RSS

[BOUQUINS] Ben H. Winters – Dernier Meurtre Avant La Fin Du Monde

16 Août

AU MENU DU JOUR

B. H. Winters - Dernier meurtre avant la fin du monde

Titre : Dernier Meurtre Avant La Fin Du Monde
Auteur : Ben H. Winters
Editeur : Super 8
Parution : 2015
Origine : USA
352 pages

De quoi ça cause ?

Cette fois ça y est, la fin du monde est annoncée de façon certaine. Dans six mois, un astéroïde géocroiseur entrera en collision avec la Terre et devrait signer la fin de l’humanité. Mais il en faut plus pour décourager le jeune inspecteur, Hank Palace, de mener son enquête. Même si tout semble plaider pour le suicide, il est convaincu que Peter Zell a été victime d’un meurtre, et il entend bien le prouver…

Pourquoi lui plutôt qu’un autre ?

Parce que ça fait un bail qu’il traîne dans mon Stock à Lire Numérique… Bon OK je reconnais volontiers qu’il n’est pas le seul dans ce cas de figure.
Parce que c’est Super 8 et que cet éditeur ne m’a jamais déçu. OK, OK, j’ai plein d’autres titres de Super 8 à lire… Et encore davantage de titres d’autres éditeurs et/ou auteur avec lesquels je suis certain de passer un très bon moment de lecture.
Parce qu’il est l’heureux élu d’un certain Book Club mal famé que je fréquente et dont on ne doit pas parler. Certes il a été désigné au titre du mois de juillet, et alors ?

Ma chronique

Un polar pour le moins atypique du fait de son contexte pré-apocalyptique… mais pas le genre apocalypse annoncé par un pseudo styliste / parfumeur bidon ou par une présumée prophétie que chacun peut interpréter à sa guise. Non ici c’est l’Apocalypse avec un grand A, le truc scientifiquement possible (même si peu probable) si le genre humain n’a pas foutu en l’air la planète avant à force de conneries.

Dans ce contexte les réactions varient, il y a ceux qui continuent à vivre leur vie en attendant la fin, ceux qui envoient tout balader pour vivre à fond leurs délires plus ou moins légaux et ceux qui préfèrent mettre fin à leurs jours. C’est ainsi que la paisible bourgade de Concord, New Hampshire, a hérité du label peu enviable, mais hautement mérité de « Ville des pendus ».

Sauf que notre héros, Henry « Hank » Palace, jeune inspecteur nouvellement promu afin de pallier la fuite des effectifs, serait plutôt à classer dans la première catégorie, fin du monde ou pas, il a une enquête à mener et compte bien le faire aussi consciencieusement que possible. Et tant pis s’il doit être seul contre tous à remettre en cause la thèse du suicide.

Si Hank Palace n’est ni un super flic infaillible, ni un fin limier, il n’en pas moins obstiné, professionnel et tenace… à tel point que par moment on se demande si notre brave gars est réellement sur une piste criminelle ou s’il se laisse bouffer par son obsession pour cette affaire. N’empêche qu’il ne laisse aucune piste au hasard, tout comme il n’hésite pas à remettre en question ses déductions précédentes quand un nouvel élément apparaît.

Le récit est écrit à la première personne histoire de nous mettre en totale immersion dans le fil (parfois décousu) des pensées de notre cher inspecteur Palace. C’est aussi une façon de nous rendre le personnage plus sympathique, même quand il pédale dans la choucroute !

Si vous cherchez un polar mené tambour battant qui vous foutra les nerfs en pelote, passez votre chemin ! Certes on est bien en présence d’une enquête policière, mais Hank Palace n’est du genre à foncer tête baissée. Il prend au contraire son temps, d’autant qu’il doit convaincre ses collègues, le procureur et la légiste qu’il tient quelque chose de solide.

Plus que l’intrigue à proprement parler, c’est l’ambiance qui donne au roman un certain cachet, une réelle touche d’originalité qui permet au bouquin de s’extraire de la masse des romans policiers plus classiques. Chez moi la sauce a pris rapidement et mon intérêt n’est jamais retombé, je suis même d’ores et déjà assuré de lire les deux romans qui bouclent cette trilogie.

Si chacun des trois tomes se concentre sur une enquête indépendante, la question de les lire dans l’ordre ou pas me paraît totalement superflue tant la réponse est dans le contexte. Chaque tome nous rapproche de l’instant T, la rencontre explosive entre l’astéroïde et notre chère Terre ; forcément plus ce funeste rendez-vous sera imminent, plus le chaos sera de rigueur.

MON VERDICT

Publicités
 
13 Commentaires

Publié par le 16 août 2017 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , , ,

13 réponses à “[BOUQUINS] Ben H. Winters – Dernier Meurtre Avant La Fin Du Monde

  1. Zina

    18 août 2017 at 03:23

    J’avais bien aimé le 1er tome, il faudrait que je continue la série.

     
    • Lord Arsenik

      18 août 2017 at 09:10

      Une série de plus à essayer de ne pas oublier… syndrome de la PàL énormissime !!!

       
  2. Zofia

    22 août 2017 at 19:06

    Ça pourrait me tenter mais si c’est une série, ça fait au moins 3 bouquins de plus à ajouter à une PAL en souffrance ! je ne sais pas si je pourrais lui infliger ça 😉

     
  3. belette2911

    23 août 2017 at 02:55

    Il aurait pu exploiter plus encore le truc, je trouve, mais je voudrais lire les suivants pour voir s’il est allé plus loin dans son histoire de fin du monde. 😉

     
    • Lord Arsenik

      23 août 2017 at 07:10

      Hé hé faut appâter le chaland pour le pousser à lire la suite.
      D’après ce que j’ai survolé çà et là, le second semble moins convaincant mais le troisième est au top…
      Yapuka 🙂

       
      • belette2911

        26 août 2017 at 07:23

        Alors je pourrais zapper le tome 2 et passer direct au 3 😉

         
      • Lord Arsenik

        28 août 2017 at 07:39

        On ne triche pas 😉

         
      • belette2911

        31 août 2017 at 05:27

        Rhô, l’hôpital se moquerait-il de la charité ?? 😆

        J’adore tricher !

         
      • Lord Arsenik

        31 août 2017 at 07:05

        Objection votre honneur ! Je ne triche jamais 😀

         
      • belette2911

        31 août 2017 at 07:57

        T’as pas oublié de mentir ??? 😆

         
      • Lord Arsenik

        1 septembre 2017 at 08:36

        Heu… je ne vois pas du tout de quoi tu parles 😉

         
      • belette2911

        3 septembre 2017 at 07:02

        Tu imites bien le politicien pris la main dans le sac !!

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :