RSS

[BOUQUINS] Edith Couture Saint-André – Mon Eté Avec Lucifer

20 Sep

ECSA - Mon été avec LuciferDirection le Québec pour cette nouvelle chronique, au menu du jour, Mon Eté Avec Lucifer, signé Edith Couture Saint-André.
Mathilde a 60 ans, comme bon nombre de ses semblables elle aimerait échapper aux méfaits du temps qui s’écoule inexorablement. Sa rencontre avec la jeune et truculente Lucy Fériale pourrait bien être la réponse tant attendue. Mais faut-il prendre au sérieux sa proposition ? Mathilde lui donne trois noms, trois personnes qui lui ont pourri la vie ; non seulement Lucy se débarrasse des « cibles » mais en plus elle lui redonne les années perdues par leur faute. Tentant, certes, mais conclure un pacte avec le Diable n’est jamais sans conséquences…
Un titre arrivé entre mes mains par le biais de ChrisEbouquin, numérisatrice de son état, pour Flamant Noir notamment, mais aussi à son propre compte, comme ce fut le cas pour ce roman. Déçue par le (non) travail de son éditeur, l’auteure a pris contact avec Chris afin de repartir sur de bonnes bases… sur les pistes (parfois cahoteuses) de l’édition indépendante.
Parce qu’il faut bien lui coller une étiquette, j’ai opté pour fantastique (on cause tout de même de Lucifer, ce n’est pas tous les jours qu’on le croise à la boulangerie). Mais le cantonner à cet aspect serait trop réducteur. Le roman a aussi une certaine dimension, sinon sociale, à tout le moins humaine ; nous sommes tous confrontés au vieillissement, au temps qui passe et à ses conséquences, sans parler de l’issue qui nous attend tous au bout du chemin. Je suppose que pour nous, les hommes, la question n’est peut être pas aussi préoccupante que pour la gente féminine (quoique, quand je vois le développement de la gamme cosmétique pour hommes je me dis que je dois être l’un des derniers dinosaures).
Même sans se sentir directement concerné il faut bien avouer que ce sont des thèmes plutôt sérieux, mais rassurez vous, pas de coup de blues à l’horizon après avoir lu ce bouquin. Au contraire l’auteure opte d’emblée pour un ton décalé, bourré d’humour et de traits d’esprit ; rien de tel pour dédramatiser et booster les zygomatiques.
Si vous me suivez depuis déjà quelques temps vous n’êtes pas sans savoir que je suis un athée, non seulement je l’assume mais en plus je revendique le droit de le crier haut et fort. A ce titre je dois bien reconnaître que la réécriture de certains passages de la Bible par Lucy est purement est simplement jouissive, quelle poilade (les grenouilles de bénitier ont dû finir avec des ampoules aux doigts à force de se singer… oups, signer… oui je sais, c’est petit).
J’ai passé un très bon moment avec Mathilde et Lucy, sans oublier bien entendu les amis de Mathilde, dont Sandy (qui use et abuse de tous les moyens possibles et imaginables pour lutter contre les signes du temps) et Philippe (le confident de toujours, pour le meilleur et pour le pire). Le style est léger, la lecture fluide et la bonne humeur omniprésente. Oooh, I feel good !
Un grand merci à Edith et à Chris pour cette découverte. Il me tarde de retrouver tout ce petit monde. Ah oui j’oubliais… il y a une suite. Et vous savez quoi ? Elle devrait très vite faire l’objet d’une prochaine chronique.

MON VERDICT
jd4

Une preuve de plus, même si j’en suis de plus en plus convaincu, que l’auto-édition et l’édition indépendante n’ont pas à rougir face aux grosses machines à fric commerciales. Ces derniers temps je suis tombé sur de véritables pépites.
Un grand merci à vous qui avez su me faire rêver sans saigner à blanc mon portefeuille : Sébastien Tessier, Sara Greem, Jac Barron, Sosthéne Desanges, Frédéric Gynsterblom, Frédéric Clémentz, Céline Barré, Paul Clément, Elen Brig Koridwen et Edith Couture Saint-André. Et mille pardons à ceux que j’ai oublié de citer.

Advertisements
 
4 Commentaires

Publié par le 20 septembre 2016 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , ,

4 réponses à “[BOUQUINS] Edith Couture Saint-André – Mon Eté Avec Lucifer

  1. belette2911

    21 septembre 2016 at 05:44

    Non, mais, tu passes ton été avec qui tu veux, mon grand ! 😆 Décidément, l’auto-édition remonte dans mon estime (non pas que je n’ai pas d’estime pour eux, mais bien souvent, on tombait sur des trucs pire que 50 nuances !).

     
    • Lord Arsenik

      21 septembre 2016 at 07:00

      Pour un « pré-triage » les comms chez Amazon (et autres plateformes) peuvent être un indicateur de qualité. Le hic avec la Zone c’est que pour pouvoir laisser un comm il faut être non seulement inscrit sur le site (jusque là c’est plutôt normal) mais avoir effectué au moins un achat chez eux. Comme je ne commande que des bouquins et qu’ils ont opté pour leur format propriétaire, Kindle, ils ne m’auront jamais comme client.

      Je fais en sorte de promouvoir l’auto-édition et les petits éditeurs sans non plus faire dans le déni ; je consomme et je consommerai toujours, les bouquins qui sortent des kadors de l’édition… Bouder Albin Michel ou Fleuve (pour ne citer qu’eux) reviendrait à passer à côté de grands romans. Ce n’est pas demain la veille que j’opterai pour un quelconque intégrisme éditorial 🙂

       
      • belette2911

        23 septembre 2016 at 07:28

        On veut bien être bobo littéraire, mais on restera toujours avec les gros, pas de bol pour les petits, hélas, mais bon, certains ont eu de la visibilité, même si ce ne sera jamais celle des cadors… Selon que vous serez puissants ou misérables…

        Oui, Amazone est assez sectaire, j’aime pas non plus, tu ne possèdes pas le bouquin et ça me fait chier, parce que quand j’achète un truc, j’aime le posséder en vrai ! Surtout un livre, même si numérique, il doit être dans mon PC et que j’aie le droit d’en faire ce que je veux.

        Mon problème, trop à lire !

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :