RSS

Archives du 27 juillet 2015

Mon Top 10 100% Stephen King

Ca

Comme je ne fais rien comme les autres j’ai décidé d’adapter le top 10 littéraire toutes périodes confondues à ma sauce.
Je proposerai donc 2 Top 10 (à ne pas confondre avec un Top 20) ! Un 100% dédié au King et un autre hors King… Oui je sais, c’est de la triche, tant pis j’assume !
Je commence donc avec mon Top 10 100% Stephen King.

1 – Ca
Pourquoi : c’est tout simplement un must de la littérature horrifique et pas seulement dans la bibliographie de Stephen King. Un pavé qui vous mettra les nerfs en pelote et le trouillomètre à zéro ! Flippant à souhait… On ne regardera plus jamais les clowns de la même façon après avoir lu Ca.

2 – Le FLéau
Pourquoi : pour la même raison mais dans un autre genre, c’est pour moi l’un des récits post apocalyptiques les plus réussis. Le combat entre le Bien (Mère Abigaïl) et le Mal (Randall Flagg) prend parfois des proportions mystiques. N’allez pas croire que SK fait dans le manichéisme facile, c’est bien plus subtil et profond. Le final est tout simplement grandiose.

3 – Cujo
Pourquoi : tout simplement parce que c’est avec ce roman que j’ai découvert SK, j’ai tout de suite été accro et depuis je n’ai jamais décroché. Ca fait plus de 30 ans que ça dure !!!
Pour quelqu’un qui adore les animaux (comme moi… mais non pas les bestioles comme moi, pfft j’adore les animaux) c’est une lecture plutôt éprouvante.

4 – Misery
Pourquoi : sans contexte l’une des meilleures histoires de séquestration et huis clos oppressant comme c’est pas permis. Des années après sa lecture Annie Wilkes continue de me donner des frissons. Son point fort : l’absence d’élément fantastique ; juste de la folie pas tout à fait ordinaire (heureusement).

5 – 22/11/63
Pourquoi : d’une part pour que vous ne pensiez que je suis nostalgique des anciens SK, aujourd’hui encore je suis un fidèle lecteur. D’autre part parce que l’intrigue est superbement maîtrisée et revisite le thème de la faille temporelle avec brio.

6 – Shinning
Pourquoi : pour son ambiance unique qui oscille entre maison hantée, possession démoniaque et paranoïa. Oppressant, angoissant… tout ce qu’il faut pour passer des nuits blanches !

7 – Jessie
Pourquoi : SK prouve qu’il peut entretenir une impression de malaise, voire de peur, avec un minimum d’ingrédients. Une nana menottée à un lit dans une piaule paumée au milieu de nulle part. Claustrophobes s’abstenir !

8 – La Ligne Verte
Pourquoi : avec ce bouquin paru initialement sous forme de roman-feuilleton en six épisodes au rythme d’un épisode par mois, SK joue la carte d’un fantastique d’une rare intensité émotionnelle. Un récit plein d’humanité qui ne sombre jamais dans la mièvrerie sauce guimauve.

9 – Simetierre
Pourquoi : une descente aux enfers inexorable qui remue les tripes. Quand le quotidien bien rangé d’une famille ordinaire bascule dans un cauchemar indicible.

10 – Dôme
Pourquoi : essentiellement parce que j’estime que ce roman a été injustement décrié. Mais aussi parce que j’ai beaucoup aimé l’idée de base et la galerie de personnages (sans parler de l’évolution des caractères de chacun au fur et à mesure que la situation empire). Quitte à faire un pied de nez à ses détracteurs, j’ai accepté et apprécié la fin (je ne voyais pas d’autre issue possible).

Au fur et à mesure que je rédigeais mes remarques j’ai eu envie de modifier l’ordre de certains titres, même une fois finalisée je ne suis pas pleinement satisfait. J’ai le sentiment d’avoir injustement négligés certains titres qui auraient leur place dans un top 10.

Suite au prochain épisode avec mon Top 10 hors Stephen King 🙂

 
28 Commentaires

Publié par le 27 juillet 2015 dans Bouquins

 

Étiquettes : ,