[BOUQUINS] Karin Slaughter – Broken

K. Slaughter - BrokenA défaut d’avoir trouvé le temps de me plonger dans les « anciens » titres de Karin Slaughter je poursuis mon exploration de son univers avec son nouveau roman, Broken, qui réunit, pour la seconde fois, les personnages de Sara Linton et Will Trent.
Sara Linton revient à Grant County pour passer thanksgiving en famille mais elle est rapidement contactée par le chef de la police qui l’informe qu’un prisonnier, inculpé pour le meurtre d’une adolescente, veut lui parler. Quand elle arrive au commissariat, l’homme, un ancien patient de Sara, attardé léger, s’est suicidé. Il a eu le temps d’écrire « Pas moi » avec son sang sur le mur de sa cellule. En lisant le compte rendu d’interrogatoire Sara est convaincue que la police a bâclé son enquête, elle fait alors appel à Will Trent du GBI…
Heureusement pour les gens qui, comme moi, n’ont pas encore lu la série Grant County, les faits relatifs à la mort de Jeffrey Tolliver (le mari de Sara) sont repris ici. On se doute bien que le retour de Sara ne va pas se faire sans heurts, surtout quand elle va découvrir que Lena Adams, qu’elle considère comme en partie responsable de la mort de son mari, est à l’origine de cette enquête bouclée à la va-vite. De même on peut supposer que la police locale, qui ne semble pas franchement du genre irréprochable, ne va pas apprécier qu’un agent fédéral vienne piétiner leur plates bandes… Pour nous lecteur le climat s’annonce propice à un thriller tendu à souhait. Et en effet on est servi en matière de tension, trois jours durant Sara et Will vont tout mettre en oeuvre pour faire éclater la vérité au grand jour, loin de les décourager l’hostilité de la police locale ne fera que les motiver d’avantage.
Au niveau des personnages on voit évoluer la relation entre Sara et Will, vers d’avantage de complicité (et peut être d’avantage). Par contre Sara manque totalement d’objectivité quand il est question de Lena Adams, ça frôle la mauvaise foi par moments. Les deux autres personnages impliqués sont justement Lena Adams et Frank Wallace, le chef de la police, difficile d’éprouver la moindre sympathie envers ces deux oiseaux.
L’intrigue est double et complémentaire, d’une part découvrir la vérité sur les circonstances de l’arrestation et de la mort de Tommy Braham, d’autre part démasquer le tueur. A ce titre attendez vous à quelques surprises de taille mais je ne vous en dirai pas plus par crainte de dévoiler des indices. Pas forcément un thriller 100% adrénaline mais suffisamment addictif pour que l’on ait aucune envie de le lâcher avant de connaître la vérité.
Je ne désespère pas d’inclure au programme de mes prochaines lectures les précédents titres de l’auteure, le truc c’est d’envisager une échéance raisonnable. Pour être totalement honnête il est plus que probable que je lise les suivants (il y a encore trois titres après Broken, non encore traduits en français) avant de revenir à Grant County…

[TV News] Hemlock Grove

Hemlock GroveNotre pause TV du weekend sera placée sous le signe de la série Hemlock Grove, créée par Brian McGreevy (qui est aussi l’auteur du roman dont la série s’inspire) et Lee Shipman pour Netflix.
Le cadavre mutilé d’une adolescente plonge la paisible ville d’Hemlock Grove dans la peur, les spéculations vont bon train afin de découvrir si c’est l’oeuvre d’un animal, d’un homme ou d’autre chose… Deux ados que tout oppose découvrent c’est l’oeuvre du loup-garou solitaire, qui tue pour le seul plaisir de tuer, ils vont tout faire pour l’identifier et le neutraliser. Peter Rumacek (Landon Liboiron) est un gitan un brin marginal, doublé d’un loup garou ; Romain Godfrey (Bill Skarsgard) est l’héritier de l’empire Godfrey, actuellement dirigé par sa mère Olivia (Famke Janssen), mais c’est aussi un ulpir même s’il l’ignore encore…
Même si la série se revendique clairement du genre fantastique / horreur, on assiste finalement à assez peu de scènes faisant intervenir ces créatures surnaturelles ; et encore on ne voit que des loups garous, il faut attendre le dernier épisode pour découvrir ce qu’est un ulpir. C’est d’autant plus dommage que les métamorphoses en loup garou sont vraiment originales et réussies, qui plus est avec Eli Roth à la production le genre était en de bonnes mains même s’il signe là sa première véritable participation pour la TV (on lui doit notamment les deux films Hostel, le premier est une totale réussite, le second ne bénéficie plus de l’effet de surprise mais reste réussi). Globalement la série se construit d’avantage sur les relations entre Peter et Romain et leur enquête pour découvrir la vérité. Hormis ce petit bémol l’ensemble tient plutôt bien la route, on se laisse facilement prendre au jeu.
La série m’a été proposée par Abra qui en avait entendu parler via un chat avec un de ses contacts, la suite c’est la routine habituelle, on fouine un peu sur le web et on ne tarde pas à dénicher l’objet tant convoité, reste à patienter le temps du téléchargement… Si vous souhaitez passer par les voies légales je vous souhaite bien du courage, la série est encore inédite en France (hors plates-formes de VoD) et non disponible en DVD ; pour info le bouquin semble tout aussi introuvable en version française.
Cette première saison s’est déclinée en 13 épisodes de 52 minutes, comme il se doit le final introduit un bon nombre de retournements de situation et de nouveautés, du coup ont attend avec impatience de découvrir l’orientation de la saison deux (10 épisodes, annoncés pour 2014).