RSS

[BOUQUINS] Poppy Z. Brite – Le Corps Exquis

16 Fév

pzblceIl est des titres que j’ai envie de découvrir sans réelle conviction, juste histoire de vérifier s’ils sont à la hauteur de leur réputation sulfureuse. Le Corps Exquis de Poppy Z. Brite appartenait à cette catégorie, désormais je peux partager mes impressions de lecture.
Andrew Compton est britannique, tueur en série, homo et nécrophile. Jay Byrne est américain, tueur en série, homo et nécrophage. Leur rencontre, dans les bas fonds de la Nouvelle-Orléans, va être aussi passionnée que sanguinolante…
Qu’est ce qu’il y a dans ce pitch susceptible de me faire vibrer ? A part le fait qu’il s’agisse d’une histoire de tueurs en série, rien. Rien de rien ! J’assume totalement mon hétérosexualité donc une histoire d’amour entre deux mecs pervers (et Dieu sait qu’ils ne manquent pas de perversité), au mieux je passe mon tour, au pire ça me laisse de marbre. Baiser ou bouffer les morts ? Merci mais je crois que je vais passer mon tour. Courage mon gars, faut pas mourir idiot !
C’est donc pas franchement convaincu que je me suis lancé… et c’est toujours aussi peu convaincu que j’ai refermé ce bouquin (sans toutefois avoir renoncé en cours de route).
Malsain ce bouquin ? Même pas. Juste ultra gore et trash, souvent plus qu’il n’eut été nécessaire, à se demander si l’auteur(e) ne se complaît pas dans la surenchère. Il faut plus que ça pour me choquer mais le trop plein de descriptions finit par se faire au détriment du rythme et de l’intrigue.
Intrigue ? Hmouais faut le dire vite… Pour qu’il y ait intrigue il faudrait un minimum de suspense, en l’occurrence on flirte avec un taux zéro niveau adrénaline. A part peut être sur la fin, et encore ça manque tellement de crédibilité que ça en devient pathétique.
Bon alors quid des personnages ? Andrew et Jay sont de purs produits psychotiques qui accumulent les clichés du genre, résultat des courses on atteint là encore un taux zéro, mais niveau crédibilité cette fois. Et les autres ? D’un côté on a Luke, homo baroudeur séropositif qui vomit son hétérophobie sur une radio pirate. De l’autre Tran, un jeune viet homo, ex-amant de Luke, rejeté par sa famille qui vivote tant bien que mal… Tout un programme ! Ah oui, au cas où vous ne le sauriez pas, la Nouvelle-Orléans semble peuplée à 99% par des homos. Hé hé, que voilà une info qui ne figure pas dans le guide du routard !
Est-il nécessaire de vous dire que le côté romantique / érotique / pornographique (rayez les mentions inutiles) ne m’a aucunement convaincu ? Là encore encéphalogramme (et accessoirement bandogramme) plat… Je suis (sans surprise) définitivement hermétique au gay porn.
Ajoutez à tout ça un style très quelconque, vous aurez alors un bilan exhaustif de mon ressenti. Une lecture sans grand intérêt, parfois même chiante… S’il évite le zéro pointé c’est uniquement par sa noirceur et son amoralité, mais ce n’est pas suffisant pour lui accorder la moyenne.

MON VERDICT
jd2

Publicités
 
17 Commentaires

Publié par le 16 février 2016 dans Bouquins, Trucs en vrac

 

Étiquettes : , , , , ,

17 réponses à “[BOUQUINS] Poppy Z. Brite – Le Corps Exquis

  1. Yvan

    16 février 2016 at 16:31

    je me demandais justement ce que pouvais bien valoir ce bouquin. Sachant que nous avons des goûts très proches en matière de littérature, je sais maintenant 😉

     
    • Lord Arsenik

      17 février 2016 at 07:37

      Je pense aussi que tu peux zapper, il y a tant de bons bouquins qui nous attendent !

       
  2. stelphique

    16 février 2016 at 19:54

    ah mince je viens de l’emprunter à la bibli, mais je suis trop à la bourre, et il faut déjà que je le rende….Avec ce que tu en dis, je me dis que ce n’est pas pour moi en fait! Je vais passer , et le ramener vite fait. Tu m’as rendu un grand service mdr, j’ai pris comme toi, puisque tueur en série et réputation un peu survoltée autour, mais c’est bon là, tu m’as vacciné…..mdr …

     
    • Lord Arsenik

      17 février 2016 at 07:40

      Qui sait peut être que tu y trouveras ton bonheur… j’ai lu çà et là que c’était un chef d’oeuvre de la littérature underground, mais bon je suis complètement passé à côté !

       
      • stelphique

        17 février 2016 at 07:47

        J’ai vu qu’il créait la polémique surtout maintenant je sais pourquoi…..

         
      • Lord Arsenik

        17 février 2016 at 07:59

        Zofia faisait référence à American Psycho, l’auteur(e) donne l’impression de vouloir pousser le trash encore plus loin… pari réussi mais le résultat est foireux !

         
  3. Zofia

    16 février 2016 at 20:26

    Mouais… au vu du résumé, ça me rappelle American Psycho qui était tellement horrible qu’il n’y avait même pas de vraie histoire derrière pour justifier. J’ai l’impression que Le corps exquis est un peu du même genre, ce n’est donc pas pour moi du tout !

     
    • Lord Arsenik

      17 février 2016 at 07:44

      C’est American Psycho en pire… tu peux passer ton tour !

       
      • Zofia

        22 février 2016 at 19:57

        Ah oui, alors là, c’est clair !! en pire… je me demande comment s’est possible -_-

         
  4. belette2911

    17 février 2016 at 07:18

    Un lesbian porn t’aurait sans doute fait plus d’effet… alors que le gay porn, pour une femme, c’est bandant.

    Bon, trêve de plaisanterie ! À la Nouvelle-Orléans, si tu t’y promène et que tu tombe sur un billet de 500€ au sol, te baisse surtout pas pour le ramasser !! mdr

     
    • Lord Arsenik

      17 février 2016 at 07:48

      Essaye et tu me diras 😉
      Bien entendu je parle du livre, pas expérimentation lesbienne… A moins que ce ne soit déjà fait :-p
      STOOOP ! je ne veux rien savoir

       
      • belette2911

        18 février 2016 at 06:10

        NON !! Jamais de moule sans la frite, c’est ma règle et la tarte aux poils, merci, très peu pour moi.

        J’avais compris que tu me disais d’essayer le roman, pas le lesbianisme ! Mais vu comment tu décris les personnages, ça ne m’inspire pas vraiment… ça sent les gros clichés, là.

         
      • Lord Arsenik

        19 février 2016 at 07:57

        Tu ne rates rien… pour le roman en tout cas 😀

         
      • belette2911

        21 février 2016 at 00:02

        Des deux côté je ne rate rien !!

         
  5. Nathalie M

    20 février 2016 at 03:55

    Franchement, rien que le pitch m’aurait fait fuir. .. j’en ai soupé de ces romans qui ne tiennent que dans la surenchère. Je n’aime plus le trash depuis longtemps et le gay porn ne me fait pas bander moi non plus 🙂

     
    • Lord Arsenik

      20 février 2016 at 07:20

      C’est la débandade organisée ce bouquin !

       
      • Nathalie M

        20 février 2016 at 18:10

        je vois ça oui 🙂

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :