RSS

Archives du 17 octobre 2019

[BOUQUINS] Gilles Legardinier – Pour Un Instant D’Éternité

AU MENU DU JOUR

G. Legardinier - Pour un instant d'éternité
Titre : Pour Un Instant D’Éternité
Auteur : Gilles Legardinier
Éditeur : Flammarion
Parution : 2019
Origine : France
576 pages

De quoi ça cause ?

Paris, 1889. La capitale est en effervescence alors que se prépare l’Exposition Universelle. Loin de toute cette agitation Vincent Cavel et son équipe se sont spécialisés dans la conception de passages secrets et autres caches en tout genre.

Deux événements vont bousculer le quotidien de la fine équipe. D’une part un mystérieux agresseur semble les prendre pour cible. D’autre part Vincent va faire une rencontre qui changera à jamais sa façon de voir les choses…

Pourquoi lui plutôt qu’un autre ?

Parce que c’est Gilles Legardinier, une raison qui se suffirait à elle seule. Mais comme avec ce roman il semble ajouter une nouvelle corde à son arc (déjà bien rempli), ça ne pouvait que titiller davantage ma curiosité… et mon impatience !

Ma Chronique

Pour son nouveau roman Gilles Legardinier s’essaye au roman d’aventures sur fond historico-ésotérique. Historique puisque son intrigue démarre en 1889, à quelques jours de l’Exposition Universelle qui verra l’inauguration de la Tour Eiffel (construction conçue à l’origine pour ne durer que le temps de l’événement). Ésotérique n’est peut-être pas le terme le plus judicieux, pour Vincent ce récit sera l’occasion d’un parcours initiatique et spirituel… mais aussi et surtout profondément humain (un élément indissociable de l’œuvre de Gilles Legardinier, quel que soit le genre auquel il s’essaye).

Un fond historique impose un important travail de documentation, heureusement l’auteur a pu compter sur l’aide de sa fille, Chloé, qui s’est dévouée corps et âme (oui bon, peut-être pas autant… mais elle tout de même fait un boulot monstre) à sa tâche… et tout ça bénévolement je parie !

Le résultat est bluffant, on est en totale immersion dans la ville de Paris à l’aube du XXe siècle. Une période charnière riche en progrès technologiques, notamment grâce à l’expansion de l’activité industrielle.

Maintenant que le décor est posé, il est temps de parler des acteurs. Une sympathique troupe d’artisans spécialisée dans la confection de passages secrets, portes dérobées et autres caches. Des hommes (et une jeune femme qui est arrivée là un peu par hasard) qui se complètent, tant par leur domaine d’activité que par leur personnalité ; une équipe soudée par une amitié inaltérable.

Une sympathique troupe menée par Vincent ; même s’il ne se considère pas comme un chef, il ne peut toutefois s’empêcher de se sentir responsable de ses amis. Du coup quand des inconnus commencent à s’en prendre à eux, Vincent va tout faire pour identifier la menace et mettre les siens à l’abri.

Comme si cela ne suffisait pas à le tourmenter et à lui occuper l’esprit, Vincent va faire une rencontre qui va complètement changer sa façon de voir et d’appréhender les choses et la vie en général.

Comme à l’accoutumée, l’auteur peaufine ses personnages afin de leur conférer une personnalité et un caractère propre à chacun. Impossible de ne pas tomber sous le charme de cette fine équipe. C’est volontairement que je ne m’attarde pas davantage sur les personnages, il serait dommage de vous priver d’une partie du plaisir de la découverte.

De même je ne dirai pas grand chose de l’intrigue, si ce n’est que celle-ci entraînera souvent le lecteur dans les profondeurs souterraines de Paris. L’auteur vous invite à une chasse au trésor rondement menée… on en viendrait presque à regretter que ce fameux sanctuaire ne soit pas une réalité (à moins qu’il soit bien réel mais n’ait pas encore été découvert).

Gilles Legardinier s’offre deux apartés à la fin de son roman. Dans le premier, Entre nous, il partage avec ses lecteurs quelques faits historiques en lien avec son intrigue (même si celle-ci reste 100% fictionnelle). Suivra l’incontournable Et pour finir, dans lequel il nous expose la genèse de son roman. Comme ses personnages on devine un auteur profondément attaché à l’humain et proche de ses lecteurs.

Vous l’aurez compris, une fois de plus j’ai été sous le charme de l’histoire imaginée par l’auteur. Après la littérature jeunesse, les thrillers et la littérature feel good (je fais volontairement l’impasse sur la romance sauce guimauve), l’auteur peut accrocher le roman d’aventures à son tableau de chasse (il faut dire qu’il avait déjà bien défriché le terrain avec Le Premier Miracle qui flirtait plus ou moins avec le genre).

MON VERDICT

 
9 Commentaires

Publié par le 17 octobre 2019 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , ,