RSS

Archives du 30 décembre 2012

[BOUQUINS] Maxime Chattam – Autre-Monde : Oz

M. Chattam - OzOn aurait pu imaginer une montée en régime de mon rythme de lecture pendant ma période congés (du 21 décembre 2012 au 6 janvier 2013) mais avec les fêtes de fin d’année c’est plutôt le contraire qui s’est produit. J’ai tout de même pris le temps de me plonger dans le cinquième opus de la saga Autre-Monde de Maxime Chattam, Oz.
Pour sauver Eden de la menace d’Entropia un groupe d’adolescents composé de Pans et de Kloropanphylles met les voiles sur l’Europe dans l’espoir de trouver des alliés, mais aussi et surtout afin qu’Ambre puisse absorber le second Coeur de la Terre. Mais l’Europe leur réserve bien des surprises et pas forcément des plus agréables. Ajoutez à cela que le Buveur d’Innocence n’a pas encore dit son dernier mot. Le voyage ne sera pas de tout repos pour nos jeunes héros…
Comme dans ses précédents volumes la saga Autre-Monde oscille entre fantastique et fantasy avec efficacité ; à la base conçue pour un public jeune il n’y a guère que le premier tome qui sonne vraiment « littérature jeunesse« , au fil des chapitres l’ambiance se fait de plus en plus sombre et ce n’est pas ce cinquième opus qui dérogera à la règle. Sans vouloir spoiler je peux toutefois vous dire qu’à la fin de ce bouquin l’avenir des Pans est des plus incertain.
Revenons rapidement sur ce cinquième tome qui nous fait découvrir l’Europe après la tempête, l’on aurait pu craindre une impression de déjà-vu par rapport au précédent cycle (les 3 premiers tomes de la saga) mais il n’en est en rien. En Europe les choses ont évolué différemment entre les enfants/adolescents et les adultes, de fait les menaces ne sont pas les mêmes. Comme toujours l’on découvre aussi de nouveaux personnages et de nouvelles altérations, tandis que ceux de l’Alliance des Trois continuent d’évoluer et que d’autres, plus « secondaires », prennent une place plus importante dans l’histoire. L’intrigue commence en douceur mais le rythme va crescendo au fil des pages avec de nombreux rebondissements ; c’est certainement le tome le plus sombre de la saga.
En refermant le bouquin on n’a qu’une hâte : lire la suite ! Comme je l’ai dit l’avenir des Pans semble des plus incertains, tout comme le sort de certains personnages (et pas des moindres)… Bref tout est fait pour nous tenir en haleine jusqu’à la sortie du sixième opus mais d’ores et déjà on se demande comment l’auteur va pouvoir boucler son second cycle en un seul volume, mais je reste confiant, Maxime Chattam maîtrise reste le chef d’orchestre de sa saga.  Quoiqu’il en soit il va falloir prendre son mal en patience…

 
6 Commentaires

Publié par le 30 décembre 2012 dans Bouquins