[BOUQUINS] Marc Levy – Un Sentiment Plus Fort Que La Peur

M. Levy - Un Sentiment Plus Fort Que La PeurJe me permets une petite entorse à mon programme mais comme j’ai eu entre les mains (ou plutôt devant les yeux) le dernier Marc Levy, Un Sentiment Plus Fort Que La Peur, je m’y suis plongé toutes affaires cessantes ; et oui n’en déplaise aux Levyphobes en tout genre je suis un fan de la première heure parfaitement assumé d’autant qu’il m’a rarement déçu.
Au cours d’une ascension du Mont Blanc Suzie Baker espère avoir trouvé, dans la carlingue d’un avion, ce qu’elle recherche depuis des années : une preuve permettant de laver l’honneur de sa famille accusée de haute trahison. Mais cette découverte à un prix, le compagnon de Suzie se sacrifie pour lui permettre de rejoindre la surface en vie. De retour aux Etats-Unis elle va se rapprocher d’Andrew Stilman, reporter au NY Times en mal d’inspiration et un peu trop porté sur la bouteille, afin qu’il s’intéresse à son affaire sans toutefois le lui demander directement. Bien qu’ils l’ignorent d’autres personnes suivent de prés les recherches de Suzie et Andrew, mais leur intérêt semble être d’étouffer la vérité…
Aussi surprenant que cela puisse paraitre venant de Marc Levy (quoique l’auteur nous a habitué à jongler avec les genres), ce titre pourrait presque s’inscrire comme invité surprise au sein de mon challenge 100% thriller, le personnage d’Andrew Stilman mène une enquête quasiment policière afin de découvrir la vérité sur les déboires de la famille Baker. Mais avant d’aller plus avant dans ma chronique je tiens à préciser que si ce roman n’est pas à proprement parler une suite de Si C’Etait A Refaire on y retrouve le journaliste Andrew Stilman deux mois après être sorti du coma suite à son agression et forcément il y a quelques références à sa première « enquête ».
L’intrigue se met lentement en place, Suzie ne souhaitant pas influencer Andrew les deux protagonistes prennent un certain temps à se jauger mutuellement, ce qui donne lieu à des échanges qui ne manquent pas de comique (et parfois même de piquant). Une fois que l’intrigue à proprement parler se met en branle on entre dans une enquête journalistique sur fond d’espionnage avec d’un côté Andrew et Suzie qui cherchent la vérité, de l’autre les services secrets qui ne reculeront devant rien pour empêcher cette histoire de refaire surface et d’autres intéressés dont les intentions resteront longtemps obscures. Ne vous attendez pas à une intrigue à la Tom Clancy mais ça reste plutôt bien ficelé (quoique un peu tiré par les cheveux parfois) avec juste ce qu’il faut de suspense, de manipulations et de rebondissements pour nous donner envie d’aller toujours plus en avant dans le récit.
Retrouver le personnage d’Andrew Stilman fut un plaisir même si dans la première partie du bouquin il n’est plus que l’ombre de lui même, démotivé et sans la moindre niaque, heureusement qu’il reprend du poil de la bête quand son instinct professionnel se réveille (et aussi une touche d’intérêt personnel). Le personnage de Suzie Baker est plus ambigu, difficile de savoir ce qu’elle pense vraiment vu qu’elle semble prendre un malin plaisir à manipuler les autres pour arriver à ses fins, même si ses motivations ne sont pas mauvaises on a du mal à s’y attacher.
Comme toujours avec Marc Levy ça se lit vite et bien, certes ce n’est pas le titre qui convertira les Levyphobes (comme tous les intégristes ils portent des oeilléres et ignorent l’ouverture d’esprit… oui je sais c’est une attaque mesquine et gratuite), pour ma part j’ai apprécié ce nouvel opus, Marc Levy ajoute une nouvelle corde (sans une once de romance) à son arc et transforme l’essai. Pour ma part je serai donc ravi de retrouver Andrew Stilman pour une troisième enquête…
Pour l’anecdote la sortie du roman a été avancée au 14 février, jour de la Saint Valentin et surtout deux semaines avant le nouveau Guillaume Musso, son éternel rival littéraire bien que tout deux affirment le contraire (pour ma part ayant « découvert » Musso l’année dernière je compte bien me laisser tenter par son nouveau bébé).