RSS

Adieu mon Zeb

25 Juin

Zebulon

Mauvaise surprise ce matin au réveil, Zebulon manquait à l’appel.
Ces derniers temps, malgré les grillages surélevés tout autour de la terrasse, il avait tendance à essayer de passer chez les voisins coûte que coûte. A priori sa dernière tentative a mal tourné.
Un coup d’oeil par dessus le balcon et je l’ai vu roulé en boule au rez de chaussée, comme Sumi un an et demi plus tôt, il nous a fait le grand saut (5 étages).
Je descends en trombe avec un sac de courses, histoires de m’en servir comme d’une civière improvisée afin d’éviter au maximum de manipuler le chat blessé. Beaucoup de sang, détresse respiratoire, une patte cassée… Je le pose délicatement sur sa « civière », le transporte à la clinique située à peine à une centaine de mètres de l’appartement.
Bouton d’appel d’urgence pour faire venir le vétérinaire. Moins de 5 minutes après le gars arrive… pour m’annoncer que Zébulon est mort.

Putain de weekend, il pouvait difficilement plus mal commencer.

ZebulonToujours le premier au garde à vous quand on sortait de la viande…

Publicités
 
21 Commentaires

Publié par le 25 juin 2016 dans No comment

 

Étiquettes : ,

21 réponses à “Adieu mon Zeb

  1. Black Kat

    25 juin 2016 at 15:51

    Mille pensées réconfortantes! Mes chats sont ma famille aussi, mes bébés, et en perdre un est terrible… Courage! 😥

     
  2. Yvan

    25 juin 2016 at 17:17

    je suis triste pour toi, très triste

     
  3. stelphique

    25 juin 2016 at 18:22

    C’est triste….Je suis désolée pour ce petit Zebulon….:(

     
  4. collectifpolar

    25 juin 2016 at 20:26

    Ah ces petites bestioles, si elles nous apportent leur lot de bonheur au quotidien, elles nous rendent bien malheureux quand il disparaissent. Courage mister Lord. Je sais la peine que c’est ! :/

     
    • Lord Arsenik

      26 juin 2016 at 07:36

      Il reste un chat à l’appart… en plus il a le vertige (si si ça existe) donc pas de risque de chute.
      A l’heure d’aujourd’hui on se dit qu’on va rester avec un seul chat.

       
      • collectifpolar

        26 juin 2016 at 16:12

        On fait chacun comme on peut dans ces moments là ! Comme tu dis, à l’heure d’aujourd’hui…

         
  5. Isabelle Chaussard

    25 juin 2016 at 23:18

    Bon courage à vous
    Félinonophile aussi je comprends votre peine

     
  6. belette2911

    28 juin 2016 at 03:25

    Merde, face à la perte de son animal de compagnie, tout le malheur du monde n’est rien… je le sais, je ne compte même plus le nombre de fois où j’ai perdu des chats, mes pigeons (oui, je les aimais bien !!), des chiens, des chevaux… putain, ça fait mal à la gueule.

    Courage à vous 😥

     
    • Lord Arsenik

      28 juin 2016 at 07:46

      On ne s’habitue jamais à ce genre de chose.

       
      • belette2911

        29 juin 2016 at 08:02

        Non, on ne peut pas s’habituer, on crèv de douleur, on saigne on pleure, on ressent le vide. Putain, rien que de penser que je perdrai un jour le chien de mon père que j’adore, ça me fait déjà mal.

         
      • Lord Arsenik

        29 juin 2016 at 09:36

        Du coup notre petit dernier est choyé comme jamais… il s’en passerait volontiers d’ailleurs, n’étant pas particulièrement démonstratif (les câlins c’est quand il veut… ou quand il veut bouffer). 🙂

         
      • belette2911

        1 juillet 2016 at 06:17

        j’en ai une chez mes parents qui est ainsi. Quand elle te fait un câlin, tu te demandes ce qu’elle a, surtout quand elle a mangé !!

         
  7. Abra

    29 juin 2016 at 18:00

    Ce sont tous des chats que nous avons recueilli ils étaient tous en détresse et je me dit que 8 ans ou 10 ans ou 12 ans de leurs vies que nous avons partagés avec eux c’était génial pour eux à la taille XXL. Nous les avons choyés chouchoutés adorés et malheureusement maintenant ils vont resté à jamais dans nos coeurs

    Abra

     
    • Lord Arsenik

      30 juin 2016 at 10:08

      Yep on peut au moins se dire qu’avec nous il aura vécu comme un pacha jusqu’au bout… même si le bout est arrivé trop vite et trop brutalement.

       
  8. edea75

    30 juin 2016 at 03:33

    ça fait tellement mal de perdre ces petites choses toutes poilues. Les circonstances de sa mort sont tristes. Bon courage

     
  9. Zofia

    5 juillet 2016 at 02:18

    Triste pour vous, ces pertes sont vraiment douloureuses… on s’attache tellement à ces boules de poil, courage 😦

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :