RSS

Casino Johnston : le flop d’or 2017/2018

03 Jan

Comme depuis plusieurs années déjà, nous avons coutume, pour le réveillon de la Saint Sylvestre et le lendemain, de prendre une généreuse portion de salade tahitienne.

Nous avions l’habitude de la prendre chez Touskifau, un traiteur de la Vallée du Tir réputé pour faire la meilleure salade tahitienne de la place, mais de gros travaux routiers rendent l’accès à la boutique chiant à souhait ; il nous a donc fallu trouver une alternative. A vrai dire la salade tahitienne est au menu de bon nombre de nos repas au cours de la saison chaude, dans ce cas nous nous rabattons sur celle du Marlin Bleu, que l’on trouve dans toutes les grandes surfaces et qui est de très bonne facture.

Et bin voilà me direz-vous ?! En me rendant à Casino Johnston le matin du 31 décembre c’était mon intention première, mais allez savoir quelle mouche m’a piqué lorsque, passant au rayon poissonnerie, je vois de la salade tahitienne « fait maison » et je décide de me laisser tenter. Et hop, je prends quatre barquettes de cette salade tahitienne « fait maison ».

Avant d’aller plus loin, permettez moi de vous expliquer en quelques lignes ce qu’est la salade tahitienne :

Pour commencer on fait mariner du poisson cru (thon, marlin…) coupé en cubes dans du jus de citron vert (accessoirement on peut ajouter du sel et du poivre).

C’est l’étape essentielle de la recette pour 3 raisons :
– le jus de citron va « cuire » le poisson,
– ce faisant la chair du poisson va se raffermir,
– enfin (et non des moindre) pour le goût.

Après une demie heure, on égoutte le poisson et l’on le place dans le saladier (ne surtout pas le rincer ! c’est une hérésie qui flinguerait les effets de la marinade).

On ajoute des tomates coupés en dès, des lamelles de concombre (sans les graines) et des lamelles de carottes. Pour assaisonnement on incorpore de l’oignon vert finement ciselé et du persil plat (ou de la coriandre selon votre préférence).

On recouvre le tout de lait coco auquel on ajoute le jus de 2 citrons verts. Et on mélange bien le tout.

Servir très frais. Accessoirement on peut ajouter des tranches d’oeufs durs.

Et voilà à quoi ça ressemble :


Salade tahitienne

En 37 ans de Nouvelle-Calédonie, je ne compte plus le nombre de salades tahitiennes que j’ai mangées. Il y en eu des excellentes, des très bonnes, des bonnes et des moins bonnes mais aucune que je qualifierai de mauvaise… Jusqu’à ce premier janvier 2018. Merci Casino Johnston !

Le truc était limite imbouffable…
– Le poisson peu ou pas mariné était insipide et caoutchouteux.
– L’ensemble manquait cruellement d’assaisonnement et de sauce.

Bref, fade et sec… Un total ratage ! Résultat des courses, trois barquettes sont passées directement du frigo à la poubelle.

Et un flop d’or bien mérité pour Casino Johnston.

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 3 janvier 2018 dans Coups de gueule, Nouvelle-Calédonie

 

Étiquettes : , ,

4 réponses à “Casino Johnston : le flop d’or 2017/2018

  1. Zofia

    7 janvier 2018 at 00:05

    Ah c’est moche ça !! de notre côté, pour ce réveillon, on s’est bien marré mais la bouffe était vraiment dégueulasse aussi !!

     
  2. belette2911

    8 janvier 2018 at 08:50

    Ben j’irai pas en acheter chez eux !!! 😀

     
    • Lord Arsenik

      8 janvier 2018 at 13:36

      Si tu passes dans le coin fais moi signe, Chouchou et toi êtes les bienvenus 😀

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :