Le Petit Chat Est Mort – RIP Sumi Charoufou

Ca fait deux jours que je réfléchis à la meilleure façon de pondre ce post… finalement je crois qu’il n’y en a pas. Perdre un animal de compagnie est toujours un déchirement qui va bien au delà des mots.
Je laisserai donc la parole à Renaud pour mettre des mots sur cette douleur qui me bouffe depuis jeudI.
Ce sera toujours à lui que je penserai quand j’entendrai cette chanson…

charoufou

Renaud – Le Petit Chat Est Mort

Va donc pas pleurer
Y s’baladait peinard
Il avait pas d’collier
Il était libre d’aller
Et d’rev’nir pour bouffer
Il était même pas prisonnier
De ton amour insensé

T’aurais quand même pas
Voulu qu’y vive comme un con
Sur le canapé
Loin des gouttières des pigeons
C’était un aventurier
T’aurais pas voulu qu’on l’attache
Y t’aurait miaulé : « Mort aux vaches ! »

Le petit chat est mort
Il est tombé du toit
C’est comme ça
Il a glissé sur j’sais pas quoi
Et Patatras
On l’enterr’ra demain j’te jure
Dans un joli carton à chaussures

Le petit chat est mort
Et toi et moi on va couci-couça
A cause de quoi ? A cause que c’est
Chaque fois comme ça
Pourquoi c’est toujours les p’tits chats
Et jamais les hommes qui tombent des toits ?

C’était un vrai sac à puces
Encore plus libre qu’un chien
Pas l’genre pour un su-sucre
A te lécher la main
Mais la liberté tu vois
C’est pas sans danger c’est pour ça
Qu’elle court pas les rues et les toits

C’était un vrai Titi
La terreur des p’tits oiseaux
La nuit y s’faisait gris
Pour les croquer tout chauds
C’est un peu salaud
Mais t’as jamais mangé d’moineau
C’est pas plus dégueu qu’un MacDo

Le petit chat est mort
Il est tombé du toit
C’est comme ça
Il a glissé sur j’sais pas quoi
Et Patatras
On ira d’main dans un jardin
L’enterrer au pied d’un arbre en bois

Le petit chat est mort
Et toi et moi on va couci-couça
A cause de quoi ?
A cause qu’on s’demande bien pourquoi
T’as jamais un pape sur les toits
Etre trop près du ciel p’t’être qu’y z’aiment pas

J’aurai pu profiter ce post pour cracher mon fiel sur une putain de clinique vétérinaire qui pense au fric avant de penser au bien être de l’animal que l’on lui confie, mais même ça je n’en ai plus l’envie. Faut me laisser quelques jours pour digérer l’inéluctable…