RSS

Archives du 19 mars 2016

[TAG] Book FanBooking Award : le prix de l’addict lecture

Un tag récupéré chez Dame Belette.
Comme je ne vois pas pourquoi ce tag devrait être exclusivement féminin je l’ai donc rebaptisé sans sexisme 🙂

Etape 1 – Répondre aux cinq questions du tag original

De quel auteur achèterais-tu n’importe quel livre, sans même lire le résumé ?

Sans hésitation, Stephen King. Même si j’aime bien jeter un oeil à la quatrième de couv’ pour savoir de quoi il va être question.

Ton coup de cœur de 2015 ? Dis m’en un peu plus ?

Là encore pas la moindre hésitation. J’ai eu plusieurs coups de coeur mais le plus marquant aura certainement été Nous rêvions juste de liberté de Henri Loevenbruck.

Pourquoi lui et pas un autre ? Déjà pour le formidable talent de conteur de Henri Loevenbruck. Ensuite parce que violent et parfois sombre ça demeure avant tout une ode à la liberté et à l’amitié. Enfin pour la petite larmiche finale.

Combien de livres lis-tu par an ?

Je n’ai pas de quota imposé. Ca varie d’une année sur l’autre en fonction du temps que je peux libérer pour la lecture.
On va dire entre 60 et 90 en moyenne. 69 en 2015 et 97 en 2014.

Pourquoi une PàL ? Qu’est ce que ça représente pour toi ? Un besoin, une envie irrépressible, la fièvre acheteuse ? Peux tu m’expliquer l’effet PàL ?

Pourquoi une PàL ? Pour m’assurer de longues heures de lecture d’avance… Bon Ok avec un peu plus de 1000 titres en stock, j’ai plutôt quelques années d’avance !

Je suis consommateur compulsif, c’est plus fort que moi dès que je vois un livre qui me plait alors je le prends.
Avec le numérique c’est encore plus facile, même plus besoin d’aller jusqu’à la librairie, quelques clics suffisent pour que le bouquin rejoigne la PàL ! Et en sortant des clous on peut la nourrir sans remords, même pas besoin de dégainer la Carte Bleue.

Donc oui en partie victime de fièvre acheteuse, mais ce n’est qu’un des symptômes de ma PàL, et pas le plus grave. Avant tout c’est une série d’envies irrépressibles. Même si je sais que j’ai de quoi lire pendant des années je continue à me ruer sur les nouveautés, de coup la PàL connaît une croissance exponentielle.

L’effet PàL ? Pour moi c’est justement cette croissance exponentielle, pour un livre retiré (donc lu), trois livres ajoutés. Comme je n’ai pas l’intention de changer mes habitudes je sais que je tirerai ma révérence ne laissant dérrière moi une PàL monumentale. Mais guère encombrante puisqu’elle tient sur une carte MicroSD.

Hé, dis moi ! Comment est né ton blog ?

En l’état actuel il est né en 2009. Mais en fait il faut remonter à 2005, pour le fun je me suis créé un site hébergé chez iFrance, puis au fil des années mon enthousiasme s’est érodé jusqu’à ce que je décide d’abandonner.

En 2009 j’ai découvert WordPress, sa simplicité d’emploi m’a donné envie de remettre le pied à l’étrier. Je ne savais pas alors si j’allais tenir dans la durée ou si, à contrario, la motivation s’était définitivement fait la malle. Comme je suis encore là en 2016 il faut croire que ce second souffle aura été le bon.

Etape 2 – Répondre aux cinq questions posées par le précédent tagué

Voici donc les questions (sans le moindre sens caché, cela va de soi) de dame Belette.

Est-ce que la taille est importante pour toi ?

Je préfère la qualité à la quantité, les deux ne vont pas forcément de pair. Avec Trois jours et une vie, Pierre Lemaitre a prouvé brillamment que l’on peut faire court mais efficace et intense.

Et la profondeur ? Tu aimes ça ? Si oui, où exactement ?

Tout dépend de ce que je suis en train de lire. Dans les thrillers par exemple la profondeur est un élément majeur pour la sauce prenne ; qu’il s’agisse du déroulé de l’intrigue en général ou dans le traitement des personnages.

Par contre au contraire si je me plonge dans un bouquin Feel Good, c’est que je recherche davantage de légéreté.

Tu le fais dans quelle position ?

En général vautré dans le canapé.

Assis dans 99% des cas. Quelques chapitres le matin, entre le réveil et le lever, pour le dernier pourcent.

Le weekend dans mon bain.

Tous les jours ou tu es capable de jeûner dans ce plaisir ?

Je n’envisage pas passer une journée sans lire. Ca peut aller de quelques minutes à plusieurs heures dans la journée, mais en aucun cas ma liseuse ne restera fermée.

Seul(e) ou à plusieurs ?

Généralement seul. Ce qui ne m’empêche pas de partager mes avis (blog, FB, Babelio…).

A plusieurs ça reste 100% virtuel, dans le cadre d’un Book Club. Mon entourage n’a pas forcément les mêmes goûts que moi, donc difficile de partager nos impressions.

Etape 3 – Posez cinq questions à vos tagués

Voici mes cinq questions.

Roman isolé ou saga / série ?

Numérique ou papier ?

Auteurs français ou étrangers ?

Ton genre de prédilection ? Pourquoi ?

Les critiques des autres peuvent-elles influencer ton choix ?

Je ne désigne personne, comme d’hab. Qui voudra bien jouer le jeu, jouera le jeu. Les autres passeront leur chemin.
Et c’est très bien comme ça !

 
9 Commentaires

Publié par le 19 mars 2016 dans Bouquins

 

Étiquettes :