RSS

[BOUQUINS] Azel Bury – La Femme Qui Tua Stephen King

22 Juil

A. Bury - La femme qui tua Stephen KingComment voulez-vous que je résiste à un titre pareil ? La Femme Qui Tua Stephen King, avec un titre pareil et le label humour noir, la route du premier roman d’Azel Bury ne pouvait que croiser la mienne. D’ores et déjà je peux prédire que la rencontre sera treop courte (un peu plus de 100 pages).
Irma, une quadra française fauchée, rêve de devenir écrivain mais pas de bol à chaque fois qu’elle a une brillante idée il s’avère que ça a déjà été fait par Stephen King. Pas de doute, le King de Bangor doit payer, d’une manière ou d’une autre…
Si vous vous attendez à un plaidoyer contre Stephen King ce livre n’est pas pour vous ; c’est au contraire un hommage, aussi brillant qu’original, au King. Un hommage qui mixe effectivement humour noir (et parfois gore) et thriller, sur fond d’une histoire totalement improbable (pour ne pas dire du grand portnawak) mais jouissive.
Pour attirer l’attention de Stephen King, et éventuellement obtenir un dédomagement, Irma imagine des nouvelles mettant en scène son idôle dans des situations pour le moins inhabituelles. Ca peut paraître n’avoir ni queue ni tête, mais il existe bel et bien une continuité dans le récit. Sans doute pas parfait mais foutrement bien foutu quand même !
Pour un premier roman Azel Bury ose l’originalité, une chose est sûre ça me donne envie d’aller plus avant dans la découverte de l’univers littéraire de l’auteure. Certes il faut être fan du King pour apprécier pleinement ce bouquin, heureusement ce n’est pas une espèce en voie de disparition (n’en déplaise à Bangor’s Blog… faut lire le bouquin pour comprendre).

Tracy me demanda ce que j’aimais chez King. Je lui expliquais qu’il m’apportait non pas la vie, mais une espèce de pouvoir surnaturel, celui d’avoir des émotions réelles en lisant des situations fictives. Elle avait dû mal à capter comment on pouvait à ce point se plonger dans un livre, de King ou de quiconque. Pour elle, la vie n’avait aucun concurrent sérieux pour ce qui était de ressentir les choses.
— Tu comprends, il suffit de regarder autour de soi, de lire le journal, de regarder la télé, ou simplement de se souvenir du passé pour ressentir des choses vraies. La vie, les sentiments, c’est ça, c’est pas les histoires débiles d’un écrivain psychopathe !
— Mais non, mais pour quelqu’un comme moi qui n’a rien vécu d’exceptionnel, ça représente beaucoup, une source de réflexion, un concentré d’émotions pures ! Je commence un livre en me régalant d’avance de tout ce que je vais lire. Parce que je sais d’avance ce que je vais trouver chez King.
— Quelles émotions ? La peur ? La frayeur ? On a vraiment besoin de ça pour se sentir vivant ?
— De ça et du reste, évidemment ! N’oublions pas l’humour. Mais tu as raison, lire ce genre de livre, ce n’est rien d’autre que faire un tour de grand huit, se sentir mourir pendant quinze mètres de chute à pic, et remonter en rigolant. Des sensations presque physiques. C’est devenu une drogue. Je ne peux pas me passer de ce genre d’histoires.

J’ai reçu ce bouquin par mail de façon tout à fait anonyme, l’envoyeur précisait simplement qu’en tant que fan de Stephen King je devrais prendre mon pied en lisant ces quelques pages. Comme vous pouvez le constater il ne s’est pas trompé !
Par contre le fichier reçu était catastrophique au niveau mise en page et codage, n’ayant pas l’original à portée de main j’ai recodé tant bien que mal, en espérant ne pas avoir sabordé le travail de l’auteure. L’ensemble me parait cohérent même si vraisemblablement, il manque certaines dates dans le Bangor’s Blog.
S’agissant d’une auteure auto-éditée et surtout n’ayant aucune garantie que le fichier qui m’a été envoyé soit la version commerciale finale (même si le bouquin date de 2008), je ne tiendrai pas compte de cet aspect purement technique dans mon, appréciation.

MON VERDICT
jd4

Publicités
 
25 Commentaires

Publié par le 22 juillet 2015 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , ,

25 réponses à “[BOUQUINS] Azel Bury – La Femme Qui Tua Stephen King

  1. gruznamur

    22 juillet 2015 at 15:24

    donc pas possible que je passe à coté 😉

     
  2. stelphique

    22 juillet 2015 at 17:51

    Impossible pour moi aussi donc 😉 Et c’est clair que le King trouve toujours les meilleures idées…..;)

     
  3. collectifpolar

    23 juillet 2015 at 16:55

    C’est vrai que rien que le titre …C’est une vrai promesse. Merci pour cette découverte cher Lord. 🙂

     
    • Lord Arsenik

      24 juillet 2015 at 07:16

      En plus c’est une bonne action de l’acheter (ce que je n’ai pas fait mais je le ferai prochainement), l’auteure est auto-éditée.

       
  4. azelbury

    23 juillet 2015 at 20:07

    Grand merci pour votre avis sur lequel je tombe par hasard ( j’ai l’oeil ! 😀 ) Je suis ravie, vraiment que le livre vous ait plu. Bon, effectivement pour le fichier ça doit être du piraté parce que je pense que le fichier exploité sur Amazon ne contient pas (trop) d’erreur typo ou autre, je n’ai pas eu de remarque particulière par rapport à ça… Partagez-le si vous voulez mais pas trop hein sinon pan-pan les fesses ! Irma va se mettre en colère et vous savez comment ça finit ! hihi ! Faites de la pub et offrez la version papier à maman, papa, cousin Edouard et Tatie Janine ! Je suis VRAIMENT FAUCHÉE !!! ( et merci encore ! ) 😀 http://www.amazon.fr/Femme-qui-tua-Stephen-King-ebook/dp/B00OL0R5Q2

     
    • Lord Arsenik

      24 juillet 2015 at 07:11

      Merci pour votre commentaire.
      La version que j’ai fait 133 Ko contre plus d’un méga pour la version dispo sur Amazon, dionc bel et bien un ebook piraté (mal piraté qui plus est).
      Je ne compte pas diffuser à tout va votre roman, l’auto-édition est un challenge courageux je ne ferai rien qui puisse lui nuire. Qui plus est je ne partage que les livres que j’ai acheté (pas bien, je sais).
      Du coup j’achéterai certainement vos deux autres romans même si je ne suis pas fan d’Amazon.

       
  5. Steph*

    23 juillet 2015 at 20:32

    Ce livre a l’air absolument génial!!! Je pense que je vais m’y intéresser =)

     
  6. belette2911

    23 juillet 2015 at 21:41

    Mais comment faire pour le lire ?? Fouiller les commerces de livres ?

     
    • Lord Arsenik

      24 juillet 2015 at 06:59

      Je ne l’ai jamais vu en version papier… Allo, Amazon ?

       
      • belette2911

        24 juillet 2015 at 17:52

        ♫ faut lui dire « Amaaazoon, c’est quelqu’un pour toi » ♪

         
  7. azelbury

    24 juillet 2015 at 08:55

    Hello, people, vous avez bien sûr les deux versions sur la page Amazon (désolée je ne l’ai pas mis ailleurs ! ) ebook : http://www.amazon.fr/Femme-qui-tua-Stephen-King-ebook/dp/B00OL0R5Q2
    Broché : http://www.amazon.fr/Femme-qui-tua-Stephen-King-ebook/dp/B00OL0R5Q2
    il y a des logiciels gratuits pour lire tout ça sans liseuse ( sur PC ou Tablette voir sur Amazon )

    J’ai un seul autre livre en vente ( la baie des morts ) le troisième arrive pour Novembre…

    MERCI encore, vous êtes super… 🙂

     
  8. Lilou

    25 juillet 2015 at 06:28

    purée ! je vais être obligée de le lire lol merci Fred…. au secours ma PAL ! 🙂

     
    • Lord Arsenik

      25 juillet 2015 at 07:47

      Une centaine de pages ça se lit en un rien de temps 🙂

       
  9. nathaliemota

    26 juillet 2015 at 16:39

    ça c’est original! Le hic, c’est que je n’ai pas de liseuse, du coup je vais passer à côté 😦

     
    • Lord Arsenik

      26 juillet 2015 at 17:11

      Il existe aussi en format papier chez Amazon 🙂

       
      • nathaliemota

        26 juillet 2015 at 17:26

        ha ben j’ai plus d’excuses alors 🙂

         
  10. Foumette

    6 août 2015 at 20:26

    J’ai découvert cette auteure avec « La baie des morts » que j’ai adoré… J’ai son suivant… et je pense que celui-ci va atterrir chez moi!!!!

     
    • Lord Arsenik

      7 août 2015 at 07:39

      Pas lu La Baie des Morts va falloir que je me le trouve

       
  11. Anne Sophie

    7 août 2015 at 03:00

    Et ca peut plaire même si on n’aime pas particulièrement SK ?
    Enfin, si on n’a pas lu beaucoup de ses livres…

     
    • Lord Arsenik

      7 août 2015 at 07:42

      Honnêtement je pense qu’il vaut mieux être fan de SK pour apprécier.
      Tente le coup, une centaine de pages ça se lit vite 🙂

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :