résultats définitifs ne soient pas encore connus et validés, il y a 99.99% de chances que le second tour oppose de l’élection présidentielle oppose Emmanuel Macron à Marine Le Pen.
Je n’ai jamais caché mes accointances avec le Front National, je n’adhère pas à tout (loin s’en faut) mais globalement c’est à travers leur programme que je retrouve au mieux mes idéaux. Cela ne m’a pas toutefois pas empêché d’avoir choisi le camp de l’abstention lors de ce premier tour, choix que je renouvellerai à l’occasion du deuxième tour.
A ceux qui affirment que de fait je n’ai pas le droit de commenter les résultats je répondrai simplement : « Je vous emmerde ! ». La liberté d’expression s’applique à tous, que l’on choisisse de s’exprimer via les urnes ou de rester chez soi n’y change rien.

Les résultats de ce premier tour étaient courus d’avance, je n’ai jamais cru à un revirement de dernière minute ; la seule véritable question était de savoir qui de Macron ou de Le Pen recueillerait le plus de voix. Il semblerait que ce soit Macron qui ait remporté le pompon.
Concrètement même si Marine Le Pen avait remporté haut la main ce premier tour, du fait des reports des voix des autres candidats elle n’avait quasiment aucune chance d’arriver sur le Trône de France.

A deux semaines de son départ je voudrai adresser un grand merci à Flamby, grâce à lui et à ses gouvernements successifs la gauche a été évincée de ce second tour. Hamon, le poulain du PS, obtient un score qui frise le ridicule.
Plus rassurant encore, Mélenchon, malgré un score honorable, perd a priori toute opportunité de s’asseoir un jour sur le Trône de France (il a 65 ans, je ne le vois pas battre à nouveau la campagne à la fin du quinquennat Macron). Qu’il soit arrivé en troisième ou quatrième position n’y change rien, il n’y a que deux places… Merci à son égo surdimensionné qui l’a poussé à refuser toute alliance avec le candidat Hamon ; alliance qui aurait pu amener la gauche au second tour.

Aléa jacta est.
Rdv le 8 mai au matin (heure NC) pour voir si je me trompe…

 
3 Commentaires

Publié par le 24 avril 2017 dans Trucs en vrac

 
Image

Exit 2016, welcome 2017

2017

 
1 commentaire

Publié par le 31 décembre 2016 dans Trucs en vrac

 

Sorties littéraires à surveiller

Pour une raison inconnue la page dédiée à ma PàL Number One avait mystérieusement disparu de mon blog. Du coup j’en ai profité pour la mettre à jour à partir de ma bibliothèque Calibre ; de fait elle est nettement plus exhaustive que dans sa version précédente. Je ferai en sorte de la mettre à jour en fonction de mes lectures et acquisitions… Baissera-t-elle au fil des mois ? J’en doute au vu des sorties littéraires annoncées.

Transition idéale pour signaler que j’ai justement créé une nouvelle page listant, pour les trois prochains mois, les sorties à surveiller. Je ne prétends pas lister l’intégralité des sorties programmées, je me concentre sur les titres qui me font de l’oeil. J’ai construit cette liste à partir de la page précommande d’Amazon ; là encore j’essaierai de la mettre régulièrement à jour.

 
8 Commentaires

Publié par le 12 mars 2016 dans Trucs en vrac

 

Étiquettes :

Blog en pause…

Vous l’aurez peut être remarqué mais depuis le début de l’année le rythme de mes chroniques a considérablement baissé… je rassure d’éventuels inquiets, je ne compte pas encore glisser la clé sous la porte. Il faut juste composer avec les réalités du quotidien, notamment un emploi du temps professionnel particulièrement chargé et une sérieuse remise en question de mon avenir professionnel, même en prenant sur soi ça pèse sur le moral et la motivation en général.

Du coup les chroniques en retard s’accumulent sans tomber aux oubliettes. Comme promis précédemment je vous livrerai mes impressions sur l’album Blackstar, le testament musical de David Bowie. Prochainement des chroniques TV avec les séries iZombie et The Frankenstein Chronicles.

Moins de temps pour lire mais pas question pour autant de résister aux multiples tentations littéraires qui s’offrent à moi… même si je lis moins assidûment, je continue à accumuler ! Et ça ne risque pas de s’améliorer avec les sorties annoncées dans les prochains mois : Karine Giebel (De Force, le 3 mars 2016), Stephen King (Carnets Noirs, le 2 mars 2016), Marc Levy (L’Horizon A L’Envers, le 11 février 2016), Jonas Jonasson (L’Assassin Qui Rêvait D’Une Place Au Paradis, le 18 février 2016), Karin Slaughter (Pretty Girls, le 24 février 2016), Claire Favan (Serre-Moi Fort, le 11 février 2016), James Oswald (Le Livres Des Ames, le 19 février 2016), les CamHug (W3 – Le Calice Jusqu’à La Lie, le 24 mars 2016), Mallock (Le Principe De Parcimonie, le 11 février 2016), Franck Thilliez (Zwanenzang, le 14 mars 2016), Mary Higgins Clark (Assassinat En Direct, le 3 février 2016), LS Hilton (Maestra, le 10 mars 2016), Markus Sakey (Un Monde Meilleur, le 18 février 2016)… Et bien d’autres que j’oublie certainement.

Bref je vous promets encore bien des chroniques mais je ne m’engagerai pas sur le rythme de publication. N’ayant aucune vocation à devenir une quelconque référence je posterai à mon rythme, au rythme de mes envies…

 
21 Commentaires

Publié par le 3 février 2016 dans Trucs en vrac

 

Étiquettes :