RSS

[BOUQUINS] Henri Loevenbruck – Nous Rêvions Juste De Liberté

06 Août

H. Loevenbruck - Nous rêvions juste de libertéA force de lire ou entendre des critiques toutes plus enthousiastes les unes que les autres sur ce bouquin j’ai donc décidé de changer mon programme de lectures pour le propulser en pole position de mon Stock à Lire Numérique. A mon tour de vous livrer mes impressions sur le roman Nous Rêvions Juste De Liberté, dernier titre en date de Henri Loevenbruck.
Quand Hugo, un adolescent difficile, se retrouve scolarisé au collége privé catholique de Providence il ose à peine imaginer le calvaire que ça va être pour lui de se retrouver au milieu de ces gosses de riches pourris gâtés. Et pourtant c’est là qu’il va croiser les chemins de Freddy, Oscar et Alex, des ado comme lui, des mauvais garçons déracinés, commencera alors une longue et indéfectible amitié…
Henri Loevenbruck fait partie de ses auteurs qui forcent l’admiration, le gars parvient à donner corps et vie à ses récits, quel que soit le genre abordé (fantasy, thriller, roman historique…). Je n’ai aucune hésitation à affirmer que ce mec à une plume en or. Et ce n’est pas ce roman qui me fera mentir, au contraire il ne fait que renforcer mon admiration pour ce formidable talent de conteur.
Cette fois l’auteur se met dans la peau de Hugo pour nous conter son parcours, avec ses mots à lui ; rassurez-vous même si c’est plus parlé que littéraire ce n’est pas non plus du charabia à la sauce djeun’s qui veut se la jouer racaille. On a vraiment l’impression d’être en face du narrateur, de l’écouter sans oser l’interrompre. Bravo et merci Monsieur Loevenbruck !
Merci pour ce road trip exceptionnel en compagnie de Hugo et ses potes. Un long périple à moto à travers les USA, avec des rencontres (bonnes et mauvaises) et des choix (bons et mauvais) mais surtout riche en émotions en tout genre.
Merci pour cette ode à l’amitié et à la liberté. Merci aussi pour cette belle réflexion sur la Liberté ; qu’est-ce être libre ? Faire tout et n’importe quoi au mépris de tout et de tous ? Pour moi on est davantage dans le registre de l’anarchie là, le concept est sympa aussi mais il a ses limites. Croquer la vie à pleines dents en essayant de faire le moins de tort possible aux autres ? Ca me semble pas mal comme définition, on a jamais dit que c’était facile d’être libre…
Il est temps pour moi de répondre à la question que tout le monde (personne serait sans doute plus réaliste) se pose : est-ce que j’ai versé une larmiche en lisant ce bouquin ? J’aurai pu répondre non car j’ai tenu bon mais l’épilogue m’a achevé !
Les motos et les bikers te laissent de marbre ? Tu kiffes pas les bandes de jeunes ? Moi non plus, mais ça ne m’a nullement empêché d’adorer ce bouquin. Si je n’avais pas déjà publié mon Top 10 il y a fort parier qu’il en aurait fait partie.
Pour la petite histoire ces fameux 1% existent bel et bien et désignent en effet ces gangs de motards considérés comme des organisations criminelles ; les plus célèbres représentants sont les éternels rivaux Hells Angels et Bandidos. Pas vraiment des enfants de choeur !
Le hasard a voulu que je prévoyais de lire Le Syndrome Copernic du même auteur dans le cadre d’un book club, c’est partie remise ; ce ne sera pas ma prochaine lecture mais la suivante.

Morceaux choisis… Et c’est pas évident de choisir tant il y a de belles réflexions dans ce roman.

Plus le temps passe, plus j’ai l’impression de voir nos libertés s’abîmer, comme un buisson auquel on fait rien que de couper les branches, « pour son bien ». J’ai le sentiment que, chaque jour, une nouvelle loi sort du chapeau d’un magicien drôlement sadique pour réglementer encore un peu plus nos toutes petites vies et mettre des sens interdits partout sur nos chemins.

On peut être libres à plusieurs, j’ai dit. Moi, j’ai connu des solitudes qui ressemblaient vachement à des prisons.

(…) je pensais que la vie serait plus jamais la même, que je laisserais plus jamais passer une seule minute sans déguster la liberté, que plus jamais je laisserais rien ni personne m’emmerder, que plus jamais je ferais partie des 99 % de moutons.

La liberté, il y en a partout. Il faut juste avoir le courage de la prendre.

Dans la vie, je crois qu’il vaut mieux montrer ses vrais défauts que ses fausses qualités. Vaut mieux surprendre que décevoir.

Un jour, comme ça, pour me moquer un peu, j’ai dit à la Fouine qu’il avait quand même vachement changé d’avis sur la cocaïne et tous ses beaux discours, avec le temps, et alors il m’a répondu que c’était drôlement plus intelligent d’en vendre que d’en prendre, ce qui n’était pas loin d’être vrai.

Merci aussi à ces anciens « amis » devenus de bons gros patrons bien tristes, qui m’ont appris la saveur amère de la désillusion et de la trahison.

MON VERDICT
jd5Coup double

Publicités
 
23 Commentaires

Publié par le 6 août 2015 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , , ,

23 réponses à “[BOUQUINS] Henri Loevenbruck – Nous Rêvions Juste De Liberté

  1. stelphique

    6 août 2015 at 16:04

    ah trop bien!!!!!!Tu as bien fait de bousculer ton programme, un coup de cœur faut pas passer à coté!!!!!;) Contente de voir que Hugo et sa bande t’ont autant enthousiasmé!!!!!!!;)

     
    • Lord Arsenik

      6 août 2015 at 16:47

      Je savais que Loevenbruck était très fort mais sur ce coup il s’est surpassé !
      Tu as lu L’Apothicaire ? Si non je te le conseille vivement.

       
      • stelphique

        7 août 2015 at 06:02

        Non pas encore lu mais je me le note!!!!!;)

         
  2. gruznamur

    6 août 2015 at 16:18

    bienvenue au club mon pote !
    Eheh tu pensais ne pas y passer, et résister à la petite larme. Je me marre parce que c’est presque mission impossible avec la fin de ce livre 😉

     
    • Lord Arsenik

      6 août 2015 at 16:49

      Sur les 3 Loevenbruck que j’ai lu je n’ai jamais été déçu. Va falloir que je me penche sur ce qu’il fait en fantasy.

       
      • gruznamur

        6 août 2015 at 16:59

        un vrai caméléon ce bonhomme !

         
  3. Anne Sophie

    7 août 2015 at 03:01

    Depuis le temps que je le vois encensé sur les blogs, il faut que je me le fasse !

     
  4. Smadj

    7 août 2015 at 09:54

    Content que le bouquin t’ait plu. Il faut dire qu’il est juste immense 🙂

     
    • Lord Arsenik

      7 août 2015 at 11:28

      Pour le moment je ne connais personne qui n’ait pas succombé à ses charmes ravageurs 🙂

       
      • Smadj

        7 août 2015 at 11:29

        Moi non plus 😉

         
  5. Stéphanie

    7 août 2015 at 23:17

    je ne connais pas mais pourquoi pas. Depuis que je suis les blogs et les forums littéraires, je sors un peu de ma zone de confort livresque. Merci pour cette découverte

     
    • Lord Arsenik

      8 août 2015 at 06:58

      C’est l’un des avantages de la blogosphère, on élargit nos horizons littéraires.

       
  6. nathaliemota

    8 août 2015 at 20:03

    le seul que j’ai lu c’est Le syndrome Copernic et il m’a foutu une putain de claque.
    Celui là est sur le haut de ma liste, je ne vais pas tarder à verser ma ptite larme aussi 🙂

     
    • Lord Arsenik

      9 août 2015 at 07:38

      C’est ma prochaine lecture Le syndrome Copernic. Jamais été déçu par Loevenbruck

       
  7. Foumette

    9 août 2015 at 18:51

    Tu t’y mets aussi? c’est malin…. Je vais bientôt le lire hihihi

     
  8. belette2911

    11 août 2015 at 17:58

    Bon, ben, j’aipuka le lire ! Je dois trouver le temps entre mes deux LC mensuelles !! Argh !

    Belle chronique, beau coup de ❤ et beau coup de poing !

     
    • Lord Arsenik

      12 août 2015 at 07:23

      En plus pas moyen de le proposer à ta binôme, elle l’a déjà lu !

       
      • belette2911

        12 août 2015 at 19:53

        Oui, elle l’a super bien aimé mais elle va pas le relire de suite… et on a un programme établit pour jusque la fin de 2015 !

         
      • Lord Arsenik

        13 août 2015 at 09:20

        Waow quelle anticipation ! C’est à peine si je sais quelles seront mes 3 prochaines lectures 🙂

         
      • belette2911

        13 août 2015 at 18:34

        Je ne connais pas mes trois prochaines lecture, hormis que je dois lire celle de la LC (mais je suis trop tôt, donc, ce sera lecture magazines) et le Replay d’Yvan. Pour le reste, c’est au feeling, mais pour les LC, on prévoit à l’avance avec Stelphique. Je sais que septembre sera composé d’auteurs américains, mois américain oblige et qu’octobre sera composé d’Italiens. Le reste, c’est de la surprise ! ;-))

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :