RSS

Archives du 8 janvier 2013

[DVD] Dredd

DreddJe termine mes congés avec une pause DVD (Divx pour être exact) qui m’intriguait, à savoir Dredd de Pete Travis, un personnage déjà interprété par Sylvester Stallone en 1995 dans le film Judge Dredd de Danny Cannon.
Dans un futur plus ou moins proche la loi est assurée par les Juges, à la fois flic, juge et bourreau. Dredd (Karl Urban) est le meilleur d’entre eux, alors qu’on lui confie l’évaluation d’une novice (Olivia Thirlby) il accepte une enquête sur un triple homicide. Rapidement les deux juges se retrouvent enfermés dans une tour sans possibilité de contacter l’extérieur et avec des gangs armés lancés à leurs trousses par Ma-Ma (Lena Headey), une baronne de la drogue qui règne sans partage sur les lieux…
En fait j’étais curieux de savoir si le personnage de Dredd aurait enfin le droit à une incarnation réussie à l’écran vu que le film précédent a été un flop retentissant (et mérité il faut bien le reconnaître) ; ma réponse est sans appel : NON ! Le personnage n’a aucune profondeur, il se contente d’afficher une moue bovine (on ne voit que le bas de son visage, jamais il n’ôte son casque) en marmonnant quelques phrases courtes. Soit dit en passant c’est un peu le cas de tous les personnages du film, seule Ma-Ma semble avoir un passé et une histoire (c’est aussi l’un des personnages les mieux interprétés, il faut dire que Lena Headey a fait ses preuves dans les rôles de salope finie vu qu’elle est l’interprète de Cersei Lannister dans la série Game Of Thrones).
Le scénario est creux, pour ne pas dire inexistant, ça canarde à tout va et les scènes d’action sont plutôt réussies et efficaces (d’autant qu’avec un budget de 40 millions de dollars on est loin des blockbusters hollywoodiens) mais ça manque cruellement de consistance. C’est certes divertissant mais sans plus, j’ai vu et je ne regrette pas d’avoir tenté le coup mais ce n’est pas un film qui rejoindra ma collection naissante de BRD.
Si le film est suffisamment rentable (un peu tôt pour le dire) les producteurs n’excluent pas d’en faire une trilogie afin d’approfondir les personnages et l’univers du film… Il aurait peut être fallu commencer par là (au moins assurer le minimum syndical pour leur donner un brin d’humanité) histoire de « ferrer » son public. Si suite(s) il y a je pense que je passerai mon tour, mais ça n’engage que moi (j’ai lu quelques critiques élogieuses)…

 
6 Commentaires

Publié par le 8 janvier 2013 dans DVD / BRD