RSS

[BOUQUINS] Céline Barré – Péril Au Fournil !

17 Juil

C. Barré - Péril au FournilNouvelle chronique dédiée à un(e) auteur(e) indépendant(e) mais cette fois je suis en terrain connu puisqu’il s’agit du second roman de Céline Barré (après Quel Pétrin !) mais surtout que l’on retrouve, Jocelyne, notre boulangère apprentie révolutionnaire de Tresvilles et son entourage pour le moins animé. Direction le Cotentin (mais pas que) pour ce second opus intitulé Péril Au Fournil !.
Jocelyne ne digère pas la décision du président Ollanzi visant à fusionner les communes de Tresvilles et Grogneul. La boulangère espère mobiliser un maximum de monde afin d’organiser une grande manifestation à Paris, et pourquoi pas renverser Ollanzi ? Son arme ultime pour y parvenir : les réseaux sociaux…
Le hasard de ma PàL a voulu que j’entame ce roman le 14 juillet, soit 24 heures avant que la barbarie et la connerie ne s’abattent sur Nice (84 morts et plus de 200 blessés) et 36 heures avant la tentative de putsch militaire en Turquie et sa répression toute aussi violente (265 morts et pas loin de 1500 blessés). Autant dire que le moment était bien choisi pour une touche de légèreté et une bonne dose de feel good ! Ayant lu et apprécié Quel Pétrin ! je savais que le roman de Céline Barré me ferait oublier pour un temps l’actualité du moment.
Bien que ce second opus puisse être lu indépendamment de son aîné, je vous recommande vivement de commencer par Quel Pétrin ! afin de découvrir de façon plus approfondie les personnages et les événements survenus précédemment. Si toutefois vous passez outre, vous ne serez aucunement largué en prenant le train en route, l’auteure rappelle régulièrement les éléments permettant d’intégrer le récit dans son contexte.
Péril Au Fournil ! gagne en densité (on passe de 184 à 304 pages) ça permet à Céline de pouvoir se concentrer davantage sur les personnages secondaires et de développer autour de chacun une histoire plutôt que de se concentrer exclusivement sur Jocelyne. Et sur ce point le moins que l’on puisse dire c’est que nous serons servis. Bien entendu vous pourrez aussi compter sur de nouvelles rencontres, dont certaines joueront un rôle essentiel pour la suite des événements.
Vous connaissez certainement l’avertissement « Toute ressemblance avec des personnes réelles…« , il est bien entendu de rigueur ici, surtout concernant Ollanzi et sa clique ; il serait en effet tentant de faire le rapprochement avec certains de nos dirigeants. Je pense bien entendu à Ollanzi, même s’il est quand même un cran au dessus de notre Flan national niveau incompétence crasse ; mais celle qui m’aura le plus fait sourire reste la ministre de l’Education Nationale, issue des minorités, choisie pour ses formes plus que pour ses compétences et jamais en manque d’inspiration pour proposer des réformes absurdes… NVB si tu me lis, je ne m’excuse pas !
De nouveau l’auteure joue avec plusieurs leviers de l’humour avec brio, je savais que la sauce prendrait, je n’ai pas été déçu, sourires et rires ont bien été au rendez-vous tout au long de ma lecture. Mission accomplie pour l’apport de bonne humeur. Mais ne vous laissez pas berner par cette apparente légèreté, l’humour peut aussi être un bon moyen d’amener le lecteur un tantinet curieux à approfondir certains thèmes abordés.
Ne comptez pas sur moi pour vous livrer l’issue du duel opposant la boulangère au président. Ce que je peux vous dire en tout cas c’est que la situation de nombreux personnages prendra un virage à 180°. Pour le meilleur… ou pour le pire.

MON VERDICT
jd4d

Publicités
 
10 Commentaires

Publié par le 17 juillet 2016 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , ,

10 réponses à “[BOUQUINS] Céline Barré – Péril Au Fournil !

  1. Céline Barré

    17 juillet 2016 at 18:12

    Merci beaucoup pour cette superbe chronique, je suis très émue.

     
    • Lord Arsenik

      18 juillet 2016 at 07:06

      Merci à toi pour ta confiance.
      Et m… pour la suite ! Je suis sûr que la blogosphère va assurer une belle promo pour ton roman.

       
  2. belette2911

    17 juillet 2016 at 18:41

    Ah, le retour de la boulangère et de ses miches… je sors !

    C’est dans la boite, je l’ai lu et j’ai passé un grand moment de lecture, adoré ! Et l’auteur est très sympa en plus.

     
    • Lord Arsenik

      18 juillet 2016 at 07:04

      Veux tu laisser les miches de la boulangère tranquille… elles sont entre de bonnes mains !

      Le bouquin de Fred Ernotte je l’ai déterré de ma PàL en apprenant qu’il en sortait un second bientôt… je ne me rappelle même plus si c’est lui qui me l’avait envoyé ou pas. Tant pis je lui enverrais quand même ma chronique via FB

       
      • belette2911

        19 juillet 2016 at 07:43

        Maiheu, je touche pas aux miches de la boulangère, moi, c’est pas mon côté de trottoir ! Par contre, son boulanger de mari… mdr

        Lu directement et fais dédicacer par l’auteur.

         
      • Lord Arsenik

        19 juillet 2016 at 07:57

        Pour la dédicace ça risque d’être compliqué… Déjà il y a 22000 bornes qui nous séparent mais en plus je ne suis pas certain que ma liseuse apprécie la plaisanterie à sa juste valeur 🙂

         
      • belette2911

        20 juillet 2016 at 03:28

        Oui, effectivement… certaines liseuses n’ont-elles pas une fonction pour « écrire » sur l’écran, comme sur les tableaux magiques de notre enfance ou celui du livreur quand tu dois signer et que ressemble rien.

         
      • Lord Arsenik

        20 juillet 2016 at 07:22

        Chez Kobo y’a pas l’option dédicace 🙂
        Sinon je vois bien la fameuse tablette… même si je n’en ai jamais croisé en vrai de vrai. Mais bon je ne commande que des pizzas…

         
      • belette2911

        21 juillet 2016 at 07:14

        Tu as de la chance, je ne te raconte pas les gribouillis qui sont censés représenter ma signature de ministre sur le petit appareil du facteur qui apporte les recommandés au boulot.

        Tu dirais le trait d’un enfant ou d’une alcoolique en phase de manque !

        Merde, on fait une demande pour un pluging dédicace ??

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :