RSS

[BOUQUINS] Elspeth Cooper – Les Chants De La Terre (La Chasse Sauvage 1)

12 Août

E. Cooper - Les Chants De La TerreCela fait un moment que je n’ai pas tâté un peu de fantasy, rien de tel qu’un Book Club pour y remédier puisque l’heureux élu du mois d’août a été Les Chants de La Terre, premier opus de la tétralogie La Chasse Sauvage d’Elspeth Cooper.
Gair est condamné à mort pour sorcellerie mais sa peine est commué, il sera marqué au fer et banni de la Ville Sainte. Il pourra compter sur l’aide d’Alderan, un mystérieux vieillard qui semble en savoir bien plus qu’il ne veut le dire. Ensemble ils rejoindront l’Ordre du Voile où Alderan et ses pairs apprendront à Gair à maîtriser ses talents magiques…
De prime abord ce bouquin avait tout pour me tenter, un éditeur qui fait référence dans le genre (Bragelonne), une couv’ sublime et un pitch alléchant ; alors comment se fait-ce que je sois passé à côté ? Hmmm sans doute parce que les libraires de la place sont plutôt frileux en matière de fantasy, ils ne misent que sur les valeurs n’ayant plus rien à prouver (Le Trône de Fer ou L’Epée de Vérité par exemple). Reste à savoir maintenant si le contenu va tenir toutes ses promesses.
D’ores et déjà il faut savoir que le propre de la fantasy est de proposer une intrigue qui se déroule univers imaginaire, ce qui implique de poser les bases de ce monde (pas seulement sa géographie mais aussi son organisation politique et religieuse et les différents peuples qui y vivent). Ca peut être fastidieux (pour ne pas dire franchement chiant) à moins que les infos ne soient disposées çà et là dans le récit, avec une parcimonie étudiée. C’est le cas présentement, on découvre cet univers régi par ses propres lois au fil des pages et de l’intrigue, ça passe comme une lettre à la poste.
On découvre donc un monde où l’Eglise impose sa loi ce qui implique bien entendu une bonne dose d’obscurantisme et d’hypocrisie (ce n’est pas forcément de la fiction d’accorder religion avec obscurantisme et hypocrisie), de fait la magie n’est pas vraiment vue d’un bon oeil par ces grenouilles de bénitier. Mais bon comme on est dans le domaine de la fantasy il faut bien qu’il y ait magie et sortilèges.
Tout est à l’image de l’univers imaginé par Elspeth Cooper, l’auteure joue la carte de la simplicité (vous n’aurez pas une ribambelle de personnages à mémoriser, ni alliances entre races et/ou factions). Une simplicité qui n’a rien de superficiel, servie par une intrigue qui, à défaut d’être totalement originale, tient bien la route avec son lot de surprises et d’émotions, mais aussi et surtout par une écriture enchanteresse (un grand merci à Caroline Nicolas, pour la qualité de sa traduction).
Peut être que l’adepte forcené de fantasy restera quelque peu sur sa faim (on est loin de la complexité et de la richesse du Trône de Fer par exemple), nul doute que le profane et le fan moins exigeant y trouvera son bonheur. Personnellement ça a été mon cas (alors que je me revendique fan absolu de la saga de George R.R. Martin) ; ce premier tome pose les bases d’une intrigue qui ne peut que se développer par la suite (on devine qu’il reste beaucoup à découvrir avec notamment le Royaume Caché), une très bonne mise en bouche qui donne envie de poursuivre l’aventure en compagnie de Gair.
Si vous vous demandez d’où vient le titre sachez que les Chants de la Terre désigne la source de la magie (une musique et des couleurs que l’utilisateur tisse selon ses besoins), quant à la Chasse Sauvage il vous faudra attendre la dernière partie du bouquin pour savoir ce à quoi elle se rapporte.
Un bémol ? Une fin peut être un peu trop abrupte mais je vous laisse vous faire votre propre opinion de la chose. Globalement une totale réussite, je sais que je me répète mais pourquoi devrai-je me montrer avare en compliments ?
A ce jour seul les deux premiers volumes de la série sont disponibles chez Bragelonne (et accessoirement dans mon Stock à Lire Numérique), le troisième devrait faire son apparition dans les prochains mois. Concernant le quatrième et dernier, il faudra se montrer patient, celui-ci n’étant pas encore publié en anglais. C’est là que le bât blesse avec les sagas de fantasy, à un moment ou à un autre on se retrouve confronté à la frustration de l’attente… Mais bon ça reste raisonnable d’espérer une sortie courant 2015/2016, à titre de comparaison et avec une bonne dose d’optimisme, on peut envisager le livre 6 du Trône de Fer sur la même période et il faudra encore prendre son mal en patience avant d’ouvrir le septième et dernier (?) volume.

Advertisements
 
13 Commentaires

Publié par le 12 août 2014 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , , ,

13 réponses à “[BOUQUINS] Elspeth Cooper – Les Chants De La Terre (La Chasse Sauvage 1)

  1. Yannick de Prose-Café

    12 août 2014 at 07:17

    Bonjour
    J’ai beaucoup aimé votre article, je suis moi-même fan de fantasy alors que je n’ai pas lu une page du Trône De Fer.
    Il arrive que Bragelonne ne fasse aucune promo pour un livre qui est bon et se déchire pour quelque chose de … BOF
    En tout cas cela me donne envie de le lire.
    Merci
    Yannick

     
    • Lord Arsenik

      12 août 2014 at 14:15

      J’espère que vous ne serez pas déçu si vous vous lancez dans la série 🙂
      Il parait qu’au moment de sa sortie Bragelonne a fait une campagne marketing énooorme !

       
  2. stelphique

    12 août 2014 at 08:05

    Je l’avais reperé celle ci et puis sachant que c’est une saga, je me suis demotivée…Entre l’attente et le nombre des livres, ca m’enerve au bout d’un moment…..Mais bon ta chronique donne bien envie!!!!

     
    • Lord Arsenik

      12 août 2014 at 14:16

      4 tomes dont trois déjà écrits et le dernier bien avancé. L’attente devrait être supportable (avec une PàL bien remplie).

       
  3. belette2911

    12 août 2014 at 18:42

    Ben tiens, ça m’intéresse, mais tu connais mon dilemme : comment arriver à lire tout ça ???? 😆

    par contre, je rectifierai une de tes phrases… quand tu parles de »religion avec obscurantisme et hypocrisie », je te dirai que ce n’est pas la religion qui est hypocrite, c’est l’homme et l’usage qu’il fait de la religion 😉 C’est l’église et ses représentants qui est obscure, riche, prétentieuse, hypocrite, et tutti quanti… parce qu’elle s’est éloignée de la religion et qu’elle ne la respecte pas 😀

    Mais ceci est une autre discussion 😆

     
    • Lord Arsenik

      12 août 2014 at 19:31

      Si tu veux du rab de PaL tu n’as qu’à demander.

      En fait pour moi la religion c’est une création des hommes, la foi est spirituelle. Mais effectivement c’est une autre histoire

       
      • belette2911

        13 août 2014 at 05:00

        Comme si je manquais de rab… 😆 s’il me prend une frénésie textuelle, je t’enverrai un MP, merci 😉

        La religion a des concepts intéressants pour la vie en société, elle a posé les règles de morales et les anciens avaient déjà compris des tas de choses, notamment avec le crédit moyennant intérêts, qui est interdit (sauf dans la Thora). Ils savaient déjà les dégâts que pouvaient faire les paiement d’intérêts. 😉

        Pour les vrais croyants, elle a été dictée par Dieu. Moi, je me pose encore et toujours des questions, ce qui est le but du jeu :d

         
      • Lord Arsenik

        13 août 2014 at 06:29

        C’est marrant de se poser des questions et de remettre ne question 🙂

        Faudrait donner des cours de spiritualité aux banquiers, qu’ils arrêtent de nous pomper jusqu’à la moelle avec les intérêts et frais en tout genre.

         
      • belette2911

        13 août 2014 at 17:53

        Oui, c’est marrant, mais ça donne mal à la tête, parfois 😀 mais ça ne fait pas de tort, ça ouvre l’esprit.

        Malheureusement, le fric restera le fric et les banquiers ne veulent pas de l’argent juste pour vivre, mais ils en veulent toujours plus. L’argent est un bon serviteur, mais un mauvais maître…

        Tu sais, les bulles financières qui éclatent, c’est pas nouveau, ça arrivait déjà en 1857… :/ Ils n’ont rien retenu des erreurs du temps passé. Tant qu’il y aura des gens qui veulent gagner plus avec leurs placements, il y aura des banquiers pour les aider à spéculer et des banquiers pour inventer du vide 😦

        Voilà pourquoi je n’ai pas de crédit, ni à la banque, ni ailleurs (surtout pas ailleurs). Pourvu que ça dure 😉

         
      • Lord Arsenik

        13 août 2014 at 19:11

        Heu… la je déclare forfait. Je me contente de mon expérience. Ce qui n’est pas folichon 🙂

         
      • belette2911

        14 août 2014 at 06:16

        Quoi ? Je suis vainqueur par KO ?? 😀 C’est déjà pas mal si on peut se baser sur son expérience… 😉

         
  4. Zina

    19 août 2014 at 21:32

    J’avais bien aimé l’écriture de l’auteur, que j’avais trouvé très poétique. Il faudrait que je lise la suite, qui m’attend dans ma PAL depuis… un petit moment !

     
    • Lord Arsenik

      20 août 2014 at 06:24

      Le style de l’auteure fait clairement pencher la balance en faveur du bouquin. La suite pour bientôt… si les invités surprises voulaient bien cesser de s’immiscer dans ma PàL !

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :