RSS

[BOUQUINS] Anonyme – Psycho Killer

22 Oct

Anonyme - Psycho KillerJ’avais prévu de chroniquer mes prochaines lecture par ordre d’arrivée dans mon Stock à Lire Numérique mais un trublion, survenu plus tôt que prévu, a remis en question mon choix. J’ai en effet été totalement incapable de résister à Psycho Killer, le dernier bébé de l’Anonyme à qui l’on doit la tétralogie du Bourbon Kid.
B Movie Hell était une bourgade paisible jusqu’à ce qu’un type portant un masque en forme de crâne surmonté d’une crête rouge ne débarque et ne commence son carnage à grands coups de couperet. L’ex agent spécial Jack Munson reprend du service afin de mettre fin au carnage orchestré par celui que l’on surnomme l’Iroquois. Mais les apparences sont parfois trompeuses, l’ennemi n’est pas forcément là où on l’attend…
Ceux qui ont lu Le Livre Sans Nom n’auront pas manqué de noter certaines similitudes, rassurez vous les quelques ressemblances s’arrêtent là, Psycho Killer bénéficie d’une intrigue qui lui est propre et l’ambiance à B Movie Hell est très différente de celle de Santa Mondega. Premier point, et non des moindres, aucun signe de fantastique dans ce roman, on est dans le thriller pur et dur. Même si l’intrigue est contemporaine il flotte sur l’ensemble un petit air de western spaghetti.
Globalement le bouquin est moins déjanté que la saga du Bourbon Kid, mais je vous garanti que l’on ne s’ennuie pas un instant au fil des pages (le week end m’aura suffi pour dévorer le bouquin). L’intrigue nous réserve son lot de personnages hauts en couleurs, une histoire menée tambour battant avec de nombreux rebondissements. Un thriller original, très rock n roll, truffé de clins d’oeil cinématographiques divers et variés (de Halloween à Dirty Dancing). Notre Anonyme préféré réinvente le roman noir avec un résultat aussi efficace que jubilatoire, et on en redemande (je retrouverai avec plaisir certains personnages mais je ne sais pas si cela est d’actualité dans l’esprit de l’auteur).
J’aurai pu m’épancher plus longuement sur certains personnages (en commençant par l’Iroquois, mais Jack Munson mérite aussi le détour, ainsi que Silvio Mellencamp), ou sur certains aspects de l’intrigue mais je préfère vous laisser découvrir tout ça par vous même et vous faire votre propre opinion de la chose. Vous l’aurez compris, pour ma part j’ai adoré !

Publicités
 
11 Commentaires

Publié par le 22 octobre 2013 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , ,

11 réponses à “[BOUQUINS] Anonyme – Psycho Killer

  1. belette2911

    22 octobre 2013 at 19:24

    Je l’avais repéré et ma foi, vu tout le bien que tu en dis, dès qu’il sera en poche, je succomberai à la tentation ! 😉

     
    • Lord Arsenik

      23 octobre 2013 at 05:12

      Tu ne le regretteras pas, ça change des thrillers habituels.

       
      • belette2911

        23 octobre 2013 at 07:22

        Oui, comme « le livre sans nom » m’avait changé de mes lectures ! 😉

         
  2. stelphique

    22 octobre 2013 at 21:54

    Celui ci me tente je crois que je vais craquer!n plus j’adore la couverture!

     
    • Lord Arsenik

      23 octobre 2013 at 05:08

      Le contenu est égal au contenant… Tu me diras ce que tu en penses.

       
  3. zofia

    23 octobre 2013 at 01:23

    Je pense que je vais bientôt me le faire prêter celui-là 😉

     
    • Lord Arsenik

      23 octobre 2013 at 05:07

      Un peu moins barré que Bourbon Kid mais il mérite quand même le détour.

       
  4. noisette2011

    29 octobre 2013 at 01:07

    Je viens de terminer ce livre et j’ai adoré du début à la fin.
    Même si j’ai préféré le Boubon et surtout le personnage de Sanchez qui était trop excellent !

     
    • Lord Arsenik

      29 octobre 2013 at 05:17

      J’ai aussi une préférence pour la série Bourbon Kid, plus de personnages secondaires et un univers plus déjanté. Mais je tourne la page avec plaisir quand même.

       
  5. mamass

    3 novembre 2013 at 21:24

    Ayant adoré les 4 tomes du bourbon kid je n’ai pas longtemps hésité à acheter celui-là. Je suis totalement d’accord avec le fait qu’il soit très digeste et agréable à lire. Le style d’écriture toujours aussi génial et les nouveaux personnages n’ont rien à envier au boubon kid and Co. Malgré tout je regrette la légerté de l’intrigue qui est tout de même assez simpliste et je reste sur un goût amer en le terminant. La fin semble être un peu baclée et à de nombreuses similitudes avec la tétralogie. J’adorerai que l’auteur rassemble cependant tous les personnages dans une même histoire ultra déjanté et je suis sûr qu’il en est capable! 🙂

     
    • Lord Arsenik

      4 novembre 2013 at 07:23

      Pourquoi personne ne veut laisser JD vivre en paix avec Dorothy ?
      Bon OK j’avoue que je ne serai pas contre son retour à la vie active. Mais je peux aussi comprendre que l’auteur souhaite passer à autre chose et qu’il le fasse lentement mais surement.
      J’ai trouvé la fin très ouverte, pas impossible que l’auteur ouvre les portes d’une nouvelle série.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :