RSS

[BOUQUINS] Nadine Monfils – Les Vacances D’Un Serial Killer

04 Mar

N. Monfils - Les Vacances D'Un Serial KillerInutile de vous préciser que la situation de mon Stock à Lire Numérique ne s’arrange pas, la lutte est rude pour se hisser sur la première marche du podium, d’autant qu’il y a du beau monde en lice (dont Mallock et Glenn Cooper pour ne citer que les petits nouveaux). Finalement, et contre toute attente, c’est un challenger (ou plutôt une challenger) venu(e) du plat pays qui sera l’heureux(se) élu(e). And the winner is… Nadine Monfils, avec Les Vacances D’Un Serial Killer, premier titre de l’auteure qui nous permet de découvrir les exploits de Mémé Cornemuse (comme j’ai aussi les trois suivants en stock ça aide, forcément). Qui plus est c’est aussi l’occasion d’apporter une touche d’exotisme à mon univers littéraire…
Pour Alfonse et Josette, le couple Destrooper, pas question de rater les incontournables vacances à la Mer du Nord ; leurs ados, Steven et Lourdes ne partagent pas le même enthousiasme vis-à-vis de ces vacances en famille. Puis il y a Mémé Cornemuse, la mère de Josette, qui les accompagne dans sa caravane, une grand-mère tout feu tout flamme qui n’a pas froid aux yeux. Les vacances commencent mal, Josette se fait piquer son sac par un motard ; plus tard, dans les toilettes d’une aire de repos, les gamins vont tomber sur le cadavre du voleur. Et les vacances ne font que commencer…
Bien que le bouquin soit estampillé polar ne vous attendez pas à des poussées d’adrénaline ou à une surchauffe neuronale face à une intrigue tarabiscotée, Nadine Monfils annonce la couleur dès les premières pages, c’est à vos zygomatiques qu’elle en veut ! Et la bougresse sait s’y prendre pour les muscler à tout bout de champs, qu’il s’agisse de ses personnages hauts en couleur ou des situations toutes plus improbables les unes que les autres, vous n’avez pas fini de vous marrer en lisant les tribulations de Mémé Cornemuse.
Il faut bien reconnaître que tout l’intérêt du bouquin réside dans les nombreuses péripéties de la mamie, le reste de la famille Destrooper ne mérite guère que l’on s’attarde sur leur cas ; le couple est un modèle de beauf-attiitude et les deux ados, des glandeurs-nés. La vieille est un personnage hors du commun, pas vraiment portée sur la morale et le politiquement correct. J’aurai plaisir à la retrouver afin d’en apprendre d’avantage sur ce curieux spécimen (pour le moment on sait essentiellement d’elle qu’elle est fan d’Annie Cordy).
Comme souvent quand un(e) auteur(e) veut jouer la carte de l’humour il ne doit pas s’encombrer de fioritures stylistiques, Nadine Monfils ne déroge pas à la règle, la lecture est d’une remarquable fluidité (lu dans la journée) et l’on quitte ce bouquin le coeur léger et un sourire presque béat aux lèvres. A défaut d’être un chef d’oeuvre ça n’en reste pas moins un agréable divertissement, ne serait-ce que pour ça j’en redemande !
Je pourrai même avancer comme argument de vente que le bouquin a aussi un rôle hautement instructif, il nous permet de nous familiariser avec le parler belge (il ne manque que l’accent). L’auteure en profite aussi pour lancer quelques piques vers les flamands, difficile d’affirmer si c’est uniquement le ressenti de certains de ses personnages ou si elle partage ces opinions ; de toute manière c’est bien là le cadet de mes soucis, comme tout à chacun, Nadine Monfils a le droit d’avoir ses opinions et de les exprimer.

Advertisements
 
10 Commentaires

Publié par le 4 mars 2014 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , , , ,

10 réponses à “[BOUQUINS] Nadine Monfils – Les Vacances D’Un Serial Killer

  1. belette2911

    4 mars 2014 at 19:04

    😀 Je l’avais lu en été, 2012, je pense, et je m’étais pissée dessus, quasi, à force de rire comme une malade.

    Il faut dire que bien que le livre sot accessible à tous, le fait d’être belge ajoute un truc en plus. Destrooper, c’est une marque de biscuit, fournisseurs officiels à la Cour ! Et les piques, on les comprend mieux et on les partage, mais chuut… 😉

     
    • Lord Arsenik

      5 mars 2014 at 08:00

      Oui je me doute que j’ai dû passer à côté de quelques boutades du fait de ma non belgitude.
      J’espère que les autres sont du même niveau.

       
      • belette2911

        5 mars 2014 at 19:44

        J’ai pas lu les autres… 😦 Pas bien, je sais ! Oui, comme je passerais à côté de petites choses dans des romans anglais, français ou de Nouvelle-Calédonie 😉

        On peut pas tout savoir…

         
  2. Zofia

    7 mars 2014 at 21:04

    J’ai lu La petite fêlée aux allumettes que j’ai bien apprécié mais ça ne vaut pas un Gilles Legardinier, je trouve

     
    • Lord Arsenik

      8 mars 2014 at 06:37

      Ce n’est pas le même style d’humour. Je privilégie aussi Legardinier, mais bon je n’ai lu qu’un Monfils contre trois Legardinier, les dés sont pipés 🙂

       
      • Zofia

        18 mars 2014 at 01:29

        Pour moi c’est ex-æquo, j’ai lu un de chaque ^^

         
      • Lord Arsenik

        18 mars 2014 at 06:51

        Faut que je creuse un peu plus du côté de Monfils, à 3-1 elle part avec un handicap certain 🙂

         
      • Zofia

        19 mars 2014 at 00:12

        Oh je suis certaine que tu vas réussir à lui trouver une petite place dans ta PAL 😉

         
  3. Remy Sabine

    22 mars 2014 at 18:28

    Je pense les avoir toutes lu les histoires de la vieille Mémé Cornemuse , elle aimerait pas que je dise vieille , je risque ma peau , mais elle est excellente , j’adore cette auteure Nadine Monfils est complétement frappé mais j’adore

     
    • Lord Arsenik

      23 mars 2014 at 07:40

      Je compte bien lire les suivants. Merci pour ton passage.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :