[BOUQUINS] Guillaume Musso – L’Instant Présent

G. Musso - L'Instant PrésentUne fois de plus les aléas de mon Stock à Lire Numérique m’éloignent temporairement de mon challenge retrouvailles. Cette fois le coupable est Guillaume Musso, dont le dernier roman, L’Instant Présent, s’est invité dans mon stock à croissance exponentielle !
Arhtur Costello, hérite d’un phare et de la maison attenante, son père lui laisse toutefois deux consignes : ne jamais vendre le bien et ne jamais essayer d’accéder à la pièce du sous-sol dont l’accès a été muré. La tentation et la curiosité seront trop fortes, à peine son paternel parti, Arthur entreprend de découvrir le secret de cette fameuse pièce cachée. Commence alors pour lui une aventure défiant toutes les lois de la logique et du possible…
Avec son nouveau roman Guillaume Musso joue sur un habile mélange des genres avec une nette dominante du fantastique (pour tout ce qui concerne la malédiction du phare) qui laisse aussi la part belle à la romance (avec une belle et surtout originale histoire d’amour impossible), le tout se lit comme un thriller par le rythme imposé. Au fur et à mesure que l’échéance approche on se demande si Arthur va parvenir à briser la malédiction et surtout comment il va s’y prendre. A l’instar de son précédent roman, Central Park, l’auteur nous offre un final en forme de pied de nez qui remet en cause toute notre perception du récit. Et une fois de plus on se laisse surprendre avec plaisir.
Le récit repose pour beaucoup sur le personnage d’Arthur, on se doute bien qu’il va ouvrir cette foutue pièce interdite (mettez vous à sa place, le meilleur moyen de vous faire faire quelque chose c’est de vous dire de ne surtout pas faire ça), parfois le gars est un peu tête à claques même si ce qu’il vit n’est pas évident il a un peu tendance à oublier que pour les autres aussi la situation est compliquée à gérer. Mais il faudra aussi compter avec Lisa, la femme dont Arthur va tomber amoureux, qui va justement devoir s’adapter à une situation hors du commun, parfois ça passe, parfois ça casse… Difficile de lui jeter la pierre. Indéniablement mon coup de coeur va à Sullivan Costello, le grand père d’Arthur, qui fut lui aussi victime de la malédiction du phare.
Une écriture agréable, une intrigue prenante à souhait, résultat des courses le bouquin se lit d’une traite. Vautré dans le canapé je l’ai dévoré en un après-midi pour ma part. Pour le classico 2015, Levy vs Musso la victoire va de nouveau, et incontestablement, à Guillaume Musso !

MON VERDICT
jd4

24 réflexions au sujet de « [BOUQUINS] Guillaume Musso – L’Instant Présent »

    1. Pris une rallonge de 4Go pour Kobinou. Le 1Go par défaut c’est trop juste.
      Mais commence à fatiguer, il va falloir que je songe à la remplacer par un modèle plus récent…

      1. Oh, qu’ouïs-je ?? Il y a du remplacement dans l’air ?? C’était la Kobo Aura, toi, ou une plus petite ? Et là, tu va prendre quoi ? Une avec un écran plus grand, comme la mienne ? (qui est super, sois-dit en passant).

        Pas encore arrivé à la faire déborder, par contre ! mdr

      2. Kobo Touch, la toute première.
        J’hésite encore entre la Aura ou la H20… avec une préférence pour la H20 🙂

        4Go ça devient difficile à faire déborder. Faut dire aussi que je laisse les bouquins déjà lus dans la bestiole donc forcément ça n’aide pas !

      3. Je laisse les lus aussi !!

        Purée, la H20 résiste à l’eau et à la poussière !! En fait, c’est la même que la mienne, juste que tu peux te baigner avec 😀

        2 mois de batterie, mon cul si tu utilises la lumière du led pour l’écran ! Je ne la coupe que quand je suis au soleil et avec elle, ça tient pas deux mois !

      4. Je lis déjà dans mon bain de temps en temps mais c’est vrai que je ne suis pas tranquille…
        Je me suis habitué à l’absence de rétroéclairage, le LED devrait servir uniquement quand il fait trop sombre.

      5. J’ai du mal sans, moi, j’aime bien le LED, c’est moins sombre et je l’utilise souvent; surtout que ma liseuse est planqué dans un des tiroirs « ouverts » du bureau… hihihihihi.

        Non, je ne pourrais pas lire sous la douche…

      6. PS : « Pour 30 minutes de lecture par jour avec ComfortLight allumé ou éteint, et Wi-Fi désactivé. »

        30 minutes de lecture par jour et tu tiens 2 mois… je lis des heures, moi ! Mdr

      7. 30 minutes par jour ? C’est une blague, faut vraiment que le bouquin soit chiant à mourir !!!
        La mienne tient une semaine en général.

      8. Moi aussi, mais je recharge souvent une fois par semaine, en même temps que je la nourri de livres ! C’est limite une oie au gavage, parfois…

        Oui, 30 minutes par jour, c’est ce qui a comme explication à l’astérix… l’astérisque à côté des deux mois de durée de batterie. Ils ont dû calculer avec le pensionné de ma connaissance qui ne lit que 20 minutes par jour parce que plus, il a mal aux yeux !

  1. Tiens, tu me donnerai presque envie de relire du Guillaume Musso.
    Mais bon cet auteur n’a pas besoin de moi pour être découvert et lu.
    Mais merci pour cet avis avisé cher Lord

    1. Je pense qu’il ne fait pas partie des auteurs en mal de reconnaissance… même si les détracteurs ne manquent pas.
      Je suis bon public et ça change de mes habitudes.

  2. Je suis perdue là…je ne pensais pas le lire puis tu me conseilles de le lire….Que dois-je faire???

  3. Je vais le lire. Dès cette semaine, je vais aller le chercher… trop de bonnes critiques… faut que je le lise maintenant ! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s