RSS

[BOUQUINS] Jean-Christophe Grangé – Lontano

28 Sep

JC Grangé - LontanoFichtre diantre, en voilà un qui a su se faire attendre ! Depuis Kaïken, sorti en 2012, c’était silence radio sur les ondes de Jean-Christophe Grangé. Autant dire que quand j’ai vu qu’il sortait un nouveau roman je me suis rué dessus. Il m’aura donc fallu le temps d’un weekend (pas à temps plein… j’ai aussi une vie à côté des livres) pour lire Lontano.
Erwan Morvan, commandant d’un groupe de la Crim’ au 36, est envoyè par son père, Grégoire, homme de l’ombre du ministère de l’Intérieur, sur une base aéronavale bretonne afin d’enquêter sur un bizutage qui aurait mal tourné. Erwan va rapidement se rendre compte que les apparences sont trompeuses, l’accident supposé s’avérera être un meurtre. Qui plus est le tueur pourrait bien constituer une menace directe pour le clan Morvan…
Commençons par répondre à la question qui taraude les fans de l’auteur : est-ce que ça valait le coup de poireauter 3 ans pour découvrir Lontano ? Sans hésitation ma réponse est un oui franc et massif, Kaïken m’avait rassuré quant au retour gagnant de Jean-Christophe Grangé, Lontano confirme et va même encore plus avant dans le thriller impeccablement maîtrisé.
Avant de vous parler de l’intrigue il me semble essentiel de vous parler des personnages et plus particulièrement du clan Morvan. L’auteur tisse tout son roman autour de cette famille pleine de secrets et de non dits.
Une famille dominée par le patriarche, Grégoire, flic puis barbouze, il n’a jamais vraiment décroché, agissant toujours dans l’ombre plus ou moins directement pour le compte des gouvernants (et pour le sien aussi au besoin). Un homme dur, au passé trouble et au présent pas très clair. Un mari violent et un père absent, craint par ses enfants. Malgré les coups et les brimades qu’il lui inflige, il pourra compter sur le soutien indéfectible de Maggie, son épouse, femme effacée, complice peut être pas aussi soumise qu’il n’y parait.
Le couple a trois enfants. Erwan, l’aîné, commandant à la BC du 36, marche dans les pas du paternel mais en empruntant moins de chemins de traverse. Eternel protecteur des deux plus jeunes face aux coups de colère du Vieux. Le second, Loïc, est un trader qui a réussi sa vie professionnelle mais complètement foiré sa vie privée à force de se poudrer les narines. Et Gaëlle, la cadette, qui rêve de devenir actrice mais fait plus office d’escort qu’autre chose.
Voilà pour le charmant portrait de famille. L’intrigue va justement ramener le Patriarche 40 ans en arrière. Lors d’une mission en Afrique, au terme d’une longue et éprouvante traque, il a neutralisé l’Homme-aux-Clous, un tueur en série qui s’inspirait des croyances locales pour sacrifier ses victimes. Aujourd’hui c’est au tour d’Erwan de traquer un tueur qui semble s’inspirer du même mode opératoire pour mutiler ses proies.
Comme à l’accoutumée l’auteur nous propose une intrigue richement documentée et particulièrement soignée. 800 pages durant on se fait balader de surprises en rebondissements, bien malin celui ou celle qui devinera le fin mot de l’histoire avant le clap de fin.
Clap de fin ? En fait non pas vraiment, pour la première fois l’auteur nous propose un récit divisé en deux parties. La suite étant annoncée pour le premier trimestre 2016. Je tiens toutefois à vous rassurer, l’intrigue abordée ici connaît sa conclusion ; c’est juste que le clan Morvan n’a pas encore livré tous ses sombres secrets…
Private joke pour terminer cette chronique, je vous livre les premières phrases du premier chapitre en guise de mise en bouche : « Hollande est un connard, une fiotte, une couille molle ! clamait Morvan. Bon dieu, mais quand est-ce qu’un président aura des burnes dans ce pays ? (…) Il a jamais été foutu de faire tourner le PS et on lui donne les clés du pays ? On s’attendait à quoi ? Les Français sont des sales cons, et en un sens, ils ont ce qu’ils méritent ! » Ce n’est pas moi que le dit… mais je n’en pense pas moins !

MON VERDICT
jd4

Publicités
 
17 Commentaires

Publié par le 28 septembre 2015 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , ,

17 réponses à “[BOUQUINS] Jean-Christophe Grangé – Lontano

  1. juliesuitsonfil

    28 septembre 2015 at 16:45

    Ahhhh je dois me l’acheter! Il me fait trop envie 🙂 j’essaie de résister car j’ai pas mal de lectures mais je suis faible…. 😉

     
    • Lord Arsenik

      29 septembre 2015 at 08:33

      Nous sommes tous faibles face aux livres 😀
      Craaquer tu dois…

       
      • juliesuitsonfil

        29 septembre 2015 at 08:55

        😉

         
  2. Azel Bury

    28 septembre 2015 at 18:13

    Sérieux ça comment vraiment comme ça ? mdr ! c’est bien balancé ! Bon ça me donne envie en tout cas! Merci.

     
    • Lord Arsenik

      29 septembre 2015 at 08:34

      Je confirme, ce sont les premiers mots du chapitre 1… mais avant il y a un prologue 🙂

       
  3. belette2911

    28 septembre 2015 at 19:13

    On a les hommes politiques qu’on a élu… mdr et qui va piano va lontano. J’ai acheté aussi le dernier Grangé et j’espère en tirer autant de plaisir que toi 😉

     
    • Lord Arsenik

      29 septembre 2015 at 08:35

      Je pense que tu devrais aimer la chose… j’attends de lire ta critique 😉

       
      • belette2911

        29 septembre 2015 at 17:49

        Faudra pas que je traine trop… d’ici 2 ans, je devrais être à jour dans les nouveautés 2014-2015… oups !

         
      • Lord Arsenik

        30 septembre 2015 at 09:59

        Bienvenue au club, j’ai des bouquins qui traînent dans ma PàL numérique depuis plus de deux ans 🙂

         
      • belette2911

        30 septembre 2015 at 21:51

        Moi moins parce que Kobinou vient de fêter son premier anniversaire !!

         
      • Lord Arsenik

        1 octobre 2015 at 08:32

        Une cargaison de livres en cadeau pour Kobinou 🙂
        La source est intarissable…

         
  4. Nathalie M

    3 octobre 2015 at 19:09

    J’ai toujours adoré Grangé….. jusqu’à Kaiken 😦
    Il m’a déçue, je l’ai trouvé baclé, bref…
    Du coup, j’avoue que je ne me suis pas jetée sur Lontano. Je vais le lire, c’est sûr mais j’attends quelques avis d’abord . Ca commence bien avec le tien 🙂

     
    • Lord Arsenik

      5 octobre 2015 at 09:36

      Ah moi c’est Le Passager qui m’a déçu, j’ai trouvé le final trop abracadabrant… Kaïken j’en garde un souvenir plutôt positif 😉

       
      • Nathalie M

        6 octobre 2015 at 05:37

        comme quoi 😉

         
      • Lord Arsenik

        7 octobre 2015 at 07:06

        L’égout et les douleurs 🙂

         
  5. Foumette

    10 octobre 2015 at 21:06

    Il vient d’atterrir dans ma PAL et c’est trop bon!!!

     
    • Lord Arsenik

      11 octobre 2015 at 06:20

      Je confirme, un bon cru de Grangé cette année 🙂

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :