RSS

[BOUQUINS] Marc Levy – C’Est Arrivé La Nuit

23 Oct

AU MENU DU JOUR

M. Levy - C'est arrivé la nuit

Titre : C’Est Arrivé La Nuit
Série : Groupe 9 – Livre 1
Auteur : Marc Levy

Éditeur : Robert Laffont
Parution : France
Origine : 2020
409 pages

De quoi ça cause ?

Les 9 forment un groupe de hackers qui s’évertue à dénoncer les petites et grosses magouilles des puissants, quel que soit leur rang et leur statut, qui échappent à la justice traditionnelle.

Même s’ils ne se connaissent pas physiquement, un lien très fort uni le groupe, et surtout tous œuvrent dans l’espoir de rendre le monde de demain meilleur…

Pourquoi lui plutôt qu’un autre ?

D’abord parce que c’est Marc Levy et que je suis un inconditionnel de la première heure (il n’y a que Les Enfants De La Liberté que je n’ai pas lu – et ne lirai pas – parce que le côté biographique du bouquin ne m’intéresse pas).

Après avoir vu une interview de l’auteur à propos de ce nouveau roman, j’avoue que j’étais franchement curieux de le (re)découvrir dans un genre qui lui est complétement étranger… avec en prime, un projet qui s’articule autour de plusieurs romans.

Ma Chronique

Avec ce nouveau roman marc Levy s’attaque à un double challenge, d’abord s’essayer à un genre complètement nouveau pour lui, ensuite tenir sur la durée puisqu’il a d’ores et déjà annoncé que Groupe 9 serait une saga (9 tomes ? 3 sont déjà programmés en tout cas).

Si on m’avait dit qu’un jour Marc Levy se lancerait dans l’écriture d’un techno-thriller je reconnais volontiers que j’aurai regardé mon interlocuteur avec beaucoup de scepticisme… peut-être même en serai-je venu à douter de sa santé mentale ! Et pourtant avec C’Est Arrivé La Nuit, premier opus de la série 9, c’est désormais chose faite. Et c’est même plutôt foutrement bien fait !

Relativisons cet élan euphorique. C’est foutrement bien fait pour un premier essai. Et c’est surtout vachement audacieux de s’aventurer dans un genre dont les auteurs français semblent peu friands. Il n’en reste pas moins que l’on est encore bien loin de l’intensité d’un Tom Clancy !

Il faut dire que feu Tom Clancy est considéré par beaucoup comme un des pères fondateurs du genre avec Octobre Rouge – et par la suite l’intégralité du Ryanverse – et reste, aujourd’hui encore, l’un des maîtres incontestés du techno-thriller.

Le vaste monde des hackers se divise en trois catégories. Le côté obscur est occupé par les Black Hat qui recherchent le profit personnel (financier ou autre). À l’opposé on trouve les White Hat qui mettent leur expertise au profit de la sécurité informatique. Entre les deux on trouve les Grey Hat, si leurs actions sont illégales, elles servent une cause juste (à leurs yeux en tout cas). Le Groupe 9, imaginé par Marc Levy s’inscrit dans cette troisième catégorie (à l’instar des désormais célèbres Anonymous ou autres lanceurs d’alertes).

Dans une récente interview à propos de la sortie du bouquin, Marc Levy a indiqué que les scandales que le Groupe 9 dénoncent sont authentiques, il a « juste » changé les noms pour éviter les poursuites.

J’avais en effet entendu parler de l’affaire des prix de l’insuline aux États-Unis, si vous connaissez, même vaguement, les principaux labos de l’industrie pharmaceutiques vous n’aurez mal à identifier celui qui se cache derrière Talovi. Google fera le reste… et vous pourrez effectivement constater que tout est atrocement vrai.

D’autres affaires m’ont vaguement évoqué quelque chose mais j’avoue ne pas avoir poussé la curiosité plus loin. Dans le même ordre d’idée vous croiserez certains personnages que vous n’aurez aucun mal à identifier (mais qui est donc Jarvis Borson ? Un indice : il est britannique. Un autre : il est premier ministre. Un dernier : il n’est pas beau, il est blond et je ne pense pas qu’il sente le sable chaud). Enfin le réseau social FriendsNet (et ses dérives) n’est pas sans rappeler un certain cul caprin.

Autant dire qu’avec une toile de fond pareille Marc Levy a de quoi s’en donner à cœur joie, et il ne s’en prive pas ! Il nous concocte une intrigue parfaitement maîtrisée et documentée dont on aura bien du mal à décrocher.

Une intrigue qui vous fera voyager, le Groupe 9 étant international et ses membres n’hésitant pas à se déplacer pour les besoins de leur « mission ». Par ordre d’apparition nous irons à Oslo, Paris, Madrid, Tel-Aviv, Istanbul, Rome et Kiev.

Une intrigue servie par des personnages tout aussi bien travaillés. À commencer par les membres du Groupe 9, chacun devant donner le change dans la vie de tous les jours avant de s’installer derrière leur écran et se transformer en Robin des Bois virtuels. Comme tout un chacun, ils doivent composer avec leur propre vécu, leurs forces et leurs faiblesses ; leur complémentarité est la raison d’être du groupe mais aussi leur plus grande force.

Franchement pour une première incursion dans un genre qui ne laisse pas facilement dompter Mar Levy tire plutôt bien son épingle du jeu. J’attends avec impatience le second tome, Le Crépuscule Des Fauves, annoncé pour le premier trimestre 2021.

Place au résultat de mon traditionnel classico littéraire. Après deux années consécutives remportées par Guillaume Musso, la cuvée 2020 nous a proposé de découvrir deux grands crus aux indéniables qualités, mais il faut trancher. Pour la prise de risque et l’appréciation globale du roman, j’attribue le titre à Marc Levy.

MON VERDICT

Aparté technique

Même si la mise en page de la version commerciale de la version numérique du présent roman n’a rien de rédhibitoire, j’y ai apporté quelques retouches personnelles.

Déjà je trouve inutile de réserver une page entière à un n° de chapitre avant de changer de page pour passer au contenu dudit chapitre. Groupir !

Dans le même ordre d’idée je ne vois pas l’intérêt d’un saut de page au sein d’un même chapitre pour passer d’un lieu à l’autre. Groupir !

J’ajouterai à cela quelques aménagements mineurs pour convenance personnelle.

Palmarès du classico Marc Levy vs Guillaume Musso

2020 : Marc Levy (C’Est Arrivé La Nuit)
2019 : Guillaume Musso (La Vie Secrète Des Écrivains)
2018 : Guillaume Musso (La Jeune Fille Et La Nuit)
2017 : Marc Levy (La Dernière Des Stanfield)
2016 : Marc Levy (L’Horizon A L’Envers)
2015 : Guillaume Musso (L’Instant Présent)
2014 : Guillaume Musso (Central Park)
2013 : Guillaume Musso (Demain)
2012 : Marc Levy (Si C’Était A Refaire)

Avantage Guillaume Musso.

 
8 Commentaires

Publié par le 23 octobre 2020 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , ,

8 réponses à “[BOUQUINS] Marc Levy – C’Est Arrivé La Nuit

  1. Yvan

    23 octobre 2020 at 15:42

    J’étais curieux de lire un avis, ton avis, sur ce livre et cette prise de risque. Du coup, me voilà intéressé !

     
    • Lord Arsenik

      23 octobre 2020 at 18:23

      Diantre, si j’arrive à te convaincre à lire Marc Levy je demande ma béatification immédiate… heu… non, après ma mort svp 🙂

       
      • belette2911

        24 octobre 2020 at 05:35

        Depuis le temps que je dis que je vais le lire… ça te vaudra une béatification directe aussi si je m’y mets ??? 😆

        Je ne sais pas ce qui est arrivé la nuit, mais désolée de te dire que le monde se divise en DEUX catégories : ceux qui ont un revolver et ceux qui creusent. Toi tu creuses (Blondin à Tuco).

        Ne le dis à personne, mais j’ai mis 30 secondes à comprendre « cul caprin » mais après, quel fou rire dément ! Tu es un poète mon cher.

        Allez, prends rendez-vous avec le vatican pour ta béatification, je sens que je vais ouvrir mon premier Marc Lévy de ma vie ! 🙂

         
      • Lord Arsenik

        24 octobre 2020 at 13:23

        Ah mais là je suis carrément parti pour la sanctification directe !

        J’étais parti sur le classique fesse de bouc mais craignant pour ma vie face à une accusation trop directe j’ai opté pour quelque chose de plus subtil 😀

         
  2. Gyl84

    9 mai 2021 at 04:31

    Tout ça est bien gentil…mais on a l’impression de lire un roman militant très orienté à gauche ! Le « Mal » c’est la droite pour Marc Levy…pourquoi pas, c’est une vision un peu « courte » de ce que nous vivons en ce moment et c’est cette « étroitesse » de vision qui me dérange et de voir le mal que d’un seul côté me parait pas honnête…

     
    • Lord Arsenik

      9 mai 2021 at 15:12

      C’est un aspect du roman qui ne m’a pas plus dérangé que ça… et pourtant je peux te garantir que je ne suis pas du tout du gauche ! J’ai noté le manichéisme un peu trop simpliste maïs ça n’a pas été plus loin

       
  3. cloedominatibouchevreau

    13 septembre 2021 at 00:48

    J’adore Marc Levy ! J’ai vu que tu les avais tous lu ; est-ce que « Et si c’était vrai », de cet auteur, t’a plu ? Je viens juste de publier ma chronique, je te laisse le lien de celle-ci si tu ça te branche d’échanger dessus !
    https://labibliothequedecloe.fr/chronique-sur-le-livre-et-si-cetait-vrai/

     
    • Lord Arsenik

      14 septembre 2021 at 17:14

      J’ai beaucoup aimé Et si c’était vrai. C’est ce roman qui m »a rendu accro à Marc Levy 🙂

       

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :