RSS

Archives du 8 juillet 2013

[BRD] Maniac (2012)

Maniac 1980-2012

Je ne vous cacherai pas que quand j’ai appris qu’un remake de Maniac était envisagé j’ai été plutôt sceptique. Le film de William Lustig sorti en 1980 avec Joe Spinell et Caroline Munro dans les rôles principaux est en effet considéré comme une oeuvre majeure du cinéma d’horreur ; d’ailleurs le film est toujours aussi efficace aujourd’hui encore. Apprendre que le rôle titre serait tenu par Elijah Wood n’aura pas été pour me rassurer. La curiosité étant plus forte que ces nombreux a priori il a tout de même fallu que je me penche sur cette production franco-américaine (William Lustig est producteur aux côtés d’Alexandre Aja et Thomas Langmann) réalisée par Franck Khalfoun.
Franck Zito (Elijah Wood) tient une petite boutique de restauration de mannequins (pas de la bouffe pour anorexique mais de réparation de mannequins de magasins) ; gueule d’ange et d’une timidité maladive il occupe pourtant ses soirées à silloner les rues de Los Angeles à la recherche de sa prochaine victime qu’il poignardera et scalpera. Sa rencontre avec Anna (Nora Arnezeder), une jeune photographe qui prépare une expo, va faire naître en lui des sentiments ambigus…
Force m’a été de reconnaître que le film est plutôt réussi, certes pas aussi glauque et oppressant que son modèle il réussit tout de même à installer un certain trouble. Intégralement filmé en caméra subjective (on vit le film par le regard du tueur) ça fout un peu le tournis au début mais au final ça contribue grandement à l’ambiance. Elijah Wood est plutôt convaincant, il joue sur son apparente fragilité là où Joe Spinell en imposait par son physique impressionnant. Pour ce qui est de la touche charme à vous de voir si vous préférez la brune Caroline Munro ou la blonde Nora Arzeneder…
La trame même du film respecte l’original même si dans le film de William Lustig le tueur faisait part de plus de variété dans ses mises à mort.
Un remake réussi donc, mais qui ne s’imposait pas, au pire il séduira sans doute un nouveau public n’ayant pas connu l’original, au mieux il donnera envie à ce même public de découvrir son aîné ; quant aux fans de la première heure nul doute qu’ils continuer de considérer le Maniac de William Lustig comme une référence.
En guise de bonus j’illustre ce post des affiches de 1980 et de 2012, avouez tout de même que le visuel de l’original en impose d’avantage par sa sobriété… Par contre au niveau de la bande son je donne l’avantage à la version 2012 qui abandonne les sonorités stridulantes propres aux films d’horreur des années 70/80.

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le 8 juillet 2013 dans DVD / BRD

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

[TV News] The Walking Dead – Saison 3

The Walking Dead - Saison 3Il nous aura fallu deux weekends pour boucler la saison 3 de The Walking Dead (16 épisodes de 42 minutes).
Rick (Andrew Lincoln) et son petit groupe de survivants trouvent refuge dans un ancien pénitencier qu’ils sécurisent tant bien que mal. De leur côté Andrea (Laurie Holden) et Michonne (Danai Gurira) trouvent refuge à Woodburry, une communauté de survivants dirigée par Le Gouverneur (David Morrissey). Les deux factions ne vont pas tarder à entrer en conflit avant de se livrer à une guerre sans merci ; tout en continuant à se protéger des zombies…
Vous l’aurez compris cette troisième saison se déroule simultanément en deux endroits : le pénitencier et Woodburry. De nouveaux personnages font leur apparition, les principaux étant Michonne (aperçue à la fin de la saison deux) et Le Gouverneur, d’autres sont de retour, essentiellement Merle Dixon (Michael Rooker), le frère de Daryl (Norman Reedus) et enfin d’autres encore disparaissent mais je ne donnerai aucun nom pour alimenter la rubrique nécrologique… La lutte acharnée entre les deux factions, ponctuée de nombreux coups bas de la part du Gouverneur et de ses troupes, apportent une dimension nouvelle à la série, du coup la menace des zombies semble venir en second plan.
Très axée sur le personnage de Rick, leader charismatique du groupe mais aussi avec les faiblesses d’un être humain, fortement éprouvé dans cette troisième saison ses décisions seront parfois discutables (voire même à la limite de la connerie) ; je ne spoilerai pas grand chose en vous annonçant qu’il parviendra toutefois à se reprendre en main à temps. Au sein du groupe de survivants le personnage de Hershel (Scott Wilson) gagne aussi du galon, il devient à la fois le confident et le conseiller de Rick.
La dimension humaine est donc toujours aussi présente, voire même peut être plus que jamais, mais les rebondissements en série, les scènes d’action et les zombies ne seront pas pour autant laisser en plan. Pas de temps morts, la série nous scotche à son intrigue avec la même efficacité que les deux saisons précédentes.
Inutile de vous dire que j’attends avec impatience la quatrième saison dont le tournage est en cours et la diffusion prévue à partir d’octobre sur AMC. Quant à la version française pour le moment on ne dispose d’aucune date. Idem pour l’intrigue, peu d’éléments filtrent, on sait qu’elle démarrera trente jours après la fin de cette troisième saison (le titre de l’épisode 1 étant 30 jours sans incidents).
Sinon je n’ai toujours pas pris le temps de me pencher sérieusement sur les comics… Mais c’est toujours au programme des trucs à faire.

 
Poster un commentaire

Publié par le 8 juillet 2013 dans TV News

 

Étiquettes : , , , , , , ,