RSS

[BOUQUINS] Stéphane Carlier – Les Gens Sont Les Gens

16 Août

S. Carlier - Les Gens Sont Les GensLe bandeau « Le roman antidépresseur » attire tout de suite l’oeil du client errant dans sa librairie habituelle, une couv’ sans fioriture et une présentation qui attise la curiosité ; et voilà comment cette chronique est née. Ah oui, le bouquin s’appelle Les Gens Sont Les Gens et l’auteur Stéphane Carlier, il m’a été offert par ma mère.
Je vous propose la quatrième de couv’ non par flemme (quoique ?) mais parce qu’elle est efficace, exactement comme je les aime. Nicole Rivadavia est une psychanalyste parisienne de 57 ans au bout du rouleau. Foufou est un porcelet de six semaines enfermé dans une cabane au fin fond de la Bourgogne. Ce livre raconte leur improbable rencontre, et comment ils vont se sauver l’un l’autre.
Pour être tout à fait complet j’ajouterai que Nicole va ramener Foufou dans son appart parisien meublé façon bobo, je vous laisse imaginer le résultat… Ah oui tant vous y êtes essayer d’imaginer la cohabitation entre un porcelet et un chat ; le premier contact est hilarant.
Le bouquin se lit tout seul, pétillant, plein de fraîcheur c’est le genre de lecture idéale pour passer un bon moment sans se triturer les méninges. Beaucoup de sourires, quelques rires mais j’avoue que je m’attendais à quelque chose de plus déjanté ; toutefois je ne peux pas dire que j’ai été déçu, je sors de cette lecture avec un sourire béat aux lèvres. Merci Monsieur Carlier !
Je vous le conseille vivement en cas de coup de blues (vous verrez Foufou est aussi efficace et moins nocif qu’un Lexomil), ou encore après avoir lu un roman particulièrement éprouvant, ou tout simplement si vous cherchez une pause-détente… Une fois que vous l’aurez entamé vous ne pourrez plus le lâcher (d’autant plus qu’il est écrit gros et fait à peine 160 pages).
Si vous voulez avoir une petite idée sur la genèse du roman je vous invite à consulter le blog de l’auteur. Bien que me revendiquant carnivore parfaitement assumé (ce bouquin ne m’a pas converti au végétarisme) je persiste à penser que même les bestiaux d’élevage destinés à l’abattage méritent un minimum de respect, déjà que leur vie va se trouver brutalement abrégée autant la rendre aussi agréable que possible… Ah oui j’oubliais que ce genre de considération ne compte pas dans un monde régi par le fric et le profit…

Advertisements
 
11 Commentaires

Publié par le 16 août 2013 dans Bouquins

 

Étiquettes : , , , , ,

11 réponses à “[BOUQUINS] Stéphane Carlier – Les Gens Sont Les Gens

  1. gruznamur

    16 août 2013 at 17:19

    Lu dans le cadre de ton challenge SF ? ;-). Plus sérieusement, merci pour cette chronique d’un livre qui ne se prend pas au sérieux

     
    • Lord Arsenik

      17 août 2013 at 07:42

      Mon prochain SF c’est un pavé de 1300 pages… J’ai chopé la trilogie Spin Axis et Vortex à France Loisirs… Ca devrait m’occuper un certain temps 🙂

       
    • gruznamur

      18 août 2013 at 03:13

      Du pur plaisir en perspective 😉

       
  2. Zofia

    20 août 2013 at 00:49

    J’aime bien intercaler des bouquins comme ça entre mes dizaines de romans policiers, ça m’évite de trop me sentir cernée de cadavres, tortures, meurtres et autres…! je le note, en attendant que mes finances atteignent un meilleur niveau, surtout que je prépare les vacances.

     
    • Lord Arsenik

      20 août 2013 at 05:23

      Tu prends des vacances en décalé, quand tout le monde reprend tu bulles ; c’est plus tranquille comme ça.

       
      • Zofia

        20 août 2013 at 19:17

        Oui on a la possibilité de le faire (pas d’enfant) donc on part début septembre, il fait encore bon, moins de monde et des prix déjà moyenne saison donc c’est cool 🙂 j’ai hâte !

         
      • Lord Arsenik

        21 août 2013 at 07:16

        Je regardais un reportage sur LCI dernièrement, semblerait que tout le monde se lâche sur les prix en été (parkings, hôtels, campings, commerçants…).

        Courage plus que 10 jours à tenir 🙂

         
      • Zofia

        22 août 2013 at 22:57

        Le plus gros poste pour nous c’est l’hébergement et c’est vrai que c’est pas mal cher l’été, mais en cherchant on finit par trouver des perles rares et on évite surtout ce qui est « attrape-touristes ».
        Plus qu’une semaine ^^

         
      • Lord Arsenik

        23 août 2013 at 07:09

        Tu n’as jamais pensé à l’hébergement « chez l’habitant », c’est économique et convivial.
        Dernière ligne droite, courage 🙂

         
      • Zofia

        23 août 2013 at 19:45

        J’aime bien le principe mais j’aime bien aussi avoir un peu d’intimité, et je pense que ça me gênerait d’être chez des gens… tu as déjà testé ?

         
      • Lord Arsenik

        24 août 2013 at 07:27

        Uniquement au niveau local, selon les cas soit tu loues une chambre, soit un studio. Dans le second cas tu es pratiquement 100% autonome (c’est ce que nous avions, un studio avec un coin cuisine et toilettes).

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :