[BRD] Fringe – Saisons 1 à 4

Fringe 1-4Dans la catégorie Il était temps je demande la série TV Fringe. Ca faisait un moment que cette série me faisait de l’oeil mais j’attendais que l’occasion se présente de mettre la main sur les cinq saisons d’un coup, finalement ça se fera en deux coups avec d’abord un coffret contenant les saisons 1 à 4 et par la suite la saison 5. Ce qui ne tombe pas plus mal, c’est l’occasion de consacrer deux posts à cette série, la saison 5 étant… à part.
Vous présenter les quatre premières saisons (87 épisodes) en quelques lignes risque de s’avérer un tantinet difficile mais vous présenter les saisons une à une sans spoiler est quasiment mission impossible donc je me lance. La Division des Affaires Spéciales du FBI, dirigée par le Colonel Phillip Broyles (Lance Reddick) est chargée d’enquêter sur toutes les affaires impliquant des phénomènes inexpliqués. Son équipe de choc est constituée d’Olivia Dunham (Anna Torv), brillant agent du FBI, du Docteur Walter Bishop (John Noble), scientifique aussi talentueux qu’excentrique, et de son fils Peter Bishop (Joshua Jackson), un technicien de génie un tantinet roublard…
Crée pour la FOX en 2008 par JJ Abrams, Alex Kurtzman et Roberto Orci, la série mise sur le fantastique expliqué par la technologie (entre autres thèmes) ; pas de petits bonhommes verts ici, tout ce qui perturbe notre perception du réel est le résultat de manipulations humaines. Là encore vous présenter la totalité des thèmes abordés est impossible en quelques lignes. Des phénomènes inexpliqués on progresse peu à peu dans un monde multivers (chaque individu existe dans une ou plusieurs lignes temporelles variables d’un univers à l’autre selon ses choix de vie). J’invite les curieux à consulter la page Wikipedia de la série pour des informations plus détaillées ; les anglophones pourront se plonger dans le wiki de la série (une source d’infos inépuisable sur l’univers et les personnages de Fringe).
Il va sans dire que l’on ne s’est pas fait les 87 épisodes d’une traite, on a pris le temps de déguster et d’apprécier la chose. L’intrigue est dense et complexe mais jamais embrouillée, elle évolue et s’intensifie au fil des saisons, tout comme les personnages (aussi bien leur propre personnalité que dans leurs relations les uns avec les autres).
Deux autres personnages récurrents méritent d’être cités, l’agent Astrid Farnsworth (Jasika Nicole) qui aidera Walter dans ses investigations et Nina Sharp (Blair Brown), la mystérieuse directrice de Massive Dynamics (consortium ultra puissant qui semble avoir un lien avec cette succession de phénomènes inexpliqués). Difficile de passer sous silence l’omniprésent (et rarement présent) William Bell (Leonard Nimoy), complice de Walter et fondateur de Massive Dynamics.
Maintenant que j’ai vu la série je comprends que TF1 ait opté pour une diffusion en seconde partie de soirée, d’une part ça risque d’être un peu trop complexe pour les plus jeunes et d’autre parts il y a quand même quelques passages trash pour ce même public. Pour ma part j’en avais entendu beaucoup de bien et je dois reconnaître que je me suis vraiment éclaté sans jamais trouver le temps long. Un mélange des genres réussi, intelligent et cohérent.
Je suis plongé dans la saison 5, donc je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour une chronique détaillée de cette saison quelque peu déconcertante de prime abord…

14 réflexions au sujet de « [BRD] Fringe – Saisons 1 à 4 »

    1. Agréablement surpris, X-Files m’avait gavé au bout de quelques épisodes alors que là j’ai été tout de suite accro… Et je le reste même si la cinquième saison est un peu déconcertante.

  1. J’en avais entendu parler, mais au départ, ça m’avait l’air pas terrible du tout et elle a failli être arrêtée souvent, cette série.

    Je passerai mon tour, il me reste tant de séries à voir dans mon disque dur 😦

    1. L’arrêt d’une série n’est pas synonyme de série de merde, le plus souvent c’est une affaire de (très) gros sous.
      A ce titre Canal+ fait souvent très fort, ils te proposent une série géniale et quand tu vas voir si Wikipedia ou Allocine tu découvres qu’elle n’a pas été renouvelée. Les exemples qui me viennent à l’esprit : Flashforward et The Event.

      Après faut aimer le genre… pour ma part je la classe dans le Top 10 de mes séries favorites. Et en plus elle se termine pour de bon.

      1. Oui, Deadwood a été arrêtée alors qu’elle était très bonne et on aura jamais la fin 😦

        Il me semble que pour Fringe, au départ, les notes n’étaient pas terribles en terme de « série super géniale à voir de toute urgence » et c’est ensuite que la série a acquis ses galons.

        Le manque cruel de temps me fait passer outre des tas de bonnes choses… 😦

      2. Il y a pas mal de séries dont je vois les BA et me dit « ah tiens faudrait que je me trouve ça » et au final ça passe à la trappe parce que, comme les bouquins, faut bien trancher dans le vif et faire des choix. Snifff

      3. Tout le problème est là… on doit trancher et faire des choix, seront-ils bons ou pas, on ne le saura sans doute jamais.

  2. On a beaucoup aimé cette série, très différente de Lost, avec des personnages sympathiques, intéressants, attachants, j’ai adoré Walter. C’est complexe sans jamais être fouillis ou compliqué à comprendre, c’est dense. J’aime bien ces séries pleines de liens, d’étrangetés, de mystères.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s