RSS

Archives de Catégorie: Nouvelle-Calédonie

Municipales 2014

Pour répondre aux interrogations, muettes ou non, d’une partie de mon lectorat local je vais revenir sur les raisons de mon silence radio concernant les élections municipales. La raison première est simple : je n’ai pas été voté.
Ayant la flemme de faire les démarches pour mon changement d’adresse je suis toujours inscrit sur la commune de Dumbéa. Vu que j’habite Nouméa je ne vois pas pourquoi j’irai voter pour un maire d’une commune que je ne fréquente qu’occasionnellement. J’ai tout de même prévu de faire ce changement d’adresse avant les Provinciales, même si, en cas d’oubli, plus ou moins volontaire, ça ne changera pas grand chose pour ce scrutin (les deux communes appartenant à la Province Sud).
J’ai tout de même suivi à distance les résultats locaux et surtout les comportements des divers partis en lice. La division du camps loyaliste est pathétique et pourrait bien lui coûter cher lors des Provinciales, d’autant qu’en face les indépendantistes semblent décidés à faire front commun.

Premier tour
Si globalement le RUMP a pris une claque méritée je reste surpris quant aux scores de ses candidats sur les communes du Grand Nouméa : Naturel à Dumbéa (37,5% des voix), Martin à Paita (35,4% des voix) et Gay au Mont Dore (43,3% des voix). Toutefois rien n’est encore gagné pour eux, si l’opposition parvient à un semblant d’unité ils pourraient dégager.
Sur Nouméa, sans surprise c’est la liste de Calédonie Ensemble (affilié UDI) menée par Sonia Lagarde (36,3% des voix) qui arrive en tête du premier tour, suivie par la liste UFC (un méli-mélo de partis qui se réclament de l’UMP) de Gaël Yanno (34,7% des voix) et la liste RUMP de Gaby Briault (15,4% des voix). Et fait encore moins surprenant, qui se ressemble s’assemble, le second tour opposera CE à une coalition UFC/RUMP.
Second tour
Malheureusement pas de miracle sur le Grand Nouméa, les trois ténors restent le cul vissé à leur fauteuil municipal. Naturel avec 46,9% des voix (4 listes au second tour), Martin avec 52% des voix (deux listes au second tour) et Gay avec 48,7% des voix (trois listes au second tour).
Certains diront contre toute attente mais pour ma part je dirai naturellement, les électeurs de Nouméa se sont mobilisés contre la tentative de diabolisation de Calédonie Ensemble, Sonia Lagarde remporte, avec 51,6% des voix, le duel qui l’opposait à Gaël Yanno et ses UMPistes. Si on m’avait posé la question j’aurai annoncé 80% de chances que Lagarde passe.

Conclusion qui n’engage que moi et ne fait que conforter mon opinion première : Calédonie Ensemble s’impose, au vu des résultats de l’ensemble du Territoire, comme le parti le plus représentatif du camps loyaliste. Se débarrasser du RUMP fut ardu, ce n’est pas pour foutre des clones à la place, non merci ! C’est donc sans le moindre regret (et presque convaincu) que je voterai Calédonie Ensemble aux Provinciales.

 
15 Commentaires

Publié par le 31 mars 2014 dans Nouvelle-Calédonie

 

Étiquettes : , ,

Elle court, elle court… La rumeur.

Pour les habitués des réveillons sur l’Anse Vata et surtout pour les boites de nuits, bars et restaurants du coin, la soirée de la Saint Sylvestre a été quelque peu gâchée par une rumeur aussi stupide qu’infondée (deux traits caractéristiques de bien des rumeurs).
C’est vers la mi-décembre que certains ont commencé à prétendre que pour le 31 des hordes de mélanésiens armés descendraient du Nord pour perpétrer un bain de sang sur l’Anse Vata et proclamer l’avènement de Kanaky 2014.
En soi la chose est aussi crédible que si on nous annonçait que Dark Vador ferait un strip tease intégral sur la Place des Cocotiers pour Pâques. Mais voilà c’est sans compter sur le téléphone arabe made in XXIème siècle qui a propagé et amplifié la chose…

Lapinou

Je vais donc essayer de décrypter la chose en différents niveaux de crétinerie (à prendre au second degré pour la dernière catégorie) :
– Nous avons d’abord le crétin suprême, celui qui lance la rumeur. Comme souvent difficile de savoir d’où part la rumeur et surtout à qui elle profite…
– Un degré en dessous nous trouvons les crétins décérébrés, ceux qui propagent la rumeur. J’inclus là-dedans les blogueurs et autres adeptes de réseaux sociaux qui se contente d’un vulgaire copier-coller sans chercher à vérifier le bien fondé de la chose ou simplement sa crédibilité (nulle en l’occurrence).
– En queue de peloton nous avons la masse populaire des crétins malgré eux, ceux qui croient en la rumeur. Que ce soit par conviction ou par simple prudence, aussi insensée que soit ladite rumeur.

C’est gratuit et ça rapporte que dalle mais j’avais envie de ce post, reflet de la connerie ordinaire et populaire.

 
22 Commentaires

Publié par le 4 janvier 2014 dans Nouvelle-Calédonie

 

Étiquettes : , ,

ISA : le projet de loi plus ou moins adopté

Fin  2012 j’avais évoqué la poudre aux yeux gouvernementale anti-addiction (essentiellement contre l’alcool), une vaste connerie appelée ISA.

Vous l’aurez compris en deux ans mon point de vue sur la chose n’a pas évolué d’un iota ; normale puisque ladite chose est restée figée dans sa connerie.

Semblerait que le projet de loi soit en passe d’être adopté.

Bienvenue dans la Nouvelle-République-Bananière-De-Kaledony !

 

 
5 Commentaires

Publié par le 28 décembre 2013 dans Nouvelle-Calédonie

 

Étiquettes : , ,

Grève générale contre la vie chère – Du bon et du moins bon…

Depuis mercredi dernier une intersyndicale a lancé un mouvement de grève générale contre la vie chère.
Ainsi mercredi 15 mai le mouvement a démarré par une marche de protestation au centre ville avec divers arrêts imposés (province, gouvernement…). Ladite marche, comme les précédentes, connut une grosse mobilisation populaire (comme d’hab ça bataille ferme autour des chiffres entre les autorités et les organisateurs). Bien que n’ayant pas manifesté (pour diverses raisons qui ne regardent que moi) c’est une démarche que je soutiens à 200%.
Dés le lendemain et jusqu’à samedi les deux hypermarchés (Carrefour et Géant) étaient bloqués par les manifestants. Hmouais à partir de là je commence à trouver le procédé douteux, certes les gérants se font du fric sur notre dos avec des marges de folie mais ce n’est pas un blocage qui les convaincra de changer leurs pratiques (d’autant que les autres commerces de ces deux groupes étaient libres d’accès). Il faut une baisse des taxes à l’importation et une loi qui cadre les marges commerciales pas la peine de chercher midi à quatorze heures, et ça c’est du ressort des pouvoirs publics.
Ensuite on enchaîne avec des ralentissements de la circulation pour distribuer des tracts (perso je m’en fous je suis piéton) ; pas certains que les gars qui sont bloqués dans des embouteillages et qui retournent bosser après un weekend de trois jours (pour les plus chanceux) apprécient la plaisanterie à sa juste valeur.
Aujourd’hui ce sont les dépôts de carburant qui sont bloqués (avec toujours quelques perturbations dans la circulation), pour être « efficace » je suppose que ce blocage est prévu pour durer plusieurs jours. C’est quoi le but du jeu ? Emmerder la population ?
Et demain ? Blocage des banques la veille du weekend ? Pas mal pour faire chier son monde non ?
Je sais pertinemment qu’on a rien sans rien mais, messieurs les organisateurs, faites gaffe au retour de manivelle. Ce genre de mouvement ne peut perdurer que si vous bénéficiez d’un fort soutien populaire et franchement vous me semblez plutôt engagé sur la mauvaise voie pour qu’il vous reste acquis. Ecoutez la rue et vous constaterez que vos méthodes commencent à saouler les gens, même ceux qui étaient acquis à votre cause (j’en fais partie même si aucune de ces manifestations ne me touche directement). Ne vous engagez pas sur la voie du grand portnawak, ce sont les décideurs qu’il faut emmerder pas l’individu lambda qui a besoin de bosser pour gagner sa croûte.

 
Poster un commentaire

Publié par le 23 mai 2013 dans Nouvelle-Calédonie

 

ISA : la poudre aux yeux du gouvernement contre les addictions

Philosophie de zinc

Le plan ISA, présenté vendredi dernier par le gouvernement calédonien au Congrès, est supposé être une révolution contre les addictions (alcool, tabac et cannabis), rien que ça ! Si je ne vous en ai pas parlé plus tôt c’est simplement parce c’est une fois de plus de la poudre aux yeux qui n’abuse personne.
Le plan ISA (Informer, Sensibiliser et Agir) s’attaque plus particulièrement à l’alcool et dans une moindre mesure au tabac (fumeurs de moquette soyez rassurés vous n’intéressez pas tant que ça nos têtes pensantes… et pour cause vous ne leur rapportez rien !) ; avant de vous en présenter les grandes lignes je me permets de lui attribuer un acronyme personnel plus proche de la réalité : ARE (Augmenter, Restreindre et Emmerder).
– Augmenter : les taxes qui frappent l’alcool et le tabac seront augmentées de 20% ce qui se répercutera forcément sur le prix de vente (bin tiens tant qu’à faire autant qu’ils se fassent un peu de fric sur notre dos).
– Restreindre : la vente d’alcool sera interdite tous les jours à partir de midi (hors cavistes) ; en plus je suppose de l’actuelle interdiction totale les jours fériés, veille de jours fériés et saute d’humeur de notre « cher » haussaire.
– Emmerder : les grandes et moyennes surfaces devront s’équiper de caisses spéciales pour l’alcool (ok Ducon mais si tu achètes de l’alcool et d’autres trucs tu fais comment ?) et, cerise sur le gâteau, la vente d’alcool sera limitée à 500 grammes d’alcool pur, soit2 bouteilles de whisky 70cl ou 37 canettes de bière 33 cl (la palme de la crétinerie et de l’inutilité revient à cette mesure, si je veux doubler la dose je vais faire les courses dans deux magasins différents etc.).
Déjà que les mesures de prohibition actuelles font grincer des dents certains commerçants je n’ose pas imaginer tout le bien qu’ils pensent de ce plan à la con. Quant à nous, consommateurs « habituels », on se contente d’un haussement d’épaule désabusé en prévoyant de « faire les stocks » avant midi ; les seuls consommateurs réellement pénalisés par ce brassage d’air (hormis l’augmentation des prix qui emmerdera tout le monde) seront les occasionnels…
Pour le moment ce n’est qu’un projet qui va devoir faire l’objet d’un vote au Congrès mais je ne me fait pas d’illusion, son adoption ne fait aucun doute, ce genre de poudre de perlimpinpin a la côte chez les politiques ; ça leur donne l’impression d’agir et du coup ils peuvent continuer à se voiler la face.
Concernant notre haussaire (Albert Dupuy) je m’étonne qu’avec le changement de président et de gouvernement (au niveau national cette fois) il soit toujours en poste ; faut croire que la Métropole n’est pas particulièrement pressé de le rapatrier… On se demande bien pourquoi !

 
5 Commentaires

Publié par le 5 décembre 2012 dans Nouvelle-Calédonie

 

Exit les cases… Enfin !

Exit les cases... Enfin !Ce matin après plusieurs semaines de vaines négociations (un pas en avant pour deux pas en arrière) entre les collectifs Une Tribu Dans La Ville et 150 Après d’une part et la Mairie de Nouméa et le Gouvernement d’autre part les autorités ont enfin décidé de prendre les choses en main et de raser les cases qui pourrissaient le site de la Moselle. La dernière prise de position officielle, et à priori celle ayant permis de débloquer la situation, est venue du Sénat Coutumier qui a insisté sur la nécessité de respecter la parole donnée, les collectifs s’étaient engagés à démonter les cases fin septembre avant de se rétracter mais seule la parole initiale fait foi selon la coutume. Pour faire simple on va dire en gros que la Mairie comme le Gouvernement attendaient qu’une instance reconnue par tous les mélanésiens prenne position avant de se mettre en branle. Et c’est désormais sur la bonne voie, les bulldozers s’en donnent à coeur joie sur le parking Moselle !
Je ne sais pas quelles seront les réactions des gogos-collectifs mais s’ils avaient eu un minimum de bon sens cela fait bien longtemps qu’ils auraient pris d’eux même la décision de démonter ces foutues cases, ou alors il fallait réfléchir avant de s’engager sur leur démontage mais visiblement la réflexion n’est pas leur point fort (ils ne sont déjà pas foutus de se mettre d’accord entre eux). Pour ma part je ne me fais pas plus de soucis que ça, ce n’est pas àa qui viendra mettre de l’huile sur le feu. Du point de vue des autorités il était impératif de réagir fermement faute de perdre toute crédibilité (et au risque d’une action plus « sauvage » des opposants aux cases). Ces cases bloquaient un parking public (je passe sur les autres gênes occasionnées par la présence d’un certain nombre de parasites dans leur sillage), jusqu’à nouvel ordre la Nouvelle-Calédonie fait encore partie du territoire français et reste donc dans un état de droit ; ça fait pas de mal de le rappeler de temps en temps… Même (et surtout) de façon vindicative afin de bien mettre les points sur les i.
Pour finir et pour appeler un chat un chat il faut quand même bien reconnaître que leurs cases étaient quand même franchement moches… Si l’autorisation de « construire » une « tribu dans la ville » sur le Quai Fed a été maintenue (après tout pourquoi seraient-ils les seuls à avoir le droit de jouer avec la parole donnée) j’espère qu’ils feront l’effort d’ériger des cases représentant dignement les diverses aires coutumières. Sur le fond je reste convaincu que l’idée est bonne est a du potentiel d’un point de vue touristique, c’est juste qu’il faut faire les choses correctement…
[Crédit photo : LNC.NC]

 
Poster un commentaire

Publié par le 13 novembre 2012 dans Nouvelle-Calédonie

 

Uniforme au collége : un premier pas vers la pensée unique ?

L’uniforme scolaire semble avoir le vent en poupe en Calédonie, après deux écoles de Bourail c’est au tour du Collège de Magenta de réfléchir sur une « tenue réglementaire » pour la rentrée 2013. Rassurez-vous on est encore loin des uniformes anglo-saxons ou nippons, l’idée, si elle est acceptée par le Conseil d’Administration du 2 octobre, serait d’imposer un jean et un haut blanc (les détails seront discutés lors de ce fameux CA). L’objectif avoué étant de « lisser les différences vestimentaires et sociables« , un objectif louable en soi mai surtout une belle foutaise teintée d’hypocrisie : ainsi l’équipe éducative pourra ignorer les différences mais en aucun cas cela mettra tout le monde sur un même pas d’égalité, les petites « communautés » persisteront et continueront à cohabiter en s’ignorant (dans le meilleur des cas).
Vous l’aurez compris je ne suis pas pour, d’un autre côté n’étant pas concerné je m’en fous un peu (beaucoup)… Disons que par nature je n’aime pas tout ce qui a tendance à uniformiser ou formater l’individu afin qu’il se fonde dans la masse. Par contre j’estime que l’ensemble des établissements scolaires devrait réfléchir sérieusement à un code vestimentaire plus strict. Paradoxal ? Et ben non, je m’explique : tout en laissant le libre choix des couleurs, marques et autres signes distinctifs (dans la limite du respect d’autrui, donc on évite toute allusion politique ou religieuse) il faudrait imposer un minimum : le bas doit descendre au moins jusqu’au genou et le haut jusqu’à la taille et cela vaut aussi bien pour les mecs que pour les nanas.
Depuis que l’on a déménagé au Kariba, le matin en venant bosser et lors de ma pause déjeuner je croise une foule de lycéens et collégiens, et il y en a, surtout chez la gente féminine (n’y voyez là aucun sexisme ou machisme, ce serait mal me connaître), qui sont visiblement adepte du strict minimum coté tissu, une jupe ras du cul qui ne cache pas grand chose (surtout quand la jouvencelle marche ou se penche), un haut qui couvre à peine les miches et de préférence bien moulant, j’veux pas être vulgaire mais c’est limite de l’incitation au viol !

Uniforme au collègeSource : Chez Chimulus

Par contre ça me fait doucement rigoler d’entendre certains élèves dire qu’ils sont contre une tenue réglementaire car ça les priverait d’une partie de leur identité. La grande majorité des lycéens et collégiens sont déjà porteurs d’un uniforme sans en avoir conscience, tous arborent plus ou moins les mêmes fringues au gré des modes… Niveau originalité, à quelques exception prés (j’ai toujours fait partie de ces exceptions, à croire que c’est dans mes gènes depuis toujours cet anticonformisme), on repassera !
Voilà c’était juste histoire d’apporter mon grain de sel à l’histoire…

 
4 Commentaires

Publié par le 29 septembre 2012 dans Nouvelle-Calédonie