RSS

[BOUQUINS] Craig DiLouie – Homeland Of The Dead

29 Avr

G. DiLouie - Homeland Of The DeadCa faisait un petit moment que je n’avais pas fais une petite excursion au rayon des viandes avariées. Voilà qui devrait réparer cet oubli et alléger mon challenge zombie. L’heureux moisi est Homeland Of The Dead deCraig Di Louie.
Afin de faire face à une pandémie les Etats-Unis décident de rapatrier leurs forces armées déployées à l’étranger sur le sol national. Le lieutenant Bowman et ses hommes sont expédiés à New York, leur mission est de protéger les « centres vitaux » qui leur sont assignés. Rapidement le virus mute, les infectés prolifèrent. L’escouade du lieutenant Bowman reçoit un nouvel ordre de mission…
Classique le pitch me direz-vous ? Oui… et non. Faut pas rêver, la base de toute histoire avec des zombies reposera plus ou moins sur le même principe (perso je préfère la version pandémie virale que les morts qui sortent de terre façon années 70), ce qui change c’est l’approche de l’auteur. Ici on assiste à cette Apocalypse Zombie à travers les yeux d’une escouade de l’armée, ce qui ajoute la dimension Grande Muette (surnom de l’armée) à l’intrigue. Non seulement les gars vont devoir protéger leur cible et lutter pour leur survie mais en plus ils devront faire avec des informations plus que parcellaires.
Si je peux me permettre un conseil, armez vous d’un calepin et d’un stylo et notez les noms, prénoms et grades des personnages au fur et à mesure de leur apparition. Ils sont nombreux et j’avoue que parfois j’ai dû m’y reprendre à plusieurs reprises pour parvenir à recadrer le qui est qui. Eventuellement vous pouvez aussi vous munir d’un stylo rouge pour rayer les morts…
L’auteur ne s’attarde pas à peaufiner ses personnages, quelques portraits esquissés rapidement suffisent à cerner la personnalité du personnage. ici c’est clairement le rythme qui est privilégié, et à ce titre le moins que l’on puisse dire c’est que l’on est servi. Ca speede du début à la fin sans nous laisser le temps de reprendre notre souffle.
Nos petits soldats, vétérans de l’Irak, ne sont pas des machines à tuer décérébrées. Confrontés à une situation inédite (ils doivent tuer des américains pour survivre) on partage leurs états d’âme, d’ailleurs leur perception de la mission évolue au fil des événements.
Si la majeure partie du bouquin se concentre sur l’unité du lieutenant Bowman, ce ne sont pas les seuls protagonistes majeurs du récit. On suivra aussi un petit groupe de scientifiques, prisonniers dans leur laboratoire, qui tentent coûte que coûte de mettre au point un remède contre le virus. Au sein des deux groupes nous n’aurons pas de vision d’ensemble de la situation, juste ce qu’ils en savent eux. ce qui confère au récit une certaine humanité au milieu du chaos ambiant. Comme le dit l’un des gradés : « Pour l’instant, ma perception de la situation ne dépasse pas ce que je peux voir de mes propres yeux« .
Une nouvelle escapade en territoire zombie plutôt convaincante malgré quelques poussées de patriotisme américano-américain et une fin pas vraiment finalisée. Pour le moment j’ai plaisir  voir que, sur une même base (on ne sait pas exactement comment tout a commencé et encore moins comment ça va finir), les auteurs parviennent à nous offrir des récits ayant leur propre identité. Pourvu que ça dure…
C’est la première incursion de l’auteur dans la littérature zombie, il semblerait qu’il ait pris goût  la chose puisque depuis il a sorti le diptyque Infection (disponible chez Panini Books, et inscrit au programme de mon challenge zombie).

Advertisements
 
15 Commentaires

Publié par le 29 avril 2014 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , ,

15 réponses à “[BOUQUINS] Craig DiLouie – Homeland Of The Dead

  1. belette2911

    29 avril 2014 at 17:04

    Excellent, le coup de la viande avariée !! d’ailleurs, ça pue le moisi jusqu’ici !

    Bon, je ne suis pas fan du genre, mais j’ai le guide de survie en territoire zombie et je le lirai afin de voir si je suis faite pour survivre à une pandémie ou pas… moi qui ai le nez fin !

     
    • Lord Arsenik

      30 avril 2014 at 09:30

      Il y avait un site en flash qui proposait de tester ton temps de survie en cas d’AZ. J’ai paumé l’adresse mais perso j’étais arrivé à 31 minutes 🙂 Viendez le petit déjeuner est servi !

       
      • belette2911

        30 avril 2014 at 21:20

        31 minutes… en effet, c’est peu !! Moi, je me marre avec l’émission de la National Geo où des gens se préparent à une apocalypse (chacun a sa version : guerre, tsunamis, économie à la ramasse) et ont un camp retranché chez eux, aux Z’USA, of course et un pro de la survie vient analyser leur capacité à survivre, avec leu réserve de flotte, leurs poules… bref, je m’éclate !

        Moi, je tiendrais pas 31 secondes !! Mais je ne suis pas comestible !

         
      • Lord Arsenik

        1 mai 2014 at 07:14

        Les amerloques et leur phobie survivaliste c’est entre fun et pitoyable 🙂

         
      • belette2911

        2 mai 2014 at 00:46

        Plus pitoyable qu’autre chose… Une épouse, toute folle devant la cadeau de Saint-Valentin que son jules vient de lui faire : un container !! Elle ne se sentait plus, la rombière devant le super cadeau de survivaliste qu’il venait de lui faire 😆

         
      • Lord Arsenik

        2 mai 2014 at 06:24

        T’avise pas à lorgner de travers leurs caissons de survie, c’est un truc à te faire truffer de plombs.
        Des fois que tu serais un émissaire des russkofs ou des zombies

         
      • belette2911

        2 mai 2014 at 06:32

        Oui, je ne voudrais pas être leur voisine… « Oh, c’est quoi ce caisson ?? » PAF… morte.

        Le pire « un russkof zombie » ou un « zombie russkof ». Là, on cumule le tout. 😀

         
      • Lord Arsenik

        5 mai 2014 at 06:22

        Ze ultimate invader : le zombikof ! Tremblez américains, la fin du monde est proche !

         
      • belette2911

        5 mai 2014 at 19:02

        Imagine que en plus, le zombikof soit communiste, et c’est le pompon !!

        Là, c’est « Axe du Mal » à 200%… 😆

         
      • Lord Arsenik

        6 mai 2014 at 07:33

        Axe for Men… Voilà l’arme secrète contre les USA !

         
      • belette2911

        6 mai 2014 at 19:24

        Putain, qu’est-ce que ça pue, du Axe !!! Répulsif gonzesses, je trouve. Du moins, l’ancien Axe sentait fort… je ne sais pas maintenant 😉

         
      • Lord Arsenik

        7 mai 2014 at 05:13

        Je n’aime pas leurs déos mais les gels douche sont pas mal.
        C’est fort de passer du zombie au cosmétique 🙂

         
      • belette2911

        7 mai 2014 at 06:04

        Oui, la transition n’était pas si facile, mais on l’a fait !! 😀

        Pour les gels douche, je préfère Dove qui laisse ma peau douce et la nourrit en profondeur… les zombies auront une peau saine pour se nourrir. « Mangeons sain » est leur devise ! 😉

         
      • Lord Arsenik

        7 mai 2014 at 11:12

        Le mâle que je suis se doit d’avoir la peau aussi rêche que sa berbe de 3 jours, et un gel douche avec un parfum prononcé poir masquer son odeur naturelle de bouc 🙂
        C’est glamour, non ?

         
      • belette2911

        7 mai 2014 at 17:05

        L’odeur du mâle masquée par des tonnes de parfums agressifs, je pars en courant !! ce n’est plus un mâle, mais une chochotte !! (non, pas homophobe !!!).

        J’aime la barbe de 3 jours de mon homme, je déteste lorsqu’il se rase en entier (ce qu’il ne fait plus, miam miam). Alors, il utilise le rasoir électrique qui laisse toujours une petite barbe.

        Je le vois mal se laver avec un gel fraîcheur lavande des îles, mais j’aime quand sa peau est douce…

        Purée, de zombies on en est arrivé à causer gel douche Tahiti !!!

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :