RSS

Archives du 13 janvier 2018

[BOUQUINS] Brian McGreevy – Hemlock Grove

AU MENU DU JOUR

B. McGreevy - Hemlock Grove
Titre : Hemlock Grove
Auteur : Brian McGreevy
Editeur : Super 8
Parution : 2017
Origine : USA (2012)
464 pages

De quoi ça cause ?

Quand le cadavre d’une jeune femme atrocement mutilé est retrouvé dans la paisible bourgade d’Hemlock Grove, certains parlent d’une attaque d’une bête sauvage alors que d’autres pointent du doigt un loup-garou.

Deux adolescents que tout semble opposer, Peter Rumancek, un gitan marginal et solitaire, et Roman Godfrey, fils de la famille la plus riche et la plus affluente de la ville, se lient d’amitié et décident d’enquêter sur ce meurtre hors du commun…

Pourquoi lui plutôt qu’un autre ?

Parce que j’ai vu, il y a déjà quelques années, la saison 1 de la série homonyme et que j’avais bien aimé le pitch.

Parce que ça fait déjà quelque temps que je n’ai pas mis à l’honneur les éditions Super 8, leurs titres s’accumulent pourtant dans mon Stock à Lire Numérique

Ma chronique

Ayant découvert Hemlock Grove d’abord au format série TV, j’étais convaincu que le roman était une adaptation de ladite série. Mais que nenni, c’est tout le contraire, la série est une plus ou moins libre transposition sur petit écran du roman ; à ma décharge le bouquin était jusqu’alors inédit en version française.

Est-il encore possible de proposer une a pproche originale autour de la lycanthropie, du vampirisme et autres créatures surnaturelles ? J’ai envie de croire que longtemps encore des auteurs réussiront à nous surprendre, et Brian McGreevy tendrait à me donner raison avec ce roman.

Il n’en reste pas moins que j’ai refermé ce roman sur un sentiment quelque peu mitigé. Certes l’intrigue est addictive et plutôt bien amenée, de même les personnages sont globalement bien travaillés, mais il reste un certain nombre de questions qui auraient méritées un traitement plus approfondi et je reprocherai à l’auteur (sans doute aussi une part de responsabilité de la traduction) un style très irrégulier dans la narration.

Brian McGreevy avait un temps envisagé de travailler sur une suite à son roman avant de renoncer à son idée, dommage, le lecteur refermera le bouquin avec un sentiment de frustration face aux questions laissées sans réponse. N’ayant vu que la première saison de la série TV, je ne saurai dire si celle-ci apporte les réponses manquantes.

Le roman est tiré vers le haut par ses personnages. Certes l’improbable duo que forment Peter et Roman fonctionne à la perfection, deux fortes personnalités que tout oppose, mais qui parviendront à surmonter leurs différences afin de devenir complémentaires.

La famille Godfrey nous offre aussi un ensemble de personnalités complexes et plus ou moins troubles, que ce soit Olivia, la mère de Roman, Shelley, sa soeur, Letha sa cousine ou encore Norman, son oncle.

Sans oublier le Dr Pryce et ses recherches aussi obscures que mystérieuses, et la jeune Christina Wendall.

Au fil des pages Brian McGreevy entoure son intrigue d’une ambiance relativement sombre, parfois même carrément glauque, voire malsaine. Une ambiance qui colle parfaitement au récit.

MON VERDICT

Publicités
 
8 Commentaires

Publié par le 13 janvier 2018 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , ,