RSS

[BOUQUINS] Marc Raabe – Incision

29 Juin

M. Raabe - IncisionOn ne peut pas vraiment dire que les écrivains allemands se bousculent dans mon Stock à Lire Numérique, du coup quand je suis tombé sur Incision de Marc Raabe ça a tout de suite titillé ma curiosité. Ajoutez à cela une couv’ très visuelle et un pitch plutôt alléchant, voilà qui me donne suffisamment de bonnes raisons pour me laisser tenter.
La vie de Gabriel bascule quand sa compagne Liz Anders, une journaliste free lance de renom, l’appelle à la rescousse. Sur place Liz est introuvable, par contre la police est là pour un meurtre dont Gabriel devient le principal suspect. Pour lui, et pour Liz, le cauchemar ne fait que commencer…
Pour un premier roman l’auteur manie plutôt habilement les règles du genre. Près un prologue qui nous met l’eau à la bouche sans toutefois en dire trop, on plonge au coeur de l’intrigue, vingt neuf ans plus tard. Marc Raabe nous ferre en quelques pages, impossible ensuite de lâcher le bouquin avant de connaître le pourquoi du comment ; bien malin celui qui démêlera l’écheveau avant que l’auteur ne nous livre les réponses tant attendues.
Certaines situations peuvent parfois manquer de crédibilité mais finalement ces menus défauts se font vite oublier tant le rythme de l’intrigue nous tient en haleine. On se doute bien que la clé de l’énigme se trouve dans les événements mentionnés dans le prologue, mais il faudra faire preuve de patience avant de voir les pièces du puzzle s’assembler.
Les personnages sont bien travaillés, je pense notamment à Gabriel qui, de prime abord, n’a pas toutes les cartes en main pour s’attirer la sympathie du lecteur mais on ne peut qu’adhérer à son combat pour découvrir la vérité et sauver celle qu’il aime. Le contraste entre les deux frères est saisissant, le jour et la nuit !
Un thriller efficace qui mettra vos nerfs à rude épreuve, une intrigue dure où l’action brute cohabite avec des aspects plus psychologiques, une atmosphère parfois glauque mais au final l’ensemble est moins trash que ce qu’aurait pu faire par exemple Maxime Chattam avec les mêmes ingrédients.
Des chapitres relativement courts et un style très direct permettent de se plonger au coeur de l’intrigue et surtout de maintenir, jusqu’au clap de fin, un rythme endiablé. Bref une belle découverte et une bonne surprise.

MON VERDICT
jd4

Advertisements
 
18 Commentaires

Publié par le 29 juin 2015 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , , ,

18 réponses à “[BOUQUINS] Marc Raabe – Incision

  1. nathaliemota

    29 juin 2015 at 15:11

    C’est vrai que je connais peu d’auteurs allemands. Fitzek c’est pas mon truc et je me désespère de voir Zoran Dvrenkar retrouver un éditeur français.
    Bah faut voir , ta chronique donne envie 🙂

     
    • Lord Arsenik

      30 juin 2015 at 07:39

      Zoran Drvenkar est plus exotique : Croatie.
      Sonatine l’a lâché (ou inversement) ? Il me semble pourtant que Toi avait bien cartonné.

       
      • nathaliemota

        30 juin 2015 at 17:51

        je ne connais pas le fin mot de l’histoire mais je crois que c’est ça. A mon grand regret…. « Toi » a été un énormissime coup de coeur

         
      • Lord Arsenik

        1 juillet 2015 at 07:28

        Dommage. Gros coup de coeur aussi pour Toi… Le bouquin pas toi, enfin si toi aussi… mais non… enfin si… Au secours !!!

         
      • nathaliemota

        2 juillet 2015 at 16:40

        mais que nous arrive t’il ?? mdr

         
      • Lord Arsenik

        3 juillet 2015 at 08:09

        J’en perds mon lapin latin… ah merde je cause pas latin (à part avec Asterix) !

         
      • nathaliemota

        4 juillet 2015 at 03:12

        cessons! cette histoire est impossible! Adieu…. je ne t’oublierai jamais….
        hihihihi

         
      • Lord Arsenik

        4 juillet 2015 at 06:47

        Ne me quitte paaaaaas ! Je serai l’ombre de ton ombre par une nuit sans lune… mais oui tu as raison c’est impossible de continuer ainsi 😉

         
      • nathaliemota

        4 juillet 2015 at 15:14

        je m’en vais noyer mon chagrin dans un pot de glace Haagen Dasz…

         
  2. stelphique

    29 juin 2015 at 17:21

    Jamais vu avant, mais ça a l’air pas mal……;)
    Merci du partage!!!!;)

     
    • Lord Arsenik

      30 juin 2015 at 07:35

      Je l’ai croisé par hasard alors que je venais de m’offrir L’Inciseur de Sebastian Fitzek. La ressemblance des titres (en VF) et le fait que ce soient deux auteurs allemands ont éveillé ma curiosité.
      Sans regrets, il mérite vraiment le détour.

       
  3. belette2911

    29 juin 2015 at 21:16

    Je dois le lire aussi et tu me mets l’eau à la bouche 😉

     
    • Lord Arsenik

      30 juin 2015 at 07:33

      C’est pas le thriller de l’année mais pour un premier roman c’est plutôt réussi.

       
      • belette2911

        30 juin 2015 at 16:44

        On a droit à quelques premiers romans réussis ! La fille du train, les réponses…

         
      • Lord Arsenik

        1 juillet 2015 at 07:29

        Pas encore lu ces deux là mais ils sont en stock… je les lirai un jour, je les lirai !!!

         
      • belette2911

        1 juillet 2015 at 18:33

        moi aussi sont dans le stock et oui, je dois les lire !

         
  4. Foumette

    1 juillet 2015 at 17:30

    C’est pas possible ça…m’en sors déjà pas avec ma MAL et toi, tu en rajoutes!!!! Pffff…le pire est que je ne t’en veux même pas!!!!

     
    • Lord Arsenik

      2 juillet 2015 at 07:18

      Plus c’est long, il paraît !
      Ta MAL doit devenir HAL (H pour Himalaya) 🙂

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :