RSS

[BOUQUINS] Christopher Smith – On Ne Meurt Que Deux Fois

23 Juin

C. Smith - On Ne MEurt Que Deux FoisCa faisait un moment que les bouquins de Christopher Smith titillaient ma curiosité, il faut dire que le gars est qualifié de « génie culturel » par… Stephen King ! Adjugé vendu ! Je prends une grande inspiration et je me lance dans On Ne Meurt Que Deux Fois.
Une soirée entre copines tourne au cauchemar pour Patty Jennings et Cheryl Dunning. Patty est victime d’un odieux chantage qui pourrait détruire sa vie. Cheryl est au milieu des bois avec deux dégénérés à ses trousses. Mais Cheryl connait ces bois et leurs dangers, ils pourraient être des alliés précieux contre ses poursuivants…
Un court bouquin (l’équivalent de 150 ou 200 pages en version brochée) assez classique au final mais tout de même vachement bien maîtrisé. Je m’attendais à plus trash mais l’auteur réussit quand même à maintenir une tension constante de la première à la dernière page.
Des personnages, nous ne savons que le strict nécessaire et c’est suffisant, à aucun moment on se retrouve face à un vide que l’on aimerait combler. L’auteur parvient à nous tenir en haleine tout en nous offrant quelques flashbacks permettant de revivre l’essentiel des parcours de ses « acteurs ».
On se retrouve avec un quatuor dans les rôles principaux, avec d’un côté Cheryl et Patty, les victimes, séparées dès les premières pages ; de l’autre Ted et Kenneth, des pervers illuminés comme on les aime. D’autres personnages feront leur apparition dans le récit et influenceront plus ou moins activement le cours de l’intrigue.
Je m’attendais à plus flippant mais ça reste globalement bien ficelé, on a tout le tant envie d’en savoir plus, aussi bien sur le sort de Patty que sur celui de Jenny, du coup une fois happé par le bouquin soyez assuré qu’il ne vous lâchera pas. Le plus flippant reste les deux dégénérés qui égrainent des citations bibliques pour justifier leurs actes, le gus qui a écrit l’Ancien Testament est le plus grand psychotique de tous les temps !
A l’occasion il faudrait que je mette la main sur la série Fith Avenue du même auteur, les six titres semblent indépendants mais il faudrait que je fouine histoire de vérifier qu’il n’y ait pas un fil rouge caché… mais bon d’ici là j’ai encore pas mal de lecture en stand-by, dont 11 champions potentiels !
Ce titre n’est disponible qu’en numérique, par contre la série Fith Avenue existe en français au format papier.

Publicités
 
5 Commentaires

Publié par le 23 juin 2014 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , , ,

5 réponses à “[BOUQUINS] Christopher Smith – On Ne Meurt Que Deux Fois

  1. belette2911

    26 juin 2014 at 23:47

    Vu comment ton résumé commençait, je pensais à un résumé style « Harlequin Mira »… avec des Cindy Haaaa et des Patty, Hoooo…

    Je m’ai trompé comme l’aurait dit Ribé-ry…. 😉

    Dans ta liste de 11 champions, t’as pas un blessé du dos ??

     
    • Lord Arsenik

      27 juin 2014 at 02:34

      Non mais ça va pas non ?
      J’ai un esprit plutôt ouvert en matière de lecture mais il y a quand même des limites. Harlequin, moi !
      Bon Ok j’en ai lu un à l’insu de mon plein gré (restons dans la citation sportive)… c’était pitoyable.

       
      • belette2911

        27 juin 2014 at 04:20

        Puisqu’on en est au confidences sur le clavier, je possède quelques Harlequin Mira, des polars avec une pointe de soupçon de romance. Ok, ça fini bien et la fille tombe dans les bras du mec ! 😉

        j’avoue que ça fait du bien d’en lire un de temps en temps, je l’ai fait, je le fait plus, mais je les ai encore et ils sont encodés chez Babelio.

        J’aurais du mal à dire qu’ils furent introduits à l’insu de mon plein gré… 😀

        L’autre jour, j’avais lu un livre de chez Belgique loisirs et je te jure qu’on aurait dit que les pages avaient été écrites par une auteure de chez Harlequin tellement c’était nais ! et rien ne le laissais présager !!

         
      • Lord Arsenik

        27 juin 2014 at 13:22

        Me suis fait avoir par Harlequin à cause d’un foutu bandeau rouge sur un bouquin « Prix Mary Higgins Clark ».
        Depuis j’évite les bandeaux rouges 🙂

         
      • belette2911

        27 juin 2014 at 15:47

        hé oui, tous les prix ne se valent pas… on t’a bien eu, mais on t’aura plus 😉

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :