RSS

Archives du 6 novembre 2013

[BOUQUINS] Asa Schwarz – Nephilim

A. Schwarz - NephilimRestons en Suède pour cette nouvelle chronique littéraire mais cette fois avec un bouquin issu de mon Stock à Lire Papier, nettement moins imposant que son alter ego numérique (une petite dizaine de titres). Je me suis laissé tenté par une « avant-première » France Loisirs, Nephilim de Asa Schwarz.
Nova, une jeune activiste écolo, s’apprête à saloper l’appart d’un riche industriel quand elle découvre que le couple a été sauvagement assassiné. Elle quitte la scène de crime mais la police remonte rapidement jusqu’à elle. La jeune femme va devoir fuir la police tout en essayant d’identifier les véritables responsables. Quand d’autres crimes sont commis sa situation va rapidement se compliquer…
Avant d’entrer dans le vif du sujet j’aimerai bien comprendre comment ce bouquin peut se retrouver estampillé de l’autocollant « Avant-première France Loisirs« . Dans sa version originale le roman est sorti en 2009, en 2010 c’est d’abord Les Presses De La Cité qui éditent le bouquin en version française, il sera repris par France Loisirs à la fin de la même année. Déjà à ce niveau l’avant-première commence à sentir le réchauffé. Mais comment se fait-il que ce même bouquin apparaisse en septembre 2013 dans les rayons de la boutique France Loisirs de Nouméa avec son sticker avant-première ? On nous refourgue les invendus ou quoi ?
Difficile de m’attacher au personnage de Nova, les écolos à la sauce Greenpeace et compagnie ce n’est pas franchement ma tasse de thé, d’autant qu’au fil des pages on va se bouffer quelques unes de leurs grandes théories moralisatrices. Qui plus est elle porte des dreads, une coiffure que je déteste au plus haut point, surtout chez un(e) blanc(he) une personne de type caucasien. Je mise sur l’efficacité de l’intrigue pour me faire oublier son personnage central, et puis il y a Amanda, la flic chargée de l’enquête, pour équilibrer la balance (quoique les flics ne sont pas non plus ma tasse de thé).
La quatrième de couv’ promet « un roman haletant qui mêle thriller et fantasy » et c’est d’ailleurs ce qui a partiellement motivé mon achat. La touche fantasy étant supposée être apportée par ces fameux Nephilim, des créatures mythiques issus de l’union entre des fils de dieu (des anges) et des filles des hommes (des humaines). Sauf que les fameux Nephilim sont un simple ramassis d’hallucinés qui poussent à l’extrême le fanatisme écolo, on est loin de créatures magiques et donc exit la fantasy. Ajoutez au discours écolo une pointe de mysticisme biblique et une intrigue pas franchement haletante (sans être inintéressante) et vous aurez une idée de la chose.
Le bouquin a toutefois l’avantage de se lire vite et bien, à défaut de vous tenir en haleine l’ensemble est suffisamment prenant (le rythme s’accélère même brutalement vers la fin) pour vous donner envie de connaître le fin mot de l’histoire. Est-ce que ça suffira pour me faire lire les prochaines tribulations de Nova Barakel ? Comme je doute qu’elle (et l’auteure) laisse(nt) de côté son (leur) militantisme écolo ça me semble peu probable.
Pour l’anecdote je trouve la couv’ (ainsi que la quatrième) de l’édition France Loisirs beaucoup plus réussie que celle des Presses de La Cité…

 
9 Commentaires

Publié par le 6 novembre 2013 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , ,