RSS

[BOUQUINS] Karine Giebel – Juste Une Ombre

06 Fév

K. Giebel - Juste Une OmbreOn reste dans le thriller made in France et dans les « découvertes » pour la suite de mon challenge 100% thriller, l’auteure en question (et oui c’est une femme) est Karine Giebel et je me suis plongé dans son dernier roman en date, Juste Une Ombre.
Tout semble sourire à Cloé Beauchamp jusqu’à ce qu’elle croise, à la sortie d’une soirée, un inconnu qui la suit avant de disparaitre et de resurgir face à elle, de la fixer et de disparaitre à nouveau. Dès lors la jeune femme est convaincue que cette « Ombre » la suit, épie le moindre de ses mouvements et s’immisce dans sa vie. Tandis que son entourage refuse de la croire et que la police ne dispose pas d’aucun faits tangibles permettant de la prendre au sérieux, Cloé perd pied inexorablement ; est-elle en train de devenir folle ou la menace de l’Ombre est-elle bien réelle ?
Pour tout vous dire et bien qu’elle se place ici en victime j’ai d’emblée trouvé le personnage de Cloé Beauchamp antipathique, ce n’est pas son ambition qui me dérange, au contraire il n’y a aucun mal à vouloir le meilleur mais pas besoin de traiter les autres comme de la merde et de les écraser à la moindre occasion, même dans sa vie privée elle est imbue d’elle même comme ce n’est pas permis (voilà un extrait qui résume parfaitement le personnage : « Plaire à quelqu’un, même si c’est au mec de Caro. Même si c’est un minable. Faire de l’ombre aux autres, même si c’est à sa meilleure amie.« ). Même son passé douloureux ne suffit pas à justifier son comportement ; au risque de passer pour un sadique je vous avouerais que j’ai plutôt pris du plaisir à la voir perdre de sa superbe et passer du rôle de prédatrice à celui de proie. Au moins pendant la première partie du récit, après ça devient franchement flippant (même si Cloé reste toujours aussi conne).
A contrario le personnage d’Alexandre Gomez, le flic bourru par excellence qui cache sa souffrance personnelle derrière cette apparente froideur, m’est tout de suite apparu sympathique (j’ai adoré la scène où il remet à sa place un flic de la BAC qui se la pétait un peu trop). Les moments qu’il partage avec sa femme sont de loin les plus chargés en émotions (parfois contradictoires) du bouquin. A vrai dire on se demande ce qu’il vient faire dans le récit, sa vie et son enquête n’ont rien à voir avec Cloé ou l’Ombre ; il faut attendre le chapitre 30 (sur 62) pour qu’ils se croisent et le 33 pour qu’ils se rencontrent, et la rencontre fait des étincelles mais il faut bien la dureté d’Alexandre pour faire tomber Cloé de son piédestal et la ramener sur terre. Elle l’ignore mais pour Alexandre sauver Cloé serait une forme de rédemption.
Enfin bien sûr il y a l’Ombre, et oui nous lecteurs savons qu’elle est une menace invisible mais bien réelle, soit dit en passant son mode opératoire est d’une perversité particulièrement machiavélique, je n’en dirai pas plus pour éviter de casser l’effet de surprise mais c’est le summum du harcèlement ; de quoi faire perdre les pédales même aux plus aguerris. Quant à son identité l’auteure prend un malin plaisir à brouiller les pistes et à nous livrer de faux indices. Il faut dire que l’auteure maîtrise parfaitement son intrigue, elle joue habilement avec nos nerfs ce qui, personnellement, n’est pas pour me déplaire quand je lis un thriller (la preuve je l’ai achevé en deux petites journées).
Encore une auteure dont je compte bien explorer l’oeuvre plus en détail, ça tombe plutôt bien vu que j’ai d’autres titres en stock ; s’ils sont tous aussi bien ficelés que celui-ci ça promet de bons moments de lecture… et de stress.

Publicités
 
9 Commentaires

Publié par le 6 février 2013 dans Bouquins

 

9 réponses à “[BOUQUINS] Karine Giebel – Juste Une Ombre

  1. gruznamur

    6 février 2013 at 16:33

    Ahhh ce thriller, ahhh cette tension. Juste une petite merveille que ce roman !

     
    • Lord Arsenik

      7 février 2013 at 04:48

      Je plussoie ça met les nerfs à rude épreuve… J’espère que ses autres romans sont du même niveau 🙂

       
  2. Zofia

    7 février 2013 at 04:58

    Ca fait quelques temps que j’entends que du bien sur cette auteur, j’ai une cliente qui doit me passer un de ces livres (je crois qu’il s’agit de Juste une ombre) j’espère que je pourrais te donner mon avis bientôt (cette année, mais avec toute ma liste qui ne fait que s’allonger ce n’est pas certain lol)

     
    • Lord Arsenik

      7 février 2013 at 09:26

      Sympa ta cliente c’est son dernier bouquin 😉
      Tu lis ta « liste d’attente » dans un ordre précis ou au feeling ?

       
      • Zofia

        8 février 2013 at 05:17

        Non, non c’est tout au feeling ! mais là dernièrement, j’ai mis un mois pour lire un bouquin, ça a beaucoup ralenti les choses.
        Oui elle est plutôt sympa 😉

         
      • Lord Arsenik

        8 février 2013 at 07:03

        Remarque c’était un pavé 🙂

         
  3. gruznamur

    8 février 2013 at 04:18

    J’ai l’honneur (ou le regret) de t’annoncer que tu as été tagué ici :
    http://gruznamur.wordpress.com

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :