RSS

Syrie or not Syrie ?

10 Sep

SyrieA l’heure où Barack Obama attend le feu vert du Congrès américain pour lancer une action militaire contre le régime de Bachar Al Assad et où notre Flamby national attend la décision de Barack pour se joindre à la coalition (« dualition » ça existe ? Parce qu’à part Obama et Flamby personne ne semble presser de se mouiller, même ceux qui approuvent « par principe » le font du bout des lèvres), je reste pour ma part plus que perplexe sur la question.
Entendons nous bien je ne cautionne aucunement les agissements de Bachar Al Assad, ce type est un fumier de première, une ordure de la pire espèce mais… (sans le mais ça serait pas marrant) je serai tenté de dire on sait ce qu’on perd mais pas ce que l’on gagne. Le reportage sur les Tribunaux Islamistes, diffusé dans le dernier numéro de Sept à Huit (sur TF1) n’aura fait que confirmer mes craintes.
Ca se passe à Alep, ville contrôlée aux deux tiers par la rébellion syrienne et notamment par le groupe Jabhat Al-Nosra, mouvement inscrit sur la liste des organisations terroristes de l’ONU et qui revendique clairement son attachement à Al Qaïda. Ces « gentils rebelles » promettent d’instaurer la paix en Syrie dans le cadre d’une république islamiste (deux mots antonymes) régie par les lois de la charia… Tout un programme ! Il suffit de voir ce qui se passe dans ces prétendus tribunaux islamistes (sans parler de ce qu’on n’a pas vu, les journalistes n’ayant pas le droit de pénétrer dans le tribunal central qui juge les cas les plus « lourds »… genre de truc où tu rentres pour ne jamais en ressortir) pour se faire une idée de l’avenir de la Syrie.
On a vu comment avec la Tunisie et l’Egypte, comment un printemps arabe peut devenir un long hiver pour la démocratie (pour nos « gentils rebelles » de Jabhat Al-Nosra, la démocratie est « la religion des impies« ) ; du coup perso avant de renverser Al Assad j’y réfléchirai à deux fois. Virer une ordure pour mettre une pourriture à la tête du pays, c’est tendre le bâton pour mieux se faire battre ! Wait and see, mais faudra pas venir pleurer si ça leur pète à la gueule.
Vous me direz « c’est ton point de vue ça n’engage que toi… », oui et comme d’hab j’assume parfaitement ma prise de position sur cette question. C’est aussi le point de vue de Domenico Quirico, journaliste italien détenu pendant cinq mois par l’opposition : « J’ai cherché à raconter la révolution syrienne, mais il est possible que cette révolution m’ait trahi, parce que ce n’est plus la révolution que j’ai connue il y a deux ans à Alep, laïque et tolérante » (à lire dans Le Monde). CQFD !

Advertisements
 
4 Commentaires

Publié par le 10 septembre 2013 dans Coups de gueule

 

Étiquettes : , , , ,

4 réponses à “Syrie or not Syrie ?

  1. Zofia

    11 septembre 2013 at 01:22

    La situation est effectivement très complexe et très délicate car en effet, on ne sait pas ce qu’on va avoir après, ça sera sans doute quelque chose de pire ou d’équivalent, les syriens sont eux-mêmes trop divisés pour que ça se passe de façon positive et qu’il y ait des vraies élections avec un début de république. D’un autre côté, je pense qu’on ne peut pas laisser se reproduire les 1300 morts du 21/08 par des attaques bactériennes. Ce qui est certain, c’est que je n’aimerais pas prendre une décision à ce sujet !

     
    • Lord Arsenik

      11 septembre 2013 at 05:15

      Les deux parties font mumuse avec des armes bactério-chimiques… Quant à l’opposition syrienne j’ai essayé d’y voir un peu plus clair dans son organisation c’est un véritable foutoir, il n’y a que les islamistes qui semblent être à peu près structurés.

      Quelle que soit la décision ça va pas être simple à porter…

       
  2. belette2911

    11 septembre 2013 at 05:08

    Bachar est un assassin, mais ceux qui le lui reproche, et je parle des gouvernements, n’ont pas les mains fort propres non plus… Non, ne me faites pas écrire ce que je n’ai pas dis, loin de moi l’idée de lui trouver des excuses, mais les Américains ne sont pas des anges non plus… en fait, personne n’est un ange… mais on est toujours sali par aussi cale que soi.

    J’ai peur que leur intervention ne fasse plus de bien que de mal et que ce ne soit que pour des raisons de fric et pas humanitaire. Quoi ? oui, je sais, tout tourne autour du fric dans la société… c’est bien dommage. et puis, intervenir autant de temps après, on a l’impression que c’est du foutage de gueule… mais ceci n’engage que moi et qui suis-je ? Rien ni personne. 🙂

     
    • Lord Arsenik

      11 septembre 2013 at 05:25

      Une chose est sure je n’aimerai pas avoir à prendre une telle décision…
      Comme dirait l’Autre : « Que celui qui n’a jamais péché lui lance la première pierre »
      Ceci dit comme d’hab mes propos n’engagent que moi, modeste blogueur paumé sur un caillou au milieu du Pacifique Sud.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :